Breaking news
  • No posts were found

Tag "rita venkatasawmy"

Mariage d’enfants : L’Ombudsperson for Children demande l’avis d’adultes et de mineurs

Rita Venkatasawmy est ferme là-dessus. Légalement, un enfant doit être défini comme une personne de moins de 18 ans. Les mariages de personnes en dessous de cet âge doivent être interdits. Et les lois mauriciennes doivent être amendées en ce sens, affirme l’Ombudsperson for Children. Celle-ci invite les Mauriciens, adultes et enfants, à s’exprimer sur le sujet. Car le cas de cette fille de 13 ans, décédée à Goodlands cette semaine alors

[Vidéo] «On se marie à l’âge adulte» et non enfant, insiste Rita Venkatasawmy

Le cas de cette adolescente de 13 ans, enceinte de trois mois et retrouvée morte à Goodlands hier, ne laisse pas insensible. Le bureau de l’Ombudsperson for Children étudie cette affaire, assure Rita Venkatasawmy. D’autant que plusieurs questions sont ici soulevées. Il est ici question de mariage d’enfant – même si l’union était reconnue sur le plan religieux uniquement et non légalement –, et de relations sexuelles avec mineure – proscrites

[Vidéo] Droits humains : Le monitoring committee s’est réuni pour la première fois

Les acteurs œuvrant pour le respect des droits humains coordonneront leurs actions, comme annoncé par le ministère de la Justice. Les ministères concernés, les organisations non gouvernementales et les différentes instances faisant partie du National Mechanism for Reporting and Follow-up se sont réunis pour la première fois. Lors d’une réunion de deux heures à Port-Louis, ils ont passé en revue les rapports à préparer, le plan d’action qui doit être

[Vidéo] L’Ombudsperson for Children soumettra son rapport annuel en septembre

Harcèlement à l’école, enfants placés dans des centres… Ce sont là quelques-unes des questions qu’aborde l’Ombudsperson for children dans son rapport annuel. Le document sera prêt d’ici le mois prochain, a indiqué Rita Venkatasawmy, ce mercredi 30 août. Lors d’un atelier organisé par le bureau de l’Ombudsperson for children, ce matin, elle a rappelé les lacunes de la législation mauricienne mais aussi le rôle clé des médias dans la protection des

[Vidéo] La responsabilité pénale des mineurs «le plus tard possible», préconise l’Ombudsperson for Children

En avril dernier, déjà, Rita Venkatasawmy tirait la sonnette d’alarme sur les conditions de détention des mineurs. Son rapport, dont elle avait alors présenté les grandes lignes, a été rendu public officiellement aujourd’hui. Le document s’attarde longuement sur la situation des enfants placés au Correctional Youth Centre et au Rehabilitation Youth Centres. La détention des enfants, rappelle l’Ombudsperson for Children, a « un effet néfaste sur leur avenir ». Et peut « freiner » leur

[Vidéo] Rita Venkatasawmy: Il faut enlever la notion de «child beyond control» de nos lois

Les droits des enfants en conflit avec la loi doivent aussi être respectés. C’est le plaidoyer que fait Rita Venkatasawmy, Ombudsperson for Children. Elle a tenu à livrer les grandes lignes d’un rapport que prépare son bureau sur les Rehabilitation Youth Centers (RYC) et Correctional Youth Center (CYC) du pays. Le constat est sans appel : les conditions de vie des mineurs y sont « déplorables », leurs droits à l’éducation bafoués, il y

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>