Breaking news
  • No posts were found

Tag "sheila bunwaree"

[Vidéo] Avec sa nouvelle équipe dirigeante, le MMM «en route vers les élections générales»

Le comité central (CC) ayant confirmé la liste des dirigeants du MMM, le parti se concentre désormais sur les élections générales. C’est ce que Paul Bérenger explique à l’issue de la réunion du CC de ce 7 juillet. Des 8 personnes pouvant être cooptées au bureau politique (BP), seule Sheila Bunwaree est confirmée pour l’heure. L’universitaire, explique Bérenger, dirige une équipe qui aura la responsabilité de mettre à jour le

[Vidéo] Mauritius Society Renewal veut donner de nouvelles clés de lecture politiques aux Mauriciens

Prôner l’engagement citoyen. Encourager le public à participer à la formulation des politiques du pays en faisant son éducation politique. C’est avec ces objectifs en vue que Sheila Bunwaree, Manisha Dookhoy et Roukaya Kasenally ont fondé le Mauritius Society Renewal. Ce think tank se pose comme un réseau des réseaux pour mobiliser tous les stakeholders. Et favoriser une approche collective. Les échanges ont été nombreux, ce vendredi 3 mars à l’université de

[Débat live] Sheila Bunwaree et Jack Bizlall commentent le gel de Heritage City et ses conséquences

En live sur ION News et sur notre page Facebook, l’universitaire Sheila Bunwaree et le militant politique et syndical Jack Bizlall analyseront les secousses à la suite de l’abandon du projet Heritage City par le gouvernement . Ils seront tous deux dans notre studio à partir de 17h30, ce mercredi 10 août. Pourquoi ce projet a pris autant d’ampleur ? Quelles sont les conséquences politiques de sa mise au placard

[Vidéo] Les jeunes de l’Université de Maurice débattent de leur place en politique

N’y trouvant pas l’espace pour s’épanouir, les jeunes se désengagent de la politique et ne se tiennent pas au courant de ses enjeux. Ce sont quelques-unes des conclusions de l’étude menée par Afiifah Munganee Mea et Avishkar Soneea auprès de 455 jeunes de 16 à 29 ans à Maurice et à Rodrigues. Réalisée sous l’égide de l’Institute of Social Development and Peace avec l’appui de l’UNESCO Youth Forum, l’étude Youth

[Vidéo] Programme électoral: les 100 points du Parti Justice sociale

Son manifeste tient en 100 points. Articulés autour de 8 grands axes. Le Parti Justice sociale (PJS), mené par Sheila Bunwaree, a présenté aujourd’hui son programme électoral. Celui-ci présente la « vision » du parti pour la « société mauricienne » et ce qu’il compte faire pour la « reconstruire », explique Sheila Bunwaree. Le PJS se propose donc d’agir sur huit grandes thématiques : l’approfondissement de la démocratie, le combat contre le gaspillage, la transparence et la

[Vidéo] Sheila Bunwaree demande au «peuple de se réveiller et de prendre les choses en main»

La président du Parti Justice sociale (PJS) renvoie dos à dos les deux alliances politiques qui ambitionnent de gagner les prochaines élections générales. Selon l’universitaire, l’alliance PTr-MMM démontre qu’elle est complètement déconnectée des préoccupations « du petit peuple » en se concentrant sur son projet de mettre en place une IIe République. Tandis que l’alliance MSM-PMSD-ML perpétue, selon Sheila Bunwaree, les dynasties politiques, en mettant notamment en selle le fils de Xavier

L’alliance PTr-MMM «un danger pour la démocratie», selon le Parti Justice sociale

Ils sont descendus dans les rues de la capitale aujourd’hui. Le Parti Justice sociale de Sheila Bunwaree entend ainsi dénoncer les magouilles, la « pourriture » qui a eu lieu dans notre milieu politique. De même que l’alliance de « deux leaders » qui ne pensent qu’au pouvoir et mettent, par la même, la démocratie en danger. Des membres de The Liberals, dont le leader Rajah Madhewoo, ont aussi participé à cette marche qui

Le parti Justice sociale critique l’Alliance PTr-MMM et appelle à une «révolution pacifique»

Sheila Bunwaree a été très critique vis-à-vis de Paul Bérenger et l’alliance rouge-mauve. La cofondatrice du parti Justice sociale a vivement dénoncé, lors de son point de presse aujourd’hui, le leader de l’opposition qui n’assume pas ses responsabilités. Elle a également fustigé l’alliance Travaillistes-MMM qui, selon elle, se fait dans l’intérêt des deux leaders et non dans celui du pays. Sheila Bunwaree annonce donc « une révolution pacifique » le 16 septembre,

Les grands défis des petits partis

Ensam , The Liberals, Muvman Liberater…. Il ne se passe quasiment plus une semaine sans que n’éclose un nouveau parti politique. Le dégoût qu’éprouve une partie des Mauriciens face aux contorsions de nos principaux partis politiques fait son œuvre. Ces jeunes formations quittent leurs univers virtuels et leurs réunions entre « like-minded people » pour se faire connaître de ceux qui – espèrent-elles – voteront bientôt pour elles. Nous ne rendrons pas service

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>