Breaking news
  • No posts were found

Tag "roshi bhadain"

[Vidéo] L’année des démissions, remaniements et changements de camp

2017 a commencé par un changement inédit sur la scène politique : un Premier ministre qui cède sa place à son successeur sans avoir été battu lors d’une législative et sans l’avoir annoncé avant son élection. Conséquence directe de la démission du gouvernement de sir Anerood Jugnauth et du passage de témoin à celui de Pravind Jugnauth, le Conseil des ministres est dissous puis reconstitué. Roshi Bhadain est le seul à

Post mortem of a by-election

The die is cast, plaudits to the winner. All the political pundits have put pen to paper to tell why this or that happened and have tried to substantiate their arguments. Of course, we can all be wise after the events but for once, I can honestly say that I was spot on with my reading of the situation prior to the elections in my article, “The December by-election stakes”

[Rétrospective] Le pari politique perdu de Roshi Bhadain

Il a refusé de prêter serment le 23 janvier sous le gouvernement de Pravind Jugnauth, invoquant une passation des pouvoirs contraire aux principes de la bonne gouvernance. Si les plans de Roshi Bhadain d’épauler le leader de l’opposition sont mis à mal, il fonde toutefois rapidement son Reform Party. Tout en annonçant solennellement, peu de temps après, du backbench de l’opposition son intention de démissionner et de provoquer une partielle

[Vidéo] Boolell largement en tête après le premier pointage, Bhadain s’en va

Il n’a pas attendu longtemps. Roshi Bhadain a quitté l’enceinte du Sodnac SSS vers 11h20. Le premier exercice de comptage a vu Arvin Boolell prendre la tête avec une avance plus que confortable. Une tendance qui se confirme sur le deuxième pointage. Au premier pointage, Arvin Boolell du PTr obtient 618 voix, Nita Juddoo du MMM 232 voix, Jack Bizlall du Muvman Premye Me 170 voix, Roshi Bhadain du Reform

[Vidéo] Bhadain garde une certaine réserve avant le décompte des votes

Le leader du Reform Party, et candidat à cette partielle, ne veut pas s’aventurer à faire de commentaires. Arrivé peu avant 9h, Roshi Bhadain préfère attendre que l’exercice de dépouillement suive son cours. Un premier pointage au Sodnac SSS devrait être disponible vers 10h. Le Commissaire électoral avait indiqué, hier, que les résultats devraient être connus d’ici midi.

[Vidéo] Gangah Jagun accuse Roshi Bhadain de soudoyer des électeurs de Belle-Rose/Quatre-Bornes

Le Reform Party et son leader Roshi Bhadain auraient tenté de soudoyer quelque 130 membres d’une association de seniors, selon Gangah Jagun. Cela en marge de l’élection partielle de ce dimanche 17 décembre. Une sortie de cette association, selon Gangah Jagun, a été financée par le parti de Roshi Bhadain. La visite au phare d’Albion se serait d’ailleurs terminée au domicile de ce dernier, à en croire Jagun. Qui affirme avoir

[Vidéo] Nos invités parlent du respect de l’adversaire et de l’environnement

Comment s’agencent les relations entre les différents candidats qui se disputent l’électorat de Belle-Rose /Quatre-Bornes ? Pour Dhanesh Maraye du PMSD, il n’est pas d’«adversaires». Nita Juddoo note également la courtoisie sur le terrain lorsque différentes équipes en campagne se croisent. La candidate du MMM exprime toutefois ses réserves sur l’aspect folklorique, soit les banderoles et affiches, qui seront toutefois enlevées après la partielle du 17 décembre. Roshi Bhadain du Reform Party

[Vidéo] Nos invités abordent la question de la place des jeunes en politique

Arvin Boolell assure que le Parti travailliste va s’assurer que 50% de ses candidats aux prochaines législatives seront soit des femmes, soit des jeunes. Tandis que Nita Juddoo estime que s’il est important de faire de la place aux jeunes, il est aussi très important qu’ils soient encadrés par des aînés. Egalement issu d’un parti traditionnel, Dhanesh Maraye estime, lui, que le fait que son parti lui fait confiance démontre

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>