Breaking news
  • No posts were found

Tag "roshi bhadain"

[Vidéo] Bhadain démonte ses adversaires et dit aller vers une victoire facile

Le leader du Reform Party affirme qu’il va gagner avec 2000 voix d’avance lors de la partielle du 17 décembre. D’ici là, Roshi Bhadain n’a pas manqué de critiquer copieusement ses adversaires et leurs camarades de partis lors d’un congrès à Boundary, ce jeudi 7 décembre. Bhadain promet qu’arrivé au pouvoir, il initiera une procédure en vertu de la loi Unexplained Wealth pour faire saisir l’argent de Navin Ramgoolam. Il

[Live] Bhadain, Boolell, Juddoo et Maraye débattent ensemble ce lundi 11 décembre

De 20h à 22h, ce lundi 11 décembre, les quatre candidats les plus en vue de la partielle du 17 décembre confronteront leurs idées et leurs méthodes pour convaincre les électeurs de Belle-Rose/Quatre Bornes. Les candidats du Reform Party, du Parti travailliste, du MMM et du PMSD ont accepté de participer à un débat contradictoire en direct durant lequel ils seront interrogés sur leur campagne mais aussi sur les stratégies

[Vidéo] Affaire Roches-Noires: Son nom cité, Bhadain évoque un «complot du PTr et de Ramgoolam»

Roshi Bhadain et sa famille ont bien séjourné à cet hôtel 5-étoiles du nord-est en 2015. Mais la facture, il l’a réglée lui-même, affirme le leader du Reform Party en brandissant celle-ci. Son nom a été évoqué, ce matin, durant le contre-interrogatoire de Rakesh Gooljaury dans l’affaire Roches-Noires ? Parce que Navin Ramgoolam est sur le banc des accusés et «plante» des questions, s’insurge Bhadain. Pour qui toute cette affaire relève d’un

[Compte rendu] Affaire Roches-Noires: Gooljaury et son «camarade» Bhadain

Le procès intenté à Navin Ramgoolam, Rampersad Sooroojebally et Dev Jokhoo a repris en Cour intermédiaire. Rakesh Gooljaury était de nouveau à la barre des témoins, cette fois pour répondre aux questions d’un Mooloo Gujadhur, qui représente Jokhoo, très offensif. S’il est apparu nonchalant durant toute cette séance matinale, Rakesh Gooljaury a été par moments inconfortable face au barrage de questions  de l’homme de loi de Dev Jokhoo. Mooloo Gujadhur

[Vidéo] Gooljaury a réservé des chambres d’hôtel 5-étoiles pour Bhadain, révèle Me Gujadhur

Le contre-interrogatoire de Rakesh Gooljaury, «star witness» dans l’affaire Roches-Noires, se poursuit en Cour intermédiaire. Au tour de Mooloo Gujadhur, qui défend l’ancien Deputy Commissioner of Police Dev Jokhoo, de s’adresser au témoin. S’évertuant à relever ses incohérences. Me Gujadhur révèle ainsi que Rakesh Gooljaury avait réservé des chambres d’hôtel pour Roshi Bhadain, «son ami de quinze ans», et sa famille dans un hôtel 5-étoiles. L’homme de loi a aussi passé

[Vidéo] Face aux «adversaires paniqués», Bhadain affirme que sa victoire est «garantie» au no 18

Roshi Bhadain affirme que son congrès à La Source, cette semaine, a été un tournant. Ce qui lui permet d’affirmer que c’est avec une avance confortable qu’il savourera sa victoire «garantie» au lendemain de la partielle du 17 décembre. Face à cette situation, le leader du Reform Party affirme que ses adversaires paniquent. Pointant spécifiquement du doigt le Parti travailliste, Bhadain affirme que certains cadres chez les rouges utilisent des

[Vidéo] Banderoles et oriflammes font débat parmi les 40 candidats à Belle-Rose/Quatre-Bornes

Il y a trop de banderoles et d’oriflammes à Belle-Rose/Quatre-Bornes en amont de l’élection partielle du 17 décembre. A la réunion organisée par la Commission électorale avec les 40 inscrits à ce scrutin, Roshi Bhadain a ainsi suggéré que la campagne se fasse sans ses visuels. Si les candidats sont d’accord que cette partie du folklore électoral est une nuisance visuelle, certains ne se sont pas fait prier pour rappeler

[Vidéo] Nomination Day: «La victoire pour nous est assurée», dit Bhadain

Le leader du Reform Party en est convaincu. Il regagnera son siège de parlementaire à Belle-Rose/Quatre-Bornes. La «grande victoire» qui se profile, insiste Roshi Bhadain, sera celle de la circonscription no 18. Qui se verra défigurée par les travaux requis pour le projet Metro Express. C’est parce qu’il est contre ce projet, rappelle le candidat à la partielle du 17 décembre, qu’il a démissionné. Ce scrutin sera l’occasion pour les habitants de

Une partielle pour rien

Comment ne pas être d’accord avec Paul Bérenger. L’avalanche d’événements aux conséquences et implications politiques plus ou moins importantes pour le gouvernement durant les trois derniers mois promettait une rentrée parlementaire détonante. Mais il n’y a pas eu d’explosion. Tout juste a-t-on eu droit à une crise d’enfant mal élevé de ce «bon garçon» de leader de l’opposition. Une nouvelle séance terne – sans les bleus et la Private Notice

[Vidéo] Bhadain suggère de bannir les banderoles et les «bases» durant la campagne

Un temps accusé de noyer les rues de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18) sous le jaune de son parti, Roshi Bhadain appelle les partis en campagne à faire preuve de retenue. Le leader du Reform Party suggère ainsi que les banderoles et oriflammes ne soient utilisées qu’exceptionnellement. Et de bannir tout simplement les bases. Il a une nouvelle fois précisé que ce sont les membres du Reform Party qui cotisent pour financer

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>