Breaking news
  • No posts were found

Tag "Rs 220 millions"

[Vidéo] Ramgoolam plaide non coupable aux 23 charges contre lui dans l’affaire des coffres-forts

L’affaire des Rs 220 millions saisies chez Navin Ramgoolam se poursuivra le 18 octobre devant la Cour intermédiaire. A la reprise des auditions, ce 20 juillet, les magistrats ont tranché en faveur d’une demande présentée en mai par l’adjoint du Directeur des poursuites publiques, Rashid Ahmine. La poursuite avait proposé que la somme saisie chez l’ancien Premier ministre dans la nuit du 6 février 2015 soit retenu par l’Etat si Ramgoolam

Coffres-forts de Ramgoolam : La saisie des Rs 220 m fait débat en Cour

C’est Rashid Ahmine qui représente désormais la poursuite dans le procès intenté à Navin Ramgoolam dans l’affaire des coffres-forts. Le Deputy Director of Public Procecution (DPP) a débattu, ce jeudi 31 mai, la motion du Parquet d’amender l’acte d’accusation. La poursuite a proposé que les Rs 220 millions retrouvées dans les coffres-forts de Navin Ramgoolam soient saisies s’il est trouvé coupable. L’avocat de l’ex-premier ministre, Me Gavin Glover y a objecté. L’adjoint au

[Document] Rs 220 m saisies: Ramgoolam pourrait faire face à l’IRSA et à la MRA

Le bureau du Directeur des poursuites publiques le confirme aujourd’hui. Navin Ramgoolam sera poursuivi pour avoir accepté des paiements cash de plus de Rs 500 000. Ce qui est un délit tombant sous la section 5 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act. L’ex-Premier ministre devra aussi probablement s’expliquer sur la provenance des quelque Rs 220 millions saisies à son domicile en février 2015. Le DPP a, en effet, recommandé au Commissaire de police de

[Vidéo] Blanchiment d’argent: Navin Ramgoolam fixé sur son sort le 16 mars

Le bureau du Directeur des poursuites publiques a besoin de temps pour étudier le dossier. La police ne le lui a référé que vendredi dernier. C’est ce qu’a indiqué la poursuite en Cour de district de Curepipe dans le procès intenté à Navin Ramgoolam suite à la saisie de Rs 220 millions à son domicile. L’ex-Premier ministre est accusé provisoirement de blanchiment d’argent. Mais ce n’est que le 16 mars prochain qu’il saura

[Vidéo] Navin Ramgoolam devra revenir en Cour de Curepipe le 7 février

L’ex-Premier ministre était de nouveau en Cour de Curepipe aujourd’hui. Cela après avoir été convoqué, la semaine dernière, pour être interrogé de nouveau sur les Rs 220 millions en devises locales et étrangères retrouvées chez lui. A l’issue de l’audition, Gavin Glover espérait que la police et le Directeur des poursuites publiques pourraient indiquer leur stand. Mais cela n’a pas été le cas. L’homme de loi de Navin Ramgoolam a alors présenté

[Vidéo] Ramgoolam n’écarte pas la possibilité d’une autre charge provisoire contre lui

Sa troisième séance d’interrogatoire aura duré un peu plus d’une heure. Navin Ramgoolam est reparti libre des Casernes centrales. L’ex-Premier ministre n’écarte cependant pas la possibilité d’avoir à faire face à une troisième charge provisoire. S’il a été peu loquace à l’issue de son audition au quartier général de la police, la langue du leader du Parti travailliste s’est dénouée une fois arrivé au square Guy Rozemont. Lors d’un point

[Vidéo] L’interrogatoire de Ramgoolam se poursuivra demain au CCID

L’ex-Premier ministre devra se rendre aux Casernes centrales pour la troisième fois cette semaine. Et cela probablement demain matin. C’est ce qu’a indiqué Gavin Glover à l’issue de la séance d’aujourd’hui. L’audition de Navin Ramgoolam par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department pourra alors être bouclée, espère son homme de loi. Celui-ci a aussi déploré la diffusion d’informations erronées dans la couverture médiatique de cette enquête. L’ex-chef de gouvernement est

[Vidéo] Ramgoolam poursuivra son interrogatoire cette semaine sur ses coffres-forts

Il a quitté les Casernes centrales vers 16h30. La police n’en a pas pour autant fini avec Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste sera de retour au Central Criminal Investigation Department, ce mercredi 18 janvier. L’audition d’aujourd’hui s’est bien passée, estime son avocat Gavin Glover. L’homme de loi espère que les exercices de cette semaine aideront la police à boucler son enquête. Et la poursuite à prendre un stand, en

Le procès de Ramgoolam contre l’Etat renvoyé à la semaine prochaine

L’ex-Premier ministre conteste la légalité de la perquisition effectuée, en février 2015, à son domicile. La descente policière à Port-Louis puis Riverwalk avait débouché sur la saisie de ses biens, dont Rs 220 millions contenues dans des coffres-forts et des valises, et son arrestation. Navin Ramgoolam (photo) poursuit donc l’Etat. L’affaire a été appelée en Cour suprême, ce 10 janvier. En novembre dernier, le bureau du Directeur des poursuites publiques avait présenté une motion pour

[Vidéo] Ah Fat Lan Hing Choy repart libre du CCID après six heures d’audition

L’ancien trésorier du Parti travailliste est arrivé au quartier général de la police peu avant 9h, ce lundi matin. Le Central Criminal Investigation Department (CCID) a souhaité l’interroger sur les sommes d’argent trouvées chez Navin Ramgoolam ainsi que sur la diffusion d’une bande sonore durant les derniers jours de la campagne électorale de décembre 2014. Selon les sources proches de l’enquête, Ah Fat Lan Hing Choy n’a été auditionné qu’à

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>