Breaking news
  • No posts were found

Tag "sir anerood jugnauth"

[Vidéo] Navin Ramgoolam : «Nous travaillons à renouveler le parti»

Pas une fois, pendant les 19 minutes de son message de fin d’année, Navin Ramgoolam ne se réfère au Premier ministre par son nom. A la place, il dresse un réquisitoire contre celui qu’il qualifie de «linpos». A Pravind Jugnauth, le leader du Parti travailliste (PTr) reproche une gestion approximative du pays et de son économie. Ainsi qu’une politique de revanche qui coûtera, selon Ramgoolam, plusieurs dizaines de milliards de

Le Haut-commissaire de Maurice en Inde se passionne pour les racines des Jugnauth

La presse indienne en a fait état il y a plus d’une semaine. Le Haut-commissaire mauricien Jugdish Goburdhun a rencontré de hauts responsables et des notables du district de Ballia, à Varanasi, dans l’espoir de retrouver des membres de la famille Jugnauth. Le représentant mauricien, qui est payé des fonds publics, a même lancé un appel pour réunir la branche indienne avec celle de l’ex et de l’actuel Premier ministre.

[Vidéo] SAJ : «J’ai été élu comme député, non pas comme Premier ministre»

Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth tente tant bien que mal de justifier le fait que son fils l’ait remplacé à la tête du pays. Invité à un dîner offert par ses sympathisants à Roches-Noires le mardi 18 décembre, il a trouvé une pirouette pour expliquer pourquoi Pravind Jugnauth a toute la légitimité pour occuper le siège pour lequel lui-même avait été élu. Dans son discours d’une cinquantaine de minutes, sir

[Vidéo] Jean Claude de l’Estrac : «SAJ et Bérenger continueront à peser lors des prochaines élections»

«Jugnauth-Bérenger : ennemis intimes». Le nouvel ouvrage de Jean-Claude de l’Estrac n’a pas pour but de plaire à sir Anerood Jugnauth ou à Paul Bérenger. Il revient sur une époque de l’histoire qui a marqué la scène politique mauricienne. Ayant été un témoin privilégié de cette période, l’ancien journaliste qu’il est retrace l’histoire de ces deux bêtes de la politique locale qui ont tantôt marché main dans la main, tantôt

[Vidéo] Reza Uteem : Un compromis possible sur la question de la proportionnelle

«Nando Bodha a raison quand il dit que le problème est l’allocation des sièges à la proportionnelle.» Reza Uteem a non seulement rejoint le ministre des Infrastructures sur ce point. Le président du MMM a, comme un leitmotiv, souligné à plusieurs reprises qu’un compromis est possible sur le nombre de sièges alloués. Mais les mauves demeurent intransigeants sur la nécessité d’adopter une «compensatory formula» pour l’allocation des sièges au lieu

[Vidéo] Bodha : «On attendait beaucoup du MMM»

«Seuls les sièges alloués à la proportionnelle nous sépare.» C’est là le seul point de discorde fondamental entre le MSM et le MMM sur la réforme électorale, insiste Nando Bodha. Du reste, souligne le ministre des Infrastructures publiques, le gouvernement «attendait beaucoup» des mauves. Et «nous voudrions qu’ils y réfléchissent de nouveau», cela alors que le MMM a signifié son intention de s’opposer au projet de loi. «Il n’y a

[Vidéo] Bérenger «triste» que MSM et MMM laissent «passer une occasion»

«We won’t vote.» Le leader du MMM a tenu à le réitérer : les parlementaires mauves ne voteront pas le projet de réforme électorale. Paul Bérenger s’est dit «triste» qu’une fois de plus, le MSM et le parti du cœur – bien que n’étant pas au gouvernement – laisseront passer une nouvelle occasion de refonte de notre système politique. «J’ai entendu des rumeurs que le gouvernement amenderait ses propositions», a relevé le

[Vidéo] SAJ accuse le PMSD de porter atteinte au tissu social en réclamant un nouveau recensement ethnique

Sir Anerood Jugnauth n’y est pas allé avec le dos de la cuillère vis-à-vis du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) lors de son discours en faveur du Constitution (Amendment) Bill. Estimant que son leader, Xavier Duval, ne peut donner des leçons en démocratie, il accuse ce parti d’avoir «poignardé» Maurice à trois reprises, notamment en s’opposant à l’accession de Maurice à l’indépendance ainsi qu’au statut de République. Et, cette fois, à

[Live] Réforme électorale : Les débats démarrent avec le PM Pravind Jugnauth

Le gouvernement réunira-t-il la majorité des trois quarts requise pour faire passer sa réforme électorale ? Les débats sur le Constitution (Amendment) Bill ont démarré à l’Assemblée nationale, ce vendredi 7 décembre. Outre l’intervention du Premier ministre Pravind Jugnauth,  33 autres intervenants sont attendus. Les premiers à intervenir après le chef du gouvernement sont : Adrien Duval du PMSD, le ministre mentor sir Anerood Jugnauth, le leader du MMM Paul Bérenger, le Deputy Prime

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>