Breaking news
  • No posts were found

Tag "riviere du rempart"

[Vidéo] Désamiantage : La longue attente des habitants des cités EDC

Elles ont été informées des risques que pose l’amiante depuis un quart de siècle. 3 113 familles disséminées dans 59 cités ouvrières à travers l’île sont toujours dans l’attente. Elles espèrent que l’Etat va enfin daigner procéder au désamiantage des maisonnettes de la défunte European Development Community (EDC) qui leur ont été allouées entre 1963, après le passage du cyclone Carol, et les années 1980. Le comité technique mis sur

[Vidéo] Une cinquantaine de personnes réclament davantage d’aide après les intempéries

Ils ne veulent pas céder, malgré les explications des officiers de la Sécurité sociale. Selon une cinquantaine d’habitants de Cité Cim à Rivière-du-Rempart, ils ont chacun droit à trois jours d’allocation spéciale suite aux fortes pluies de ces derniers jours. Or, le ministère de la Sécurité sociale précise qu’ils ont droit à l’allocation de Rs 525, seulement en cas d’épisode de pluie torrentielle, ou quand les averses durent pendant toute une

[Vidéo] Inondations à Rivière-du-Rempart, 2 000 foyers sans électricité

Les orages et fortes averses annoncés pour cet après-midi ont surtout touché le Nord. Des accumulations d’eau sont à déplorer à Petite-Julie, Roches-Noires, Grand-Baie et Rivière-du-Rempart, explique Dorsamy Ayacouty, Chief Fire Officer. Les pompiers sont débordés de requêtes pour enlever l’eau des maisons et des cours. Surtout à Rivière-du-Rempart. La Special Mobile Force leur prête d’ailleurs main forte. Quelque 2 000 foyers de Rivière-du-Rempart sont par ailleurs privés d’électricité. Le Central

[Vidéo] Husnoo demande aux présidents de districts de ne pas décourager les investisseurs

Attribuer les permis rapidement et ainsi promouvoir le développement, c’est la requête du ministre des Collectivités locales et des administrations régionales aux présidents de districts fraîchement élus. Pendant sa rencontre avec les nouveaux élus, Anwar Husnoo a rappelé l’importance du développement dans les districts. Pour lui, le rôle des nouveaux présidents et vice-présidents est avant tout de mettre en oeuvre de nouvelles idées tout en assurant le renouvellement des dirigeants régionaux. Interrogé

[Vidéo] Ramgoolam dit être le seul à pouvoir barrer la route à SAJ

Le leader du Parti travailliste estime que le Premier ministre consacre la moitié de ses discours politiques à l’attaquer. La raison, selon Navin Ramgoolam : sir Anerood Jugnauth sait qu’il est en mesure de reprendre le pouvoir et de faire échec à Pravind Jugnauth. A ce sujet, l’ancien Premier ministre prévient ceux qui estiment que changer Jugnauth pour Ramgoolam équivaut à ne rien changer. Il jure qu’il y a une grande

[Vidéo] SAJ laisse planer le doute sur son départ et attaque frontalement Ramgoolam

Juin 2017. Le Premier ministre estime qu’il devra s’occuper personnellement du dossier Chagos jusqu’à cette date. Est-ce que ce sera toujours en tant que Premier ministre ? « Dieu le sait, moi pas », réplique sir Anerood Jugnauth. Celui-ci esquive également les questions sur sa succession. Son « very soon » n’est toujours pas défini. Même s’il confirme avoir discuté avec les leaders du MSM, du ML et du PMSD de son remplacement à la

[Vidéo] L’Alliance Lepep critique «l’acte de désespoir» de Ramgoolam et Bérenger

Tout compte fait, Ivan Collendavelloo estime que l’Alliance PTr-MMM a du bon. Car selon le leader du Muvman Liberater, cette alliance permettra aux électeurs de se défaire des chefs du PTr et du MMM en une seule fois aux prochaines élections. Xavier Duval a, lui, été moins philosophe lors du meeting de l’Alliance Lepep à Rivière-du-Rempart, ce mercredi soir. Le leader du PMSD s’est, en effet, étonné de la capacité

[Vidéo] Ramgoolam promet «d’écraser le serpent» MSM après l’avoir sorti du «karo kann»

Le leader du Parti travailliste regrette d’avoir décidé de reconduire sir Anerood Jugnauth à la présidence de la République en 2008. Mais également d’avoir permis, à travers le soutien de son parti, à Pravind Jugnauth de remporter l’élection partielle de Moka/Quartier-Militaire (no 8) en 2009. C’est ce qu’a expliqué ce vendredi Navin Ramgoolam lors d’un rassemblement de l’Alliance PTr-MMM à Rivière-du-Rempart. Toutefois, promet le chef des rouges, il se fera

[Vidéo] Sir Anerood Jugnauth : «J’ai supplié mon fils de ne pas faire de la politique»

Blessé par le fait que les électeurs peuvent ne pas avoir de « reconnaissance », sir Anerood Jugnauth a révèle avoir tenté de dissuader son fils d’entrer en politique. Le leader de l’Alliance Lepep a consacré une large partie de son intervention à Rivière-du-Rempart à réfuter les accusations à l’effet que le MSM n’est qu’un « clan familial » dont le bâtiment du Sun Trust représente les dérives. Passant à la contre-attaque, SAJ

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>