Breaking news
  • No posts were found

Tag "Shakeel Mohamed"

[Audio] Mohamed : Sa motion de blâme contre Gurib-Fakim pour «obtenir des réponses»

Le chef de file du Parti travailliste au Parlement une motion de blâme contre la présidente de la République. Une action qu’il ne prend pas «de gaîté de cœur», assure Shakeel Mohamed. Mais rendue nécessaire dans un souci de transparence. Et dans l’espoir d’«obtenir des réponses». La dernière polémique entourant Ameenah Gurib-Fakim : des achats personnels effectués avec une carte de crédit du Planet Earth Institute, selon l’express. Au lieu de

[Vidéo] Yousuf et Shakeel Mohamed accusent la police de s’en prendre à Me Goodary

Les deux avocats d’Anoup Goodary estiment que la police se livre à des représailles contre leur client. Pour Yousuf Mohamed, il est clair que celle-ci cherche à transformer en accusé l’avocat qui a dénoncé le traitement dégradant infligé au suspect David Gaiqui. Shakeel Mohamed insiste, lui, sur le fait que la police n’est pas autorisée à traiter un suspect ainsi. Mais que plusieurs officiers sont déjà en train d’affirmer qu’il

[Vidéo] Tania Diolle et le MP «satisfaits de voir que nous étions dans la course»

Briguer les suffrages lors de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes a été une «expérience très enrichissante» pour Tania Diolle. Mais aussi pour le Mouvement patriotique, déclare sa candidate. Si elle ne remporte pas le siège parlementaire, l’universitaire affiche la satisfaction que le parti de la rose et elle étaient «dans la course». Il est maintenant temps, estime-t-elle cependant, de se poser et de s’interroger sur  les raisons qui ont poussé les

[Vidéo] Shakeel Mohamed pas autorisé à pénétrer dans l’enceinte du Sodnac SSS

Il n’avait pas de pièce d’identité sur lui au moment de son arrivée au centre de dépouillement. L’accès au Sodnac SSS a donc été refusé à Shakeel Mohamed, ce matin. Le chef de file du Parti travailliste au Parlement en a alors profité pour s’adresser brièvement aux partisans à l’extérieur. La situation a, depuis, été résolue. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux aux abords du collège d’Etat, en attente

[Vidéo] «C’est moi qui décide», dit Ramgoolam au sujet du chef de file du PTr au Parlement

Ramgoolam dit ne pas avoir entendu l’affirmation d’Arvin Boolell à l’effet que Shakeel Mohamed restera le chef de file des rouges au Parlement même si le candidat travailliste gagne la partielle de ce 17 décembre. «C’est moi qui décide», tranche Ramgoolam en indiquant que c’est le leader qui désigne le chef de file du parti au Parlement. L’ancien Premier ministre a également réagi aux propos de sir Anerood Jugnauth. Celui-ci

[Vidéo] Face aux «adversaires paniqués», Bhadain affirme que sa victoire est «garantie» au no 18

Roshi Bhadain affirme que son congrès à La Source, cette semaine, a été un tournant. Ce qui lui permet d’affirmer que c’est avec une avance confortable qu’il savourera sa victoire «garantie» au lendemain de la partielle du 17 décembre. Face à cette situation, le leader du Reform Party affirme que ses adversaires paniquent. Pointant spécifiquement du doigt le Parti travailliste, Bhadain affirme que certains cadres chez les rouges utilisent des

PNQ: L’entrepôt de Shoprite aux normes de sécurité incendie

L’entrepôt de Shoprite répondait aux normes de sécurité incendie. La dernière inspection remonte à février de cette année, a indiqué Fazila Jeewa-Daureeawoo au Parlement, ce mardi 21 novembre. La titulaire du portefeuilles des Collectivités locales, sous l’égide duquel le Mauritius Fire and Rescue Service est placé, précise que trois enquêtes sont en cours, menées par la police, les pompiers et le département de Health Safety du ministère du Travail. C’est aussi

[Document] Propos racistes: Motion de censure de Mohamed contre Soodhun

Le chef de file du PTr au Parlement réclame la destitution de Showkutally Soodhun comme vice-Premier ministre et ministre. Cela à travers une motion de censure, déposée ce vendredi 10 novembre, pour que cette question soit inscrite à l’agenda de la séance parlementaire du 14 novembre. Le ministre du Logement et des Terres a proféré des propos racistes lors d’une réunion en juillet dernier. Une vidéo des échanges avec des habitants

[Vidéo] Shakeel Mohamed dénonce un complot contre Xavier Duval

Certes, les Standing Orders prévoient l’éventualité de l’exclusion d’un parlementaire. Toutefois, le SO numéro 49 est une «mesure exceptionnelle», soutient Shakeel Mohamed, censée être appliqué immédiatement pour ramener l’ordre dans l’hémicycle. Ce qui n’a pas été le cas pour Xavier Duval, soutient le chef de file du Parti travailliste au Parlement. Suivant l’expulsion de Duval et la suspension, temporaire, de la séance matinale, le calme est revenu à l’Assemblée nationale, relève

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>