Breaking news
  • No posts were found

Tag "reforme electorale"

[Vidéo] Alan Ganoo et Patrick Assirvaden, complices, s’expriment sur la réforme électorale

Après Ramgoolam et Bérenger, c’est au tour d’autres membres de leurs partis d’intervenir dans le débat actuel sur la réforme électorale. Patrick Assirvaden, président du Parti travailliste, et Alan Ganoo, leader adjoint du MMM, se sont opposés plutôt gentiment. Chacun appelant l’autre « kamarad » en de nombreuses fois. Assirvaden lançant des piques au MSM et rappelant que les « petits partis » comme celui-ci ne pourront plus « mont dadak » sur le dos des

Bérenger: «Je n’ai aucun problème à rencontrer le Premier ministre à l’officielle. Mais pas pour koz koze»

« L’urgence du moment est la réforme électorale. Mais si Navin Ramgoolam veut discuter de la IIe République, je ne me suis pas défilé avant, je ne me défilerai pas maintenant. » C’est ce que Paul Bérenger déclare ce matin à ION News en réagissant à la prorogation du Parlement, décidée hier par Navin Ramgoolam. « S’il faut qu’on se rencontre pour passer en revue certaines des 171 représentations reçues ou alors fine-tune

[Vidéo] Pravind Jugnauth dénonce le « mauvais film » de la réforme électorale

Selon le leader du MSM, Navin Ramgoolam n’est pas sérieux sur la question de la réforme électorale car il l’utiliserait à des fins politiciennes. Pravind Jugnauth égratigne aussi le leader de l’opposition qu’il accuse de participer au « film » en omettant de jouer son rôle d’opposant à chaque épisode de négociation ou durant les « trêves » décrétées par le Premier ministre ou Paul Bérenger.  

[Vidéo] Bérenger promet une opposition «kare kare» sans fermer la porte à Ramgoolam

Encore une fois, le leader de l’opposition dit ne pas prendre Navin Ramgoolam « au sérieux » sur la question de la réforme électorale. Paul Bérenger arrive à cette conclusion suite à la déclaration « blabla » de l’Attorney General en Cour suprême aujourd’hui. Après « le temps perdu », Bérenger dit ainsi vouloir faire de l’opposition « kare kare » à la rentrée parlementaire. Le leader de l’opposition a néanmoins avoué que les ponts n’étaient pas coupés entre

Bérenger repassera-t-il à l’attaque à l’issue de son bureau politique de ce soir ?

C’est un secret de Polichinelle. Si officiellement, les discussions entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sont rompues, en coulisses, les deux hommes se sont régulièrement parlé, directement mais aussi par émissaires interposés. Depuis hier soir, toutefois, un nouveau froid s’est installé entre le leader du MMM et le Premier ministre. La raison ? L’un reprocherait à l’autre de n’avoir pas tenu sa langue sur la teneur de leurs discussions, notamment sur

[Vidéo] L’Etat s’engage à présenter un projet de loi, Rezistans exige qu’il tienne parole

C’est l’Attorney General, Satish Faugoo, qui en a pris l’engagement ce matin en Cour suprême. Il a expliqué que l’Etat présentera un projet de loi sur la réforme électorale « avant les prochaines élections générales ». Si l’avocat de Rezistans ek Alternativ, Rex Stephen, déplore le caractère trop « général » de cette déclaration, Ashok Subron du mouvement politique précise que des mesures juridiques, politiques et citoyennes seront prises en cas de non-respect de

L’Attorney General Faugoo en Cour suprême ce matin

C’est Satish Faugoo, l’Attorney General et conseiller légal du gouvernement, qui a fait le déplacement en Cour suprême ce matin dans le cadre du « Constitutional Case » qu’intentent Rezistans ek Alternativ et le Blok 104 à l’Etat. Les deux mouvements politiques reprochent à l’actuel Best Loser System d’empêcher les Mauriciens ne souhaitant pas divulguer leur appartenance ethnique ou religieuse de participer aux élections générales. Ce qui constitue, selon les plaignants, une

Bureau politique spécial du MMM ce jeudi

Le sujet a été longuement abordé lors de la réunion de l’exécutif mauve d’hier. Ce jeudi, c’est encore une fois la question de la réforme électorale qui devrait être en haut de l’agenda d’un bureau politique spécial appelé par Paul Bérenger. C’est ce jeudi que Rezistans ek Alternativ se présentera en Cour suprême pour défendre sa position dans le cadre de la Constitutional Plaint que le parti politique a déposé

[Vidéo] Ramgoolam ménage Bérenger en expliquant l’échec de leur négociation

Si le leader de l’opposition dénonce l’attitude adoptée par le Premier ministre lors de leurs pourparlers sur la réforme électorale et la IIe République, Navin Ramgoolam choisit, lui, de jouer la conciliation. Aujourd’hui, à l’issue de la réunion de l’exécutif rouge, le Premier ministre s’est refusé à se livrer à un exercice de blâme. Il trouve ainsi que la réserve de Bérenger sur l’élection du président sur la réforme électorale

[Vidéo] Le PMSD contre une réforme «taillée sur mesure pour servir les intérêts de quelques-uns»

Les bleus ne cèdent pas. Hier, lors du congrès des jeunes du PMSD à Belle-Rose, c’est Aurore Perraud qui a précisé la position de son parti par rapport à la réforme électorale. L’élue de Port -Louis-Nord-Montagne-Longue (no. 4) a rappelé que le PMSD s’oppose à ce qu’une réforme électorale soit « taillée sur mesure pour servir les intérêts de quelques-uns ». Cette déclaration intervient deux jours après l’échec des négociations

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>