Breaking news
  • No posts were found

Tag "sandhya boygah"

[Vidéo] Propos outranciers de Kodabaccus: Aucune décision du Parliamentary Gender Caucus

Le temps leur a manqué. Les membres du Parliamentary Gender Caucus n’ont pas encore pris de décision quant aux propos de Mahmad Kodabaccus à l’encontre de Maya Hanoomanjee. Le temps imparti pour cette réunion, a expliqué Sandhya Boygah, n’était pas suffisant pour que tous puissent s’exprimer. Les travaux parlementaires devant reprendre. Le Caucus devrait, comme dans le cas de Ravi Rutnah, émettre un communiqué sur les propos outranciers de Kodabaccus.

[Parlement] Déjà condamné dans une affaire de drogue, Veer Luchoomun en attente d’un nouveau procès

Arrêté deux fois pour possession de cannabis, les avoirs de Veer Luchoomun ont été gelés depuis sa première condamnation pour possession de drogues. C’est ce qu’a expliqué le Premier ministre suite à une question du député travailliste Osman Mahomed sur le frère de la Parliamentary Private Secretary (PPS) Sandhya Boygah. La première détention de Luchoomun date du 24 mai 2007. Ce jour-là, 20,5 grammes de cannabis avaient été saisis à son

[Audio] Pravind Jugnauth : «Sandhya Boygah ne pourra s’expliquer que sur ce qu’elle sait»

Le leader du MSM se dit satisfait que Paul Bérenger se soit rendu à la commission d’enquête sur la drogue pour y dénoncer celui qu’il croit être un important trafiquant de drogues. Toutefois, Pravind  Jugnauth demande à ce que la députée Sandhya Boygah ne soit pas mêlée à ce qui est reproché à son frère. La députée de Vieux Grand Port/Rose-Belle était absente de la réunion du bureau politique du

[Vidéo] Ramgoolam : Personne ne sera accusé de conflit d’intérêts après le jugement Jugnauth

Pour sa première sortie publique après l’acquittement de Pravind Jugnauth, le leader du Parti Travailliste a rappelé son respect pour les juges et magistrats du pays. Toutefois, estime Navin Ramgoolam, la décision des juges de la Cour suprême doit être sujette à une autre interprétation. Sans quoi, pense le leader des rouges, plus personne ne pourra être accusé et condamné pour conflits d’intérêts dans le pays. Au sujet de Pravind Jugnauth,

[Parlement] Sandhya Boygah, ni «poupée» ni adepte du «tous sali»

La bouillante députée de Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (no 11) s’était déjà illustrée à Rose-Belle, le 1er décembre, en tançant Navin Ramgoolam et Paul Bérenger [voir vidéo plus bas]. Ce mercredi, c’est au Parlement, dans le cadre des débats budgétaires, qu’elle s’est à nouveau fait remarquer. Tout y est passé : phrase acerbes à l’encontre de Bérenger ou de Ramgoolam, allusion à sa césarienne, les mails que lui envoient ses amies ou encore

[Vidéo] L’opposition mais aussi des ministres absents de la garden-party au château du Réduit

Les célébrations de la fête nationale se sont poursuivies, cet après-midi, avec la traditionnelle Garden Party du président de la République. Si le soleil et le ciel bleu étaient bien au rendez-vous, certaines personnalités se sont toutefois fait remarquer par leur absence. Plusieurs ministres, et non des moindres, n’étaient pas dans les jardins du château du Réduit pour la réception. Parmi, les front benchers Showkutally Soodhun et Roshi Bhadain, mais

[Vidéo] Ribot, Bappoo et Juggoo répondent à Boygah après sa sortie contre Ramgoolam

« Une honte ». C’est ainsi que trois des responsables des ailes féminines rouge et mauve réagissent après la violente sortie de Sandhya Boygah contre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam à Rose-Belle, hier. Si Kalyanee Juggoo estime que la candidate à Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (no 11) utilise à mauvais escient la symbolique du saree, Sheila Bappoo affirme, pour sa part, que Paul Bérenger et Navin Ramgoolam ont amplement fait pour la condition féminine à

[Vidéo] A Rose-Belle, Sandhya Boygah réprimande sévèrement Ramgoolam et Bérenger

Jeudi dernier, Navin Ramgoolam se livrait à une attaque en règle contre Sandhya Boygah, candidate de l’Alliance Lepep à Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (no 11). Moins d’une semaine plus tard, c’est exactement au même endroit à Rose-Belle que celle-ci a choisi de réagir aux propos de Navin Ramgoolam mais aussi à ceux de Paul Bérenger sur elle. La réponse, aussi énergique qu’inattendue, n’a pas manqué d’enflammer l’auditoire présent au congrès nocturne de l’Alliance

[Vidéo] Bérenger et Ramgoolam déterrent les affaires des candidats de l’Alliance Lepep

Sandhya Boygah, Koomaren Chetty ou encore Sangeet Fowdar. Paul Bérenger a égrené les accusations contre une demi-douzaine de candidats de l’Alliance Lepep lors d’un congrès de l’Alliance de l’unité et de la modernité à Les Guibies, Pailles, ce soir. Le leader du MMM a estimé que l’adversaire s’est empressé de récupérer les candidats recalés par le Parti travailliste ou les mauves. Devant les partisans mauves et rouges de la circonscription

[Vidéo] A Rose-Belle, Ramgoolam règle ses comptes avec Sandhya Boygah

Sandhya Boygah s’est essuyé les critiques de son ex-leader ce mardi soir, lors du meeting de l’alliance clé-cœur à Rose-Belle. Navin Ramgoolam a souligné que celle qui pose désormais sous les couleurs de l’Alliance Lepep avait, un temps, juré fidélité au PTr. Les choses se sont gâtées, dit Ramgoolam, quand Boygah lui a demandé d’intervenir auprès de la Gambling Regulatory Authority. Paul Bérenger a, pour sa part, réitéré son souhait

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>