Breaking news
  • No posts were found

Tag "seggae"

[Vidéo] Naâman souhaite s’inspirer des rythmiques du seggae dans le futur

Naâman est un chanteur polyvalent, capable de faire du reggae dans des styles divers. Inspiré de la musique jamaïcaine et des sonorités caribéenne, le Français possède un style bien à lui. Les rythmes mauriciens ne l’ont pas laissé insensible. Il connaissait déjà le seggae avant de débarquer à Maurice. Lors de ses quatre jours passés sur l’île, l’interprète de «Outta Road» s’est familiarisé à cette musique. Lors d’un entretien avant

[Vidéo] Kaya, le musicien et parolier visionnaire

Les paroles de Kaya ont traversé les années tout en gardant leur authenticité. Le choix d’écrire en créole a également brisé des barrières de langue propres à Maurice. Le développement du seggae, une fusion du reggae jamaïcain et du sega mauricien, a également laissé un héritage important à la culture du pays. Lors de la commémoration du 20e anniversaire de la mort du chanteur, la Creole Speaking Union (CSU) a

[Vidéo] Des pans de la vie de Kaya au Blue Penny Museum

Les moins de 20 ans ne peuvent pas le connaître les événements qui ont marqué l’annonce de sa décès en cellule policière. Le Blue Penny Museum consacre depuis le 8 février une exposition sur le chanteur Kaya et le rastafarisme dans le cadre des vingt ans de sa mort. L’une des pièces phares de l’exposition est l’affiche du concert organisé par le Mouvement républicain de Rama Valayden à la rue

[Vidéo] Concert hommage à Kaya : Freedom accuse le gouvernement de plagiat

«Incivilité», «plagiat»… Flo Juste en est convaincu : le gouvernement n’avait nullement l’intention d’organiser un concert hommage à Kaya avant que l’organisation qu’il préside n’envoie sa proposition pour une demande de subvention en décembre. Le Fundamental Rights & Equity Empowerment Democracy Optimization Movement (Freedom) comptait organiser un concert réunissant divers groupes de seggae, dont certains comme Ras Natty Baby ont joué avec le musicien et chanteur décédé il y a vingt ans. Flo

Hommage national à Kaya : Sa veuve Véronique Topize pas au courant

Le gouvernement mauricien compte honorer la mémoire du seggaeman Joseph Réginald Topize, dit Kaya. Cela en marge du 20e anniversaire de sa mort en cellule policière. Peu de détails filtrent pour l’heure. Hormis le fait qu’un comité ministériel sera mis pied pour discuter notamment des activités qui seront organisées sans doute en février, autour de la date de la mort du musicien et chanteur, indique une source officielle. Kaya est décédé

Le Blue Penny Museum va consacrer une expo à Kaya et au rastafarisme l’an prochain

Il suffit d’un peu de bonne volonté et de créativité pour faire avancer la culture. Les musées nationaux se signalant davantage par l’accumulation de poussières et de journées portes-fermées, le Blue Penny Museum s’apprête à relever un nouveau défi. Il va consacrer une exposition au chanteur Kaya, Joseph Réginald Topize, en guise de commémoration des vingt ans de sa mort dans une cellule policière. La culture rasta sera également mise

Seggae : Une histoire révoltante

On évoque à tout-va la mort ou la survie du seggae, alors que le débat semble être ailleurs. Une musique meurt quand on ne la vit plus ou qu’on ne la cultive plus. Le seggae ne connaît pas une mort lente, elle est juste, à mon humble avis, trop conditionnée dans un milieu clos où certains artistes de ce registre s’autoproclament ambassadeurs de cette sonorité ou dictent les codes du

Les hypocrites du seggae

En ce mois de février, c’est l’effervescence autour du seggae. Autour de Kaya. A pareille époque l’année dernière, ce n’était qu’une petite actualité. Certes, avec les concerts hommages (à Maurice, à Paris et à La Réunion) au père du seggae qu’est Kaya, n’en déplaise à certains artistes et écrivains, le momemtum est plus intense. On  découvre des fans de toujours, des ambassadeurs du seggae de toutes parts. Plus encore, on

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>