Breaking news
  • No posts were found

Tag "sir anerood jugnauth"

[Vidéo] Port-Louis : Des rues fermées la nuit pour réduire… vols et prostitution, dit SAJ

Les automobilistes qui passent dans la capitale l’ont certainement remarqué. Plusieurs rues de la capitale sont fermées pendant de 22h à 5h depuis le 17 octobre 2017. Une mesure qui cause des inconvénients aux usagers de la route. Mais qui fait partie de la nouvelle stratégie de lutte contre la criminalité, a justifié sir Anerood Jugnauth (SAJ) à l’Assemblée nationale, ce mardi. Le ministre mentor répondait à une question du

[Vidéo] Ramgoolam donne la réplique aux Jugnauth et appelle au ralliement de l’opposition

Navin Ramgoolam contre-attaque avec virulence. Après les pics lancés contre lui par Pravind Jugnauth et sir Anerood Jugnauth, le leader du Parti travailliste (PTr) a descendu ses deux adversaires en flamme. Estimant, lors d’un rassemblement des rouges à St Pierre, que les attaques répétées de Jugnauth à son égard démontrent qu’il représente la principale menace politique face à eux. Si l’ancien Premier ministre affirme que, le moment venu, les partis

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu ce 24 avril (bonus) : Quand SAJ part à la chasse aux dormeurs…

Plus loin, Sudhir Sesungkur se démène comme il peut pour convaincre les parlementaires que passé les trois prochaines années, la National Insurance Company aura un avenir brillant. Loin de prêter attention à ce que raconte le ministre des Services financiers, sir Anerood Jugnauth est en mode père fouettard. A quelques mètres de lui, à gauche, Nando Bodha ne résiste plus. Alors que ce matin, le ministre des Infrastructures publiques luttait

Une puissante phéromone nommée réforme électorale

Depuis le 3 avril dernier, on le sait : le comité interministériel sur la réforme électorale, présidé par sir Anerood Jugnauth, ne s’est réuni qu’une fois en 2017. Le ministre mentor semble toutefois sorti de son état de somnolence chronique en ce début d’année. Il aurait déjà eu deux sessions de travail sur les deux grandes réformes. Toutefois, avec SAJ aux commandes, on sait à quoi s’attendre. Son conservatisme en matière

[Audio] Rémunérations des ex-Présidents : Bissessur maintient qu’il y a une lacune dans la loi

Akil Bissessur est «déçu» que la Cour suprême ait rejeté sa plainte. L’avocat maintient cependant : la President’s Emoluments and Pension Act contient une lacune quant aux rémunérations additionnelles des anciens titulaires de ce poste, outre la pension à laquelle ils ont droit, une fois qu’ils ont pris leur retraite. Akil Bissesseur voulait que sir Anerood Jugnauth rembourse ses salaires, plus intérêts, touchés en tant que Premier ministre depuis décembre 2014.

[Vidéo] Salaires de SAJ comme Premier ministre : La contestation d’Akil Bissessur rejetée

Akil Bissessur n’a pas de locus standi pour contester les rémunérations de sir Anerood Jugnauth en tant que Premier ministre. La plainte de l’avocat a été rejetée par la Cour suprême. Etre citoyen et contribuable ne suffit pas, disent en substance les juges, pour entamer des poursuites. Le jugement, rendu ce 18 avril, fait aussi ressortir que la fonction de Premier ministre n’implique pas de relation employeur-employé vis-à-vis de l’Etat, souligne

[Vidéo] Affaire Gaïqui: «La police a fait preuve d’abus», reconnaît SAJ

«Il n’y a pas eu de brutalité policière commis contre David Gaïqui», a affirmé sir Anerood Jugnauth en se référant au rapport de la Police Complaints Division (PCD) de la Commission nationale des droits humains. Celle-ci note, cependant, que la fouille corporelle a été menée «de façon humiliante», a ajouté le ministre mentor. Le ministre de la Défense le reconnaît : «La police a fait preuve d’abus.» Répondant à la Private

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 3 avril

Les journalistes arrivés tôt dans la galerie de la presse témoignent d’une scène cocasse. Assis à la place du sergeant at arms, Raj Dayal est en grande conversation au téléphone. En bhojpuri, il discute d’un évènement et donne des directives. Peu à peu, les autres élus arrivent. Reza Uteem, Shakeel Mohamed, Malini Sewocksingh et Ravi Rutnah se suivent. La vice Prime minister salue les journalistes en allant à sa place. Dans

[Vidéo] SAJ réclame de la solidarité envers Pravind Jugnauth face à Ramgoolam

La fête de son «fan club» pour ses 88 ans a été l’occasion pour sir Anerood Jugnauth (SAJ) de lancer un cri de ralliement autour de Pravind Jugnauth. La population doit être un «rempart» contre le retour de Navin Ramgoolam, a déclaré l’ancien Premier ministre. Qui dit enrager en entendant certaines personnes dire qu’elles vivaient mieux à l’époque où le leader du Parti travailliste dirigeait le pays. SAJ a confirmé qu’il

[Vidéo] «I was kept in the dark», dit SAJ au sujet de la vente de Britam

C’est accompagné de son Permanent Secretary Medha Gunputh que sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’est rendu devant la Commission d’enquête sur la vente de Britam au Kenya. Avec seulement 20 minutes passées à répondre aux questions de Bushan Domah, Sattar Hajee Abdoulah et Imrith Ramtohul, l’audition du ministre mentor est l’une des plus courtes de la vingtaine entreprises jusqu’ici par la commission d’enquête. L’audition a démarré dans une ambiance détendue et

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>