Breaking news
  • No posts were found

Tag "sir anerood jugnauth"

[Vidéo] Bérenger : Pas de soutien à la réforme électorale si le gouvernement maintient sa proposition

Paul Bérenger croit savoir que le gouvernement présentera une synthèse de la réforme électorale qu’il propose ce vendredi. En attendant, il dit avoir reçu un document détaillant le système d’attribution des nouveaux sièges de Best Loser. Ce mode de nomination par les leaders, ajouté au faible nombre d’élus à la proportionnelle (12), fait dire au leader du MMM que sont parti ne votera pas la réforme actuellement proposée par le

[Vidéo] Sa Private Prosecution contre SAJ rejetée, Trilochun demandera une révision judiciaire

La Cour intermédiaire n’a pas juridiction pour entendre la Private Prosecution que Kailash Trilochun voulait initier contre sir Anerood Jugnauth suite à ces propos jugés insultants. C’est ce qu’a argué Me Mehdi Manrakhan, représentant du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP), en demandant l’arrêt des procédures à l’appel de l’affaire, ce mardi 18 septembre. La Cour intermédiaire, a-t-il argué, ne peut entendre que des affaires criminelles que le DPP lui

[Vidéo] Lady Sarojini à la CIJ en soutien à SAJ, explique Pravind Jugnauth

«Lady Sarojini, c’est mon problème.» Sir Anerood Jugnauth a préféré lancer une boutade à une question sur la présence de son épouse dans la délégation officielle à la Cour internationale de justice, la semaine dernière. Maurice et d’autres pays étaient à La Haye pour les présentations orales suivant l’avis consultatif demandé sur l’excision des Chagos. Le Premier ministre Pravind Jugnauth explique, pour sa part, que lady Sarojini était au Pays-Bas

[Vidéo] Chagos : Anglais et Américains avaient menacé de «ruiner» Maurice, selon SAJ

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) se dit «confiant» quant à l’avis consultatif demandé à la Cour internationale de justice sur les Chagos. Revenant sur les débats à La Haye, la semaine dernière, le ministre mentor a souligné le témoignage émouvant de Liseby Elysée, Chagossienne, qui avait été diffusé pendant la présentation orale de Maurice. Mais aussi les arguments «très solides» des avocats. SAJ a relevé le fait que le Royaume-Uni est

[Vidéo] Délits routiers : Des sanctions plus sévères à partir du 1er octobre

Les autorités ne relâchent pas la pression. Des sanctions plus sévères punissant les délits routiers sont annoncées à compter du 1er octobre. C’est ce qui ressort de la troisième réunion de la National Road Safety Commission. Une base de données répertoriant les véhicules mais aussi les chauffeurs est aussi en projet, a indiqué le ministre du Transport Nando Bodha. Elle comprendra l’historique du véhicule et sera accessible à la police, aux

[Vidéo] SAJ à La Haye : «In my life, I have always been confident»

«Je sais très bien ce que la Grande-Bretage dira devant la Cour, mais cela n’a aucune importance.» C’est la déclaration faite par le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, après son discours inaugural devant la Cour internationale de justice (CIJ), à La Haye. Il se dit confiant quant à l’opinion des juges, faisant ressortir qu’«in my life, I have always been confident». Il dit aussi s’attendre à un «immediate return of Chagos to

[Vidéo] Chagos : A la CIJ, Maurice attaque le «non-choix» du «pouvoir colonial» britannique

«The choice we were faced with was no choice at all.» Sir Anerood Jugnauth, puis le panel légal de Maurice, ont insisté sur ce point devant la Cour internationale de justice, ce 3 septembre. Au moment des négociations en vue de l’indépendance, la délégation mauricienne a dû choisir entre accepter l’excision des Chagos et être libre ou demeurer une colonie. Car peu importe le cas de figure, la Grande-Bretagne comptait garder

Chagos : Mobilisation tous azimuts pour les auditions à la Cour internationale de justice

Semaine décisive pour Maurice dans son combat pour recouvrer la souveraineté sur les Chagos. Les auditions à la Cour internationale de justice démarrent aujourd’hui à midi (heure de Maurice). Sir Anerood Jugnauth, ministre mentor fera le discours inaugural avant que le panel légal de Maurice ne prenne le relais dans le cadre de l’avis consultatif que demande Maurice sur l’excision de l’archipel de son territoire. Le pays a trois heures pour

La prison de SAJ

Bhishma. C’est le nom d’un important personnage du Mahâbhârata qui fait le terrible vœu de ne pas s’unir ni avoir d’enfant afin de servir l’empire et son souverain. Son sacrifice est récompensé par un don. Celui de ne mourir que lorsqu’il le souhaite. Bhishma choisit alors de pousser son dernier soupir que quand il sera certain que le royaume est protégé. Cette faculté – qui devient aussi sa malédiction –

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>