Breaking news
  • No posts were found

Tag "sanjeev teeluckdharry"

Rapport Lam Shang Leen : Teeluckdharry demande finalement une Judicial Review

L’ancien Deputy Speaker a finalement décidé d’emboîter le pas à ses confrères cités dans le rapport Lam Shang Leen. Sanjeev Teeluckdharry a, devant le Chef juge Kheshoe Parsad Matadeen aujourd’hui, exprimé son intention de contester les conclusions de la Commission d’enquête sur les drogues le concernant. Le député du MSM a démissionné comme Deputy Speaker le jour de la publication du rapport de la commission présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang

Bras de fer Teeluckdharry-Bar Council : L’affaire prise sur le fond le 23 octobre

Le Mauritius Bar Council a soumis en écrit ses objections, soulevées en début de semaine, à l’application de Sanjeev Teeluckdharry en Cour suprême aujourd’hui. Yash Balgobin, l’homme de loi du député du MSM, explique qu’il a demandé un renvoi pour pouvoir prendre position sur les points soulevés par le Conseil de l’ordre des avocats. Le cas a été entendu en chambre par la juge Shameem Hamuth-Laulloo. Le Bar Council était

En Cour suprême : Le Bar Council maintient que Teeluckdharry doit être suspendu

Sanjeev Teeluckdharry s’est présenté devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen ce lundi 1er octobre. Me Rishi Pursem, l’avocat du Bar Council a objecté à sa motion. Le député du MSM avait demandé une «judicial review» de la décision du Bar Council de le suspendre de la Mauritius Bar Association en attendant que la Cour suprême se prononce sur les sanctions à appliquer dans son cas. Il lui est reproché d’avoir commis une entorse

«Sous pression», Teeluckdharry retire son injonction contre l’ex-juge Lam Shang Leen

L’ex-Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry a finalement retiré sa demande d’injonction contre Paul Lam Shang Leen, le président de la Commission d’enquête sur la drogue. Le 6 septembre dernier, ce député du Mouvement socialiste militant (MSM) avait saisi la Cour suprême pour bloquer les honoraires de l’ex juge. Dans l’entourage de Sanjeev Teeluckdharry, qui est déjà sous le coup d’une procédure engagée contre lui par le Bar Council, on laisse entendre

Le Bar Council : La Cour suprême décidera des sanctions contre Teeluckdharry

La Cour suprême décidera des sanctions à prendre contre Sanjeev Teeluckdharry. La décision de «[le] référer (…) pour entorse au code de déontologie des avocats a déjà été prise, n’a jamais été remise en question par le Bar Council et sera mise en application selon la procédure établie», précise Hervé Duval, président du Conseil de l’ordre des avocats. Ce que conteste Sanjeev Teeluckdharry par voie d’une demande de révision judiciaire,

[Audio] Affaire Teeluckdharry : Le Bar Council suspendu à la décision de la Cour suprême

Alors que Sanjeev Teeluckdharry avait jusqu’au 19 septembre pour s’expliquer devant le Bar Council, celui-ci a reçu dans la matinée du même jour une convocation de la Cour suprême relativement au recours de l’avocat pour contrer cette procédure. Le Conseil de l’ordre des avocats n’agira donc pas, pour l’heure, contre l’homme de loi qu’il estime avoir violé le code d’éthique de par ses commentaires dans le sillage de la publication

Sanjeev Teeluckdharry vs le Bar Council : «My livelihood is at stake»

«I aver that my livelyhood is at stake and my reputation as a barrister is involved so that the nature of my interest in the present proceedings is worth much more that 10 000 rupees.» C’est en ces termes que l’avocat Sanjeev Teeluckdharry conteste la procédure engagée contre lui par le Mauritius Bar Council à travers une demande de Judicial Review en Cour suprême, le lundi 17 septembre. Outre une

La Cour suprême rejette l’injonction de Sanjeev Teeluckdharry contre le Bar Council

Après avoir tenté de jouer à cache-cache avec le Mauritius Bar Council, l’avocat Sanjeev Teeluckdharry passe à une étape supérieure. Convoquée par ses pairs pour violation de l’étiquette relativement à ses attaques contre des membres du barreau dans le sillage de la publication du rapport de la Commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et d’avoir jeté ce document à la poubelle dans un entretien

Sanjeev Teeluckdharry: «Mo pa dakor ek desizyon Bar Council»

La tension monte entre le Mauritius Bar Council et l’avocat Sanjeev Teeluckdharry. Cela suivant ses commentaires contre des membres du barreau depuis la publication des conclusions de la commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen. Le député du Mouvement socialiste militant n’a pas tardé à réagir après la lettre que le Conseil de l’ordre des avocats lui a adressée ce jeudi 13 septembre. Il lui est

[Audio] Me Nazroo : Teeluckdharry a une semaine pour dire pourquoi il ne doit pas être suspendu

La correspondance du Bar Council a été envoyée à l’étude de Sanjeev Teeluckdharry ce matin. Le Conseil de l’ordre des avocats l’informe que par décision unanime, il lui est reproché d’avoir commis un «serious breach» au code de déontologie de la profession. Le fait d’avoir notamment jeté à la poubelle le rapport Lam Shang Leen lors d’un entretien avec ION News lui vaut un referral devant la Cour suprême. Yahia Nazroo,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>