Breaking news
  • No posts were found

Tag "reforme electorale"

Une puissante phéromone nommée réforme électorale

Depuis le 3 avril dernier, on le sait : le comité interministériel sur la réforme électorale, présidé par sir Anerood Jugnauth, ne s’est réuni qu’une fois en 2017. Le ministre mentor semble toutefois sorti de son état de somnolence chronique en ce début d’année. Il aurait déjà eu deux sessions de travail sur les deux grandes réformes. Toutefois, avec SAJ aux commandes, on sait à quoi s’attendre. Son conservatisme en matière

[Vidéo] Financement politique: Le projet de loi au Parlement d’ici fin 2018, espère Jugnauth

Le Financing of Political Parties Bill sera-t-il introduit à l’Assemblée nationale avant la fin de l’année ? «Je l’espère», a répondu Pravind Jugnauth à Rajesh Bhagwan. Cela dépendra du processus de consultations, notamment si le Conseil des ministres décide de soumettre le texte de loi au public pour commentaires. Le Cabinet ministériel, a indiqué le Premier ministre, a approuvé les recommandations du comité ministériel sur les questions soulevées par le bureau

[Vidéo] «Ale do rekin!» balance Pravind Jugnauth à Paul Bérenger

Le calme du début de séance n’a pas duré longtemps. Politesse et bonnes manières ont volé en éclat à la faveur d’une question sur le financement des partis politiques. Alors que le Premier ministre faisait référence au MMM, Paul Bérenger devait lancer des «Premie minis linpos!» en direction de Pravind Jugnauth. Le chef du gouvernement perd son sang-froid et lance au leader du MMM : «Ale do rekin!» Aadil Ameer Meea,

[Vidéo] Sithanen: «Les gens veulent un rajeunissement de la politique»

Que pense Rama Sithanen de la situation politique actuelle ? Si l’ancien ministre des Finances ne compte pas retourner dans l’arène, il reste cependant convaincu que les alliances électorales feront encore partie de notre paysage politique aux prochaines législatives. Une analyse qui s’explique par la fragmentation de l’électorat que Rama Sithanen dit constater. Il souligne également la «colère» du public contre les régimes dynastiques qui ont marqué nos gouvernements successifs. Pravind

[Vidéo] Duval : «Il y a toujours eu une aile contre Air Asia au PMO»

Avec le retrait annoncé d’Air Asia, les Mauriciens sont les grands perdants car soumis aux « caprices » d’Air Mauritius. Le constat est de Xavier Duval. Pour le leader du PMSD, et ancien titulaire du portefeuille du Tourisme, c’est le « mouvement anti-ouverture du ciel » qui a finalement eu la main haute. Duval explique qu’« il y a toujours eu une aile contre Air Asia » au sein du bureau du Premier ministre. Le moteur de ces

Ramgoolam : «La hausse du prix du carburant est insupportable et injuste»

Le gouvernement n’a pas su passer aux consommateurs les baisses successives sur le cours international du pétrole. A la place, accuse Ramgoolam, celui-ci n’a réduit les prix du carburant qu’à moitié afin de pouvoir renflouer les caisses de l’Etat. De ce fait, le leader du Parti travailliste estime que la décision du gouvernement d’augmenter le prix de l’essence et du diesel est « insupportable et injuste ». Commentant les récentes élections de

[Audio] Le lancement du Reform Party plutôt un «one-man-show», selon Rezistans ek Alternativ

Roshi Bhadain avait annoncé qu’il ferait de la politique autrement. Mais force est de constater qu’il « s’est rangé du côté des partis traditionnels », déclare Kugan Parapen au nom de Rezistans ek Alternativ. L’élu de Belle-Rose/Quatre-Bornes se pose en « jeune lion », poursuit notre interlocuteur, « pour remplacer la vieille garde ». Le parti au papillon en veut pour preuve le lancement officiel, hier, du Reform Party. Qui s’apparentait plutôt à un « one-man-show ». La

[Vidéo] Rezistans ek Alternativ conteste les propos de Soodhun sur la déproclamation des plages

Le parti au papillon donne la réplique au ministre du Logement et des Terres. Rezistans ek Alternativ (ReA) vient répondre aux arguments mis en avant par Showkutally Soodhun, il y a une semaine, pour justifier la déproclamation de certaines plages publiques. Le parti maintient également que « toute forme de financement politique doit être illégale ». Une question qu’aucun des partis mainstream, avance Ian Jacob, ne veut d’ailleurs aborder. Pas même Paul

Bérenger et SAJ s’affrontent sur la réforme électorale

Maurice maintient son engagement auprès des Nations unies d’introduire une dose de proportionnelle. C’est ce qu’a affirmé sir Anerood Jugnauth à l’Assemblée nationale, aujourd’hui. Le comité Duval sur la réforme électorale se penche d’ailleurs là-dessus, dit-il. Cependant, le système actuel à Rodrigues est « instable » et contient d’« importantes lacunes », fait valoir le chef du gouvernement. Il en veut pour preuve les résultats des trois élections qui se sont tenus depuis l’introduction

[Vidéo] SAJ: «On ne fait pas de la politique pour se faire de l’argent»

Le Premier ministre l’a répété aujourd’hui : « Je suis venu travailler pour ce pays. Pas dans notre intérêt immédiat, ni pour faire fortune. » On n’entre pas en politique, soutient sir Anerood Jugnauth, « pour se faire de l’argent ». Si cela avait été son seul but, poursuit-il, il aurait continué à exercer son métier d’avocat, aurait été à la tête de son propre cabinet et serait sans doute « multimilliardaire » aujourd’hui. L’argent pervertit la

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>