Breaking news
  • No posts were found

Tag "strategie"

La honte de Lutchmeenaraidoo est celle du gouvernement

L’opposition ne se prive pas d’utiliser la «honte» de Vishnu Lutchmeenaraidoo contre le gouvernement. Dépêché au front pour tenter de minimiser la bourde de l’ancien ministre des Finances de Sir Anerood Jugnauth (SAJ), Zouberr Joomaye ne fait pas grand cas de la «saute d’humeur» de l’actuel ministre des Affaires étrangères. Tandis que Ravi Rutnah relève, sur Radio Plus, que Lutchmeenaraidoo a jadis été un grand économiste afin de mieux insinuer

Il était un petit navire mauve…

… qui n’avait pas vraiment navigué. A l’aube de ses 50 ans, le temps passé par le MMM au pouvoir est inférieur à 10 ans. Soit bien moins de la moitié de la période que les leaders du MSM et du Parti travailliste – anciens et actuels – ont passé au gouvernement. Si, dans le passé, l’opposition mauve a conduit des gouvernements à revoir leurs politiques ou à consentir à

A trop vouloir tout MODIfier

Dans un hindi comique, Donald Trump avait entonné : «Ab ki baar, Trump sarkar»***. Fin 2016, le candidat républicain avait piqué le slogan de campagne de Narendra Modi pour mieux séduire la diaspora indienne installée aux Etats-Unis. Le Premier ministre de l’Inde pourrait en influencer un autre, plus près de chez nous. Des projets d’infrastructures majeurs à la sécurité nationale en passant par l’économie, le bilan du gouvernement de Pravind Jugnauth

La tentation d’avril 2005

«I have been guided once again by a deep sense of responsibility and commitment.» La phrase date d’avril 2005. Elle a été prononcée par Pravind Jugnauth, ministre des Finances d’alors, en introduction de son deuxième discours du Budget. Quatorze ans plus tard, il est évident que sa vision de faire de Maurice une «Duty Free Island» a souffert de myopie. L’effet momentané de sa «décision historique» d’éliminer les droits de

[Editorial] Le duo tragi-comique de l’année

Si on se fie à la définition académique, une tragi-comédie est une œuvre dramatique qui allie la tragédie et la comédie. Où s’alternent des évènements graves et drôles qui aboutissent à un dénouement heureux. Si on doit retenir un duo tragi-comique au sein de notre paysage politique local, le choix semble évident : Pravind Jugnauth et Paul Bérenger. Après avoir roucoulé durant la période 2000-2005 avec la perspective d’un primeministership partagé

[Editorial] 2019 : L’année des procès et de la rupture

5, 4, 3, 2, 1, oublions tout. La parenthèse enchantée de la fin d’année s’ouvre. Pour deux semaines, ce sont les préparatifs de la période festive qui préoccuperont les Mauriciens et non les considérations quotidiennes du restant de l’année. Le monde de la politique n’échappe pas à la règle. Toutefois, deux hommes, Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam, sont sans doute d’humeur aussi studieuse que songeuse. C’est qu’à la même époque,

Derrière Uber se cache…

Ils ont leurs fans. D’autres ne les portent pas vraiment dans leurs cœurs. Pour beaucoup d’automobilistes, ils sont – après les motocyclistes – les utilisateurs les plus irritants de nos voies publiques. Donnant régulièrement l’impression de n’avoir jamais compris le code de la route… ou de s’en ficher royalement. Pour ceux qui doivent retenir leurs services, ils passent parfois pour des scalpeurs. Dictant un prix exorbitant, souvent dans des situations

Intelligence artificielle et intelligence tout court

Occupés à nous pâmer devant la modernité du Budget de Pravind Jugnauth, nous sommes passés à côté d’un évènement inédit. La veille du discours du ministre des Finances, Google a annoncé l’ouverture de son premier Artificial Intelligence (AI) Research Centre en Afrique. Que les exaltés de service se calment, le centre n’ouvrira pas à Moka ou à Port-Louis. Mais plutôt à Accra, au Ghana. Après un premier annoncé à Beijing. Le

Il est surprenant que Bérenger soit surpris

Paul Bérenger partage un trait de caractère avec Donald Trump. Comme le président américain, le leader du MMM clame de temps en temps connaître tel ou tel sujet mieux que quiconque. Parfois, c’est la Constitution. De temps à autre, l’histoire politique du pays. Quand ce n’est pas le fonctionnement du Parlement. Ce samedi, ceux qui le côtoient depuis des décennies disent l’avoir découvert en état de choc devant la liste

[Vidéo] Tourisme: Une conférence internationale aidera à identifier les nouvelles idées et tendances

L’industrie a 60 ans mais n’a pas suffisamment pris le temps de réfléchir à son positionnement et son avenir, estime le ministre du Tourisme. C’est donc autour des thèmes de la numérisation et du tourisme durable que Mauriciens et experts internationaux se retrouveront les 23 et 24 mai afin d’identifier les nouvelles idées et tendances qui pourraient favoriser le tourisme local. En annonçant la conférence, Anil Gayan insiste sur la

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>