Breaking news
  • No posts were found

Tag "roshi bhadain"

[Audio] En démissionnant, Lutchmeenaraidoo a bien calculé son coup, estime Bhadain

Vishnu Lutchmeenaraidoo a «enlevé de nombreuses cartes des mains de Pravind Jugnauth». Réaction de Roshi Bhadain suite à la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo en tant que ministre des Affaires étrangères et député de la circonscription de Piton/Rivière-du-Rempart, ce jeudi 21 mars. Si le Premier ministre comptait notamment sur la mobilisation du 1er mai et sur le bilan de son gouvernement pour faire face aux législatives, Lutchmeenaraidoo a chamboulé le calendrier des

[Vidéo] Duval : Les ministres des services financiers ont brillé par leur amateurisme depuis 2015

De Roshi Bhadain à Sudhir Sesungkur et même Pravind Jugnauth, Xavier Duval estime que tous ceux qui se sont occupés du dossier de l’offshore ont fait preuve d’incompétence. La preuve, dit le leader de l’opposition, si Singapour et Maurice ont renégocié leurs traités fiscaux avec l’Inde, Maurice s’est «cassé la figure» alors que le secteur du global business de la petite île d’Asie se porte très bien. Duval reproche également

Akilesh Deeparsingh réclame Rs 10 M à Navin Beekarry et au chef enquêteur de l’ICAC

Il considère que son interrogatoire quant aux recrutements au ministère de la Bonne gouvernance et des Services financiers fait suite interviews de presse du leader du Reform Party, Roshi Bhadain, dénonçant la présence de Navin Beekarry au Privy Council dans l’affaire MedPoint. Akilesh Deerpalsingh a donc servi une mise en demeure au patron de l’Independent Commission Against Corruption ainsi qu’au chef enquêteur de l’institution, Titrudeo Dawoodharry, leur réclamant des dommages

Recrutements «suspects» : Akilesh Deerpalsingh invite l’ICAC à interroger Pravind Jugnauth

L’ancien conseiller de l’ex-ministre Roshi Bhadain invite l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) à entendre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, quant à l’enquête ouverte sur des recrutements au ministère de la Bonne gouvernance et des Services financiers à l’issue des élections législatives de décembre 2014. Lors de son interrogatoire le jeudi 24 janvier, Akilesh Deerpalsingh a expliqué que le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) a personnellement donné des instructions à

Recrutements au ministère de la Bonne gouvernance : Akilesh Deerpalsingh entendu à nouveau

Akilesh Deerpalsingh s’est présenté de nouveau au siège de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) vers les 12h30, ce lundi 28 janvier. Assisté de l’avocat Yash Bhadain, il est entendu «under warning» par les hommes de Navin Beekarry relativement à l’enquête ouverte sur des recrutements au tout nouveau ministère de la Bonne gouvernance et des services financiers aux lendemains des élections législatives de décembre 2014. Principal conseiller de l’ex-ministre Roshi Bhadain,

[Vidéo] Sesungkur se félicite que des clients de BAI aient été indemnisés avec les fonds publics

Il se dit fier d’avoir accompli cette tâche depuis son investiture aux Services financiers. Sudhir Sesungkur annonce avoir indemnisé 99,6% des clients de BAI, dont les détenteurs de la police Super Cash Back Gold, à hauteur de Rs 17 milliards des caisses de l’Etat. Durant une conférence de presse organisée ce mardi 18 décembre au bâtiment de la SICOM, à Ebène, il a ouvertement critiqué son prédécesseur, Roshi Bhadain. Sudhir Sesungkur estime

[Compte rendu] Britam : «Bullshit!» rétorque Bhadain quant aux «pressions» sur Ramtoola

Son audition a duré environ une heure et vingt minutes. Tout le long, Roshi Bhadain n’a cessé de dire qu’il n’avait rien à voir avec la vente des actions de Britam. Mais l’ex-juge Bushan Domah ne l’a pas laissé traîner en longueur. Le président de la commission d’enquête lui intimant à plusieurs reprises de donner des «réponses courtes et concises», voire de «wrap up your answers». L’ex-ministre des Services financiers est

[Vidéo] Bhadain s’offusque de la présence d’un «cuisinier» au sein de la commission d’enquête sur Britam

Le présent gouvernement institue des commissions d’enquête à l’exemple des jeux de la Rome antique, où des gladiateurs se battaient pour divertir le peuple, estime Roshi Bhadain. Alors que la commission Britam comprend un «cuisinier», soit un très proche du régime en place. L’ancien ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers a été auditionné de nouveau, ce jeudi 30 août, par la commission d’enquête devant faire la lumière sur

[Vidéo] Bhadain demande à Jugnauth de limoger Sesungkur et de reprendre le dossier offshore

Pour Roshi Bhadain, ce sont les maladresses et la méconnaissance du dossier global business par Sudhir Sesungkur qui vaut à Maurice d’être critiquée dans un rapport du Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG). Pour l’ancien ministre des services, l’actuel titulaire du poste aurait dû procéder différemment afin de convaincre les auteurs du rapport préliminaire sur Maurice d’y apporter des corrections. Si le rapport de l’ESAAMLG demeure inchangé, Roshi

[Document] Bhadain réclame Rs 50 m de dommages à Assirvaden

Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions de dommages à Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste l’a attaqué lors d’un meeting des rouges le 15 décembvre 2017, notamment sur son rôle dans l’affaire BAI, écrit Bhadain dans sa plainte. Le leader du Reform Party estime que les allégations sont frivoles, diffamatoires et qu’Assirvaden a tenu des propos qui sont faux à son encontre. Joint au téléphone cet après-midi, Patrick Assirvaden

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>