Breaking news
  • No posts were found

Tag "saj"

[Vidéo] SAJ «bien chagrin» mais «pas en colère» après le départ forcé de son «camarade» Soodhun

Le ministre mentor est triste du départ de son compagnon de lutte du gouvernement. Toutefois, sir Anerood Jugnauth affirme ne pas être en colère de l’éviction de Showkutally Soodhun tout en disant regretter que ses propos aient été utilisés à des fins politiques pour attiser des tensions. Disant laisser ce type de choix au Premier ministre, SAJ n’a pas souhaité commenter la décision de Pravind Jugnauth de nommer un nouveau

[Vidéo] Sinatambou: SAJ a entièrement raison de répondre comme il le fait

«Les députés de l’opposition font de la démagogie», estime Etienne Sinatambou. Le ministre de la Sécurité sociale, intervenant lors de sa conférence de presse hebdomadaire, soutient que le ministre mentor a eu raison de répondre à la députée Malini Sewocksingh comme il la fait lors de la dernière session parlementaire. Etienne Sinatambou a aussi tiré à boulets rouges sur les députés du MMM qui, selon lui, ont eu un comportement

[Vidéo] Bérenger: SAJ est «bien mécontent que son esclave ne soit plus ministre»

Le chef des mauves dit avoir étudié le comportement et l’attitude du ministre mentor durant la semaine écoulée. Pour Paul Bérenger, il est «clair» que celui-ci est «mécontent» de la manière dont son «esclave» Showkutally Soodhun a été traité par Pravind Jugnauth. Cela explique, selon le leader du MMM, le ton bougon de sir Anerood Jugnauth (SAJ) durant la séance parlementaire de mardi mais également son absence à la prestation

[Vidéo] Quand SAJ recommande de transformer les adultes en policiers

De mauvaise humeur, sir Anerood Jugnauth n’a que peu goûté la question de Malini Sewocksingh sur la vente de cigarettes aux mineurs dans sa circonscription. Au lieu d’interventions policières, le ministre mentor est plutôt d’avis que ce sont aux parents de surveiller leurs enfants. La suggestion d’Adrien Duval d’augmenter les patrouilles policières afin d’empêcher la vente de cigarette aux mineurs n’a pas non plus trouvé grâce aux yeux de l’ancien

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 14 novembre

Raj Dayal, Nando Bodha et Leela Devi Dookun-Luchoomun sont déjà dans l’hémicyle, une dizaine de minutes avant le début des travaux. Quelques minutes plus tard, sir Anerood Jugnauth (SAJ) arrive sans son garde du corps, qui porte habituellement ses dossiers. A peine assis, il demande à l’un des préposés de l’Assemblée nationale d’aller les chercher. En face, Xavier Duval consulte avec application ses notes sur sa tablette à quelques minutes

[Vidéo] Pravind Jugnauth: «Les Chagossiens ont montré qu’ils ne sont pas à vendre»

«Que n’ont-ils pas fait pour tenter d’acheter, d’un côté, les dirigeants, de l’autre, le peuple chagossiens ?» Pravind Jugnauth dit être chagriné par l’attitude des Britanniques vis-à-vis de ce peuple déporté de son archipel. L’Angleterre, note le Premier ministre, pensait que «votre honneur, votre dignité, votre vie pouvaient être monnayés». Mais, se réjouit le chef du gouvernement, «les Chagossiens ont montré qu’ils n’étaient pas à vendre». Pravind Jugnauth assistait, cet après-midi, à

[Vidéo] Exploitation de travailleurs sur Diego Garcia: Pas possible d’enquêter, dit SAJ

Aucun cas de surexploitation de main-d’œuvre n’a été rapporté sur Diego Garcia, a indiqué sir Anerood Jugnauth (SAJ) au Parlement. Le ministre mentor s’est, pour cela, appuyé sur les informations fournies par le Commissaire de police ainsi que le ministère de l’Intérieur et celui du Travail. Un article publié sur le site Web du New Internationalist, en mars dernier, donne à penser le contraire, reconnaît SAJ, chargé du dossier Chagos.

[Vidéo] Passation de pouvoirs: Nouveau renvoi d’audience à janvier 2018 pour Rezistans

Les récentes déclarations du ministre mentor posent question. Et font même que certains s’interrogent sur l’aptitude de sir Anerood Jugnauth à occuper ce portefeuille, note Ashok Subron. Or, rappelle l’animateur de Rezistans ek Alternativ, le parti au papillon réclame sa démission depuis que SAJ a cédé le siège de Premier ministre à son fils. Un acte anticonstitutionnel, selon Rezistans ek Alternativ, qui était en Cour suprême ce matin pour le

[Vidéo] Face au langage «propre à SAJ», Pravind Jugnauth dit privilégier «le consensus»

«Sir Anerood, c’est sir Anerood, il a un langage propre à lui.» C’est ainsi que le Premier ministre a commenté l’attitude «foupamal» de sir Anerood Jugnauth (SAJ) face à des grévistes de la faim qu’il a décrit comme étant suicidaires. Interrogé sur ces propos qui ont indigné les soutiens des femmes cleaners, le Premier ministre a assuré que SAJ n’avait pas l’intention de tenir un langage «répréhensible». Mais montrait plutôt

[Vidéo] Femmes cleaners grévistes de la faim: Chuttoo appelle au soutien de l’opposition

Le Premier ministre s’est déjà prononcé : la grève de la faim des femmes cleaners «ne mènera nulle part». Reeaz Chuttoo, qui est aussi engagé dans cette action, ne perd toutefois pas espoir de pouvoir rencontrer Pravind Jugnauth pour discuter du sort de ces femmes qui, insiste-t-il, touchent des salaires de Rs 1 500 par mois. Le syndicaliste en appelle au leader de l’opposition Xavier Duval mais aussi à tous les partis d’opposition

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>