Breaking news
  • No posts were found

Tag "traite de non double imposition"

[Vidéo] Traité de non-double imposition : Maurice signe avec les Comores

Maurice a signé un traité de non-double imposition avec l’Union des Comores. C’est la «suite logique» des travaux de la commission mixte initiée en avril 2017, a souligné Mohamed El-Amine Souef. Le ministre des Affaires étrangères comorien indique, par ailleurs, que le pays compte installer une «présence permanente» à Maurice «dans les meilleurs délais possibles». La signature a eu lieu le mercredi 12 septembre en marge de la 33e session du Conseil

[Vidéo] Bérenger espère que SAJ a pu «réparer les dégâts» causés par Lutchmeenaraidoo et Bhadain en Inde

Le leader de l’opposition dit souhaiter que le Joint Working Group Inde-Maurice se rencontre à nouveau pour discuter sur le traité de non-double imposition entre les deux pays. Toutefois, Paul Bérenger estime que les « dégâts » causés par le ministre des Finances et celui de la Bonne Gouvernance, en avalisant la version modifiée du traité, seront difficiles à réparer. Bérenger estime d’ailleurs que le pays en paie déjà les conséquences avec

[Document] Lisez le rapport de Sithanen sur les conséquences du nouvel accord Inde-Maurice sur le secteur financier

Le document d’une vingtaine de pages circule auprès d’une poignée de professionnels du secteur du global business depuis la fin de la semaine dernière. Au fil d’une vingtaine de pages, Rama Sithanen analyse les conséquences et implications pour Maurice du protocole d’accord signé entre l’Inde et Maurice, le 1er juillet dernier, au sujet du traité de non-double imposition liant les deux pays. Dès les premières lignes du rapport, l’ancien ministre des Finances et professionnel

[Vidéo] Bérenger: «Je demande au comité parlementaire de suspendre le DG de l’ICAC»

« Il mérite de partir. » Paul Bérenger n’a aucun doute sur le sort qui devrait être réservé à Lutchmeeparsad Aujayeb, directeur général de la Commission anticorruption. Dans le sillage des événements autour de l’enquête sur Sun Tan Hotels, le leader du MMM en appelle au comité parlementaire sur l’Independent Commission against Corruption. Et lui demande « de suspendre le directeur général de l’ICAC ». Pour ce qui est du directeur des poursuites publiques,

[Vidéo] Il est temps pour le secteur offshore de «s’adapter», dit Lutchmeenaraidoo

Ceux qui se sont enrichis grâce au centre offshore « bizin aret plore ». Il est temps pour le secteur de « s’adapter » en devenant plus transparent, soutient Vishnu Lutchmeenaraidoo. Ce n’est que comme cela, insiste le ministre des Finances, que le pays pourra refaire son image et s’installer comme un centre financier « crédible », « transparent », « of repute ». L’accord avec l’Inde sur le traité de non-double imposition n’est pas finalisé, reconnaît Lutchmeenaraidoo. L’ancien système, affirme

[Vidéo] Roshi Bhadain: «Le processus pas encore finalisé, des choses peuvent encore changer» dans le traité Inde-Maurice

Il est grand temps de refaire l’image de « boîte postale » de Maurice, où l’argent ne fait que transiter avant « de repartir à l’étranger », affirme Roshi Bhadain. Et pour le ministre des Services financiers, cela passe par des investissements « physiques », « réels », à l’image de cette banque indienne qui veut s’implanter à Maurice ou de Tata, géant de l’automobile qui souhaite y installer son quartier général pour l’Afrique. Commentant la polémique qui

[Vidéo] Maurice rétablit sa réputation en Europe et rassure l’Inde sur le traité les liant

La « liste » des pays considérés comme paradis fiscaux par la Commission européenne a fait bondir Maurice. Qui y figure en bonne place parmi les territoires où il y n’y a pas de transparence sur les activités financières. Or, vient rappeler Roshi Bhadain, la seule organisation européenne ayant juridiction pour décréter cela est l’Organisation de coopération et de développement économique. Et dans le dernier rapport de cet organisme, Maurice est classée

[Vidéo] Narendra Modi: «Maurice est un de nos plus solides alliés stratégiques au monde»

Le tête-à-tête entre les Premiers ministres de l’Inde et de Maurice a débouché sur la signature de cinq accords de partenariat ce mercredi soir. Selon Narendra Modi, c’est ainsi que l’Inde montre sa détermination à aider Maurice à assurer son développement mais également sa sécurité. Sur deux dossiers d’importance capitale pour Maurice, l’Inde fait preuve de souplesse ou alors de retenue. Ainsi, les discussions entre sir Anerood Jugnauth et Narendra

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>