Breaking news
  • No posts were found

Tag "roshi bhadain"

[Vidéo] 70 jeunes stagiaires du YEP incertains sur leur avenir au ministère de l’Education

Leur année de stage dans le cadre du Youth Emploment Programme (YEP) a pris fin ce mercredi 24 mai. Détenteurs du School Certificate, d’un Higher School Certificate ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur, ces 70 jeunes ont suivi des cours pendant 3 jours au Mauritius Institute of Education et effectué deux jours de stage dans les écoles durant l’année écoulée. Dans le but de devenir des enseignants du cycle primaire. Or,

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 16 mai

C’est bien le Supplementary Appropriation Bill qui était le plat du jour à l’Assemblée nationale, ce 16 mai. Introduisant le projet de loi pour rajouter Rs 2,3 milliards au budget national, Pravind Jugnauth détaille à quoi sert cette somme supplémentaire. Le Premier ministre et ministre des Finances cède sa place à Aadil Ameer Meea. Comptable de formation, le député du MMM décrit le vote de ce budget supplémentaire comme un

[Vidéo] SCBG/BAM: La grève de la faim maintenue malgré les «garanties» de Sesungkur

  «Je donne la garantie que nous travaillons à trouver des solutions.» Sudhir Sesungkur l’a affirmé en personne aux grévistes de la faim, au jardin de la Compagnie. Toutefois, dit-il, il faut du temps. Le ministre des Services financiers a rendu visite, cet après-midi, aux clients du plan Super Cash Back Gold et investisseurs de Bramer Asset Management. Ces derniers ont entamé une grève de la faim depuis ce lundi

[Vidéo] Bhadain: Le gouvernement refait les mêmes erreurs que la BAI

L’Etat n’a jamais eu d’argent pour repayer les clients de la BAI. Il fallait dès le départ qu’il vende les actifs du groupe pour rembourser les investisseurs de Bramer Asset Management ou encore les souscripteurs du plan Super Cash Back Gold. Or, estime Roshi Bhadain, une série de mauvaises décisions du gouvernement le place dans la même situation que le groupe BAI. C’est-à-dire incapable de payer tous ses dus à

[Vidéo] Les clients grévistes de la BAI confrontent Bhadain sur son action en tant que ministre

Au deuxième jour de leur grève de la faim, les clients du groupe BAI ont reçu la visite de Roshi Bhadain. Si certains d’entre eux ont écouté les explications de l’ancien ministre des Services financiers avec intérêt, d’autres lui ont toutefois sévèrement reproché d’avoir fait partie du gouvernement qui n’a pas su défendre leurs intérêts. Si l’interaction a été houleuse par moment, le leader du Reform Party a affirmé vouloir

Où est le Macron mauricien ?

Voici donc la question de circonstance que de fins connaisseurs de la chose politique ont commencé à poser dès ce dimanche soir. L’enthousiasme suscité par l’élection d’un homme de 39 ans – avec un peu plus de trois ans de vie politique active au compteur – les amène à rêver d’un destin similaire pour notre république. Le rêve tournera toutefois au cauchemar s’ils débutent leur quête sur un postulat complètement

[Vidéo] Bhadain propose 10 mesures pour réduire les avantages des députés et ministres

Diminuer le nombre de ministres, réduire leur salaire ainsi que celui des députés de 25%, modifier le système de per diem afin de ne payer que les dépenses réellement encourues par les élus ou encore amender les lois afin de créer de nouveaux délits de corruption. Revoir aussi les avantages consentis aux anciens présidents et Premier ministres. Ce sont quelque unes des 10 propositions que Roshi Bhadain a égrené ce

[Vidéo] Jugnauth prend le pari de terminer le mandat de 5 ans du gouvernement

La foule des grands jours n’était pas au rendez-vous à Vacoas pour le meeting de l’alliance MSM-Muvman Liberater. Cela n’a toutefois pas empêché Pravind Jugnauth d’énoncer la grande ligne de sa politique en tant que chef du gouvernement et même de dresser un premier bilan de son action en tant que Premier ministre. Confiant dans la capacité de son gouvernement de relever les défis, notamment économiques, le leader du MSM

[Vidéo] Affaire Omega Ark: Bhadain et Duval ont aussi leur part de responsabilité, dit Bérenger

Le gouvernement doit s’expliquer sur les faits entourant la vente de l’hôpital Apollo Bramwell, estime Paul Bérenger. Certes, la transaction avec Omega Ark n’a pas abouti il y avait «magouille» dès le début, relève le leader du MMM, sur le rôle joué par cette compagnie. Il note ainsi que le présent régime se met souvent dans des situations embarrassantes. Outre les révélations de Bhadain au Parlement, mardi dernier, Bérenger s’est

[Vidéo] Ganoo: «Le gouvernement aurait dû accepter une commission d’enquête» sur l’hôpital Apollo Bramwell

Les allégations de corruption de Roshi Bhadain quant au deal avorté avec Omega Ark sont graves, insiste Alan Ganoo. Le gouvernement aurait dû, estime le président du Mouvement patriotique, accepté d’instituer une commission d’enquête sur la vente, avortée, de l’hôpital Apollo Bramwell à cette entreprise. Le président du parti de la rose se désole toutefois des incidents qui ont marqué la séance parlementaire de cette semaine. L’Assemblée nationale est «comme