Breaking news
  • No posts were found

Tag "travail au noir"

Un Réunionnais condamné pour avoir payé des Mauriciens Rs 2 000 par jour

Maximin Samarapaty, un Réunionnais qui employait des Mauriciens au noir pour la récolte de ses 24 hectares de champs de canne à sucre et ses vergers de letchis, a été condamné en appel pour travail dissimulé. Le verdict a été prononcé dans la matinée du jeudi 23 août. Le planteur de Sainte-Anne a cependant obtenu la relaxe pour traite d’êtres humains pour lequel il avait été condamné en première instance

[Audio] Travailleurs étrangers illégaux : L’Etat durcit le ton

Un permis de travail est essentiel pour que des étrangers puissent être employés à Maurice. Rappel du ministère du Travail aux entreprises et à ceux qu’elles embauchent. Les inspecteurs qui y sont rattachés ont relevé quelque 70 cas irréguliers depuis janvier. Or, les employeurs en infraction sont passibles d’une amende ne dépassant pas Rs 50 000 et d’une peine de prison de deux ans maximum. Sans compter que cela aura des conséquences

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>