Breaking news
  • No posts were found

Tag "remuneration order"

[Vidéo] Rezistans réclame une enquête sur les salaires dans l’hôtellerie

Des employés du secteur hôtelier seraient payés moins que le salaire minimum prescrit par le Remuneration Order sur ce secteur. C’est ce qu’affirme Jean Yves Chavrimootoo de Rezistans ek Alternativ. Le parti au papillon lance un appel au gouvernement pour l’ouverture d’une enquête sur ce point. Stefan Gua appelle, pour sa part, à la mobilisation le samedi 9 décembre. Aux côtés du collectif Aret kokin nu laplaz qui prévoit une marche pacifique

[Vidéo] Femmes cleaners: La CTSP plaide pour que leurs salaires soient revus d’ici fin septembre

Le gouvernement a accepté de revoir les salaires des femmes cleaners. Mais les procédures calent au niveau du ministère de l’Education, selon Reeaz Chuttoo. Le syndicaliste lance un appel à la ministre de l’Education pour qu’elle donne un coup d’accélérateur et que ces femmes puissent toucher un salaire décent d’ici fin septembre. Chargées du nettoyage dans les écoles, elles touchent entre Rs 1 500 et Rs 2 000. Le 28 août, le gouvernement a accepté

[Vidéo] La paie des cleaners des écoles primaires et secondaires sera régularisée, selon la CTSP

Elles sont environ 500 femmes à ne toucher qu’environ Rs 1 500 par mois. Au lieu des Rs 8 303 prescrites par le Remuneration Order qui les concerne. La situation de ces cleaners d’écoles primaires et secondaires devrait bientôt être régularisée, assure Reeaz Chuttoo. Le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé a eu une réunion, aujourd’hui, avec le ministre des Finances pour discuter de leur cas. Résultat des courses, indique le

[Vidéo] Shakeel Mohamed ciblé par Pravind Jugnauth et Paul Bérenger

La décision du gouvernement d’accorder 19% d’augmentation aux travailleurs du transport en commun ne trouve pas grâce aux yeux de Pravind Jugnauth et Paul Bérenger. Si le leader du MSM estime que Shakeel Mohamed a démontré « qu’il ne sait pas ce qui se passe », Paul Bérenger affirme lui que les récentes décisions du ministre du Travail « coulent le gouvernement ».

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>