Breaking news
  • No posts were found

Tag "sanjeev teeluckdharry"

Le Bar Council renonce à mettre sur pied un comité ad hoc pour suspendre Teeluckdharry

La décision de la Cour suprême de permettre à Sanjeev Teeluckdharry de contester la mise sur pied d’un comité ad hoc du Bar Council pour décider de sa suspension sera finalement inutile. Car lors de sa réunion de vendredi dernier, le Conseil de l’ordre des avocats a décidé d’annuler l’institution du comité ad hoc. Les avocats de Sanjeev Teeluckdharry ont été informés de la décision ce mardi 12 février, au

[Vidéo] Teeluckdharry pourra contester sa suspension par le Bar Council

«C’est un très bon jugement», estime l’avocat. Qui demande dans la foulée au Bar Council «de se ressaisir». D’après Sanjeev Teeluckdharry, c’est parce que certains membres du Conseil de l’ordre des avocats ont été «influencés par un parti politique» que celui-ci a mis sur pied un comité ad hoc pour décider de sa suspension. La Cour suprême a autorisé Sanjeev Teeluckdharry, ce mardi 12 février, à contester sa suspension. Retenant l’argument

[Vidéo] Rétrospective : Rs 2,6 milliards de drogues saisies en 2018

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont permis la saisie de Rs 2 621 639 326 de drogues en 2018. L’année précédente, les saisies se montaient à un record de Rs 2 779 043 276 grâce notamment aux colis d’héroïne importés par Navind Kistnah. Pour 2018, ces bons résultats s’expliquent par la saisie des 110 kilos d’héroïne d’une valeur

Arrêté, un habitant de Trou-aux-Biches dit utiliser du gandia à des fins médicinales

Il a été arrêté par les limiers de l’Anti-Drug And Smuggling Unit (ADSU) le 21 décembre dernier après une fouille à son domicile. Cet habitant du Nord qui est inculpé sous trois charges provisoires de «drug dealing» nie avoir cultivé du gandia ni d’en faire le commerce. Il a cependant avoué utiliser du cannabis pour soigner une douleur aigüe au cou et au dos. La police a saisi trois plants,

[Vidéo] Rétrospective : Les polémiques qui ont secoué la scène politique en 2018

L’année 2018 a été fertile en scandales et autres polémiques. Elle a débuté avec la démission de l’ex-présidente, Ameenah Gurib-Fakim, après avoir utilisé la carte de crédit de l’ONG de l’homme d’affaires angolais Alvaro Sobrinho et le bras de fer qui s’est ensuivi avec l’Hôtel du gouvernement. Il y a eu ensuite la tentative de nommer Shamila Sonah-Ori, une proche de la famille Jugnauth, à l’Electoral Supervisory Commission (ESC). Elle

Licencié du SIFB : Premchandra Bissonauth réclame des dommages depuis 1997

Premchandra Bissonauth, ancien Deputy General Manager de la Sugar Insurance Fund Board (SIFB), âgé de 71 ans, bataille depuis 1996. Pour avoir tenu des propos violent à l’issue d’un accident survenu en dehors de ses heures de travail en décembre 1991, il a avait été licencié sans aucune compensation. Depuis, il réclame des dommages à l’organisme. Son cas a été écouté pour la deuxième fois devant le Conseil privé au Royaume Unis, ce vendredi 22 novembre 2018. Il était représenté par Me Sanjeev Teeluckdharry, assisté de

[Rapport Lam Shang Leen] Demande de révision judiciaire de Teeluckdharry : Place aux plaidoiries

Nouveau renvoi dans le cas de demande de révision judiciaire de Raouf Gulbul. Le Dr Ravin Domah n’a toujours pas reçu sa convocation. L’affaire a donc été renvoyée au 12 novembre. L’avocat et membre du MSM conteste les conclusions du rapport Lam Shang Leen le visant. Estimant qu’elles sont «biaisées». Autre cas entendu en Cour suprême devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen, ce lundi 5 novembre : celle de Sanjeev Teeluckdharry. L’affaire sera

Bras de fer Teeluckdharry-Bar Council : L’affaire sera prise sur le fond

La bataille continue entre Sanjeev Teeluckdharry et la Mauritius Bar Association. L’affaire a été appelée ce mardi, 23 octobre, en Cour Suprême, en chambre devant la juge Shameem Hamuth-Laulloo. Yash Balgobin, le représentant de Sanjeev Teeluckdharry, souligne qu’il a fait connaître sa position aujourd’hui. Il explique qu’il n’a pas accepté les points soulevés par le Conseil de l’ordre des avocat (les objections qu’avaient été soumises la semaines dernière). De ce

[Vidéo] Hervé Duval : La precautionary measure de Teeluckdharry «une dénonciation fausse»

Le Senior Counsel ne comprend pas. Hervé Duval fait l’objet d’un Precautionary Measure, dont l’auteur est Sanjeev Teeluckdharry. Celui-ci allègue qu’un dénommé José Robertson avait sollicité ses service d’avocat en octobre dernier. Ce Mauricien, établi en Europe, lui aurait demandé le 11 octobre de lui rembourser les frais payés jusqu’ici, et indiqué que ce serait Hervé Duval qui l’aurait incité à une telle démarché. A en croire la déclaration de Teeluckdharry

Demande de Judicial Review : Teeluckdharry accuse Lam Shang Leen de lui en vouloir pour «professional rivalry»

Forcé de démissionner comme Deputy Speaker de l’Assemblée nationale le 27 juillet dans le sillage des conclusions de la Commission d’enquête sur la drogue, l’avocat Sanjeev Teeluckdharry a fait une demande de Judicial Review sur les parties le concernant dans ce rapport. Comme il l’avait déclaré publiquement, il accuse l’ex-juge Paul Lam Shang Leen de lui en vouloir pour des raisons professionnelles et politiques. «I state that the bias of

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>