Breaking news
  • No posts were found

Tag "sanjeev teeluckdharry"

Sanjeev Teeluckdharry vs le Bar Council : «My livelihood is at stake»

«I aver that my livelyhood is at stake and my reputation as a barrister is involved so that the nature of my interest in the present proceedings is worth much more that 10 000 rupees.» C’est en ces termes que l’avocat Sanjeev Teeluckdharry conteste la procédure engagée contre lui par le Mauritius Bar Council à travers une demande de Judicial Review en Cour suprême, le lundi 17 septembre. Outre une

La Cour suprême rejette l’injonction de Sanjeev Teeluckdharry contre le Bar Council

Après avoir tenté de jouer à cache-cache avec le Mauritius Bar Council, l’avocat Sanjeev Teeluckdharry passe à une étape supérieure. Convoquée par ses pairs pour violation de l’étiquette relativement à ses attaques contre des membres du barreau dans le sillage de la publication du rapport de la Commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et d’avoir jeté ce document à la poubelle dans un entretien

Sanjeev Teeluckdharry: «Mo pa dakor ek desizyon Bar Council»

La tension monte entre le Mauritius Bar Council et l’avocat Sanjeev Teeluckdharry. Cela suivant ses commentaires contre des membres du barreau depuis la publication des conclusions de la commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen. Le député du Mouvement socialiste militant n’a pas tardé à réagir après la lettre que le Conseil de l’ordre des avocats lui a adressée ce jeudi 13 septembre. Il lui est

[Audio] Me Nazroo : Teeluckdharry a une semaine pour dire pourquoi il ne doit pas être suspendu

La correspondance du Bar Council a été envoyée à l’étude de Sanjeev Teeluckdharry ce matin. Le Conseil de l’ordre des avocats l’informe que par décision unanime, il lui est reproché d’avoir commis un «serious breach» au code de déontologie de la profession. Le fait d’avoir notamment jeté à la poubelle le rapport Lam Shang Leen lors d’un entretien avec ION News lui vaut un referral devant la Cour suprême. Yahia Nazroo,

Manque d’éthique : Sanjeev Teeluckdharry joue à cache-cache avec le Bar Council

Sanjeev Teeluckdharry se défile. Il ne compte aucunement s’expliquer devant le Mauritius Bar Council (MBC) quant à une possible violation de l’étiquette. Plus particulièrement quant à ses récentes invectives contre certains de ses confrères dans le sillage du rapport de la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen. Dans une lettre adressée au président du Conseil de l’ordre des avocats ce lundi, le député du

[Vidéo] Les Rodriguais sont devenus plus pauvres avec Serge Clair, estime le PMSD

«Rodrigues est devenu plus pauvre avec le passage de Serge Clair.» Le secrétaire général du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), Mahmad Kodabaccus, qui n’a pas mâché ces mots envers le Chef commissaire de Rodrigues lors d’une conférence de presse à Port-Louis ce samedi. Il estime que le leader de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR) doit démissionner à l’instar de Roubina Jadoo-Jaunbocus et de Sanjeev Teeluckdharry, l’ex-ministre de l’Egalité des genres

[Vidéo] «Lam Shang Leen ne comprend rien», accuse Teeluckdharry

L’avocat balance le rapport Lam Shang Leen à la poubelle. Littéralement. Pour Sanjeev Teeluckdharry, le travail effectué par l’ancien juge et ses deux assesseurs au sein de la commission d’enquête sur la drogue ne peut être pris au sérieux. C’est son confrère Ravi Rutnah qui s’est chargé de convier cela par écrit au Task Force chapeautant les enquêtes recommandées dans le rapport Lam Shang Leen. Sévère à l’égard de l’ancien

[Vidéo] Ramgoolam règle ses comptes avec les trois élus de la majorité à Triolet

«Sanjeev Teeluckdharry mars r let demisyon dan pos». C’est le message passé par Navin Ramgoolam lors congrès du Parti Travailliste (PTr) dans la circonscription n° 5 ce dimanche. «Soodesh Callichurn dir mo enn capon, dir so leader vinn dan eleksyon zeneral nou pou montrer li,» a-t-il lancé dans son ancien fief où il a mordu la poussière aux dernières élections législatives. Ce congrès est le premier des rassemblements que les

Les travaillistes se mobilisent pour réclamer la démission de Jadoo-Jaunbocus, Teeluckdharry et Sesungkur

Le Parti travailliste (PTr) augmente sa présence sur le terrain pour réclamer la démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus, Sanjeev Teeluckdharry et Sudhir Sesungkur comme députés de l’Alliance Lepep. Les rouges vont animer trois grands meetings dans les circonscriptions n° 2 (Port-Louis Sud/Centre), 5 (Pamplemousses/Triolet) et 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est) dans une tentative de «faire pression sur le gouvernement». Le coup d’envoi des hostilités sera donné par le leader du PTr, Navin Ramgoolam, ce

Les blue-eyed boys and girls

C’est humain. Les uns vont vouloir canoniser Paul Lam Shang Leen, Sam Lauthan et le Dr Ravind Domun pour avoir rédigé un volumineux rapport sur un problème aussi complexe que celui de la drogue. Les autres seront tentés de ne retenir que les blâmes. Au sujet de la politique inadaptée de ce gouvernement à l’égard des toxicomanes. Ou contre l’inaction des gouvernants de 2005 qui n’ont pas su ou voulu

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>