Breaking news
  • No posts were found

Tag "rapport lam shang leen"

[Audio] Beekarry : Il faudra mettre de côté les personnalités et les ego dans la Task Force

L’Independent Commission against Corrruption avait démarré, dès octobre 2016, un certain nombre d’enquêtes qui concernent des individus cités dans le rapport Lam Shang Leen. Cela, Navin Beekarry tient à le souligner. «Nous savons qu’il y a urgence», soutient le président de la Task Force mise sur pied pour lancer des investigations sur les personnes mentionnées, notamment pour blanchiment d’argent. Et le travail «démarrera aussi vite que possible», assure le directeur

[Vidéo] Le Bar Council se réunira une seconde fois pour discuter des conclusions

Une première réunion du Bar Council s’est tenue ce jeudi au sujet du rapport de la commission d’enquête sur les drogues. Au terme de cette réunion, son secrétaire Yahia Nazroo indique qu’elle a été ajournée à cause des nombreuses représentations reçues de la part des membres du Conseil de l’ordre des avocats. Le Bar Council se réunira une seconde fois mardi prochain. Des membres du barreau ont été pointés du

[Vidéo] Ramgoolam : «Tou saki’nn fer mwa ditor pou grene kouma zanbalak»

«C’est moi qui redresserai ce pays.» L’heure est grave, selon Navin Ramgoolam. A la rue St Denis, à Port-Louis, le leader du Parti travailliste s’est longuement attardé sur le rapport de la commission Lam Shang Leen. Récusant les accusations des Jugnauth à l’effet que le PTr serait de mèche avec les trafiquants de drogue. Or, le rapport Lam Shang Leen ne mentionne personne qui soit lié aux rouges. Au contraire du

[Vidéo] Nicolas Von-Mally: Pourquoi un ministre peut step down et pas Serge Clair ?

Serge Clair ne peut continuer à siéger en tant que Chef Commissaire au sein de l’Assemblée régionale de Rodrigues. C’est l’avis du Minority Leader Nicolas Von-Mally qui a réuni la presse mauricienne à Port-Louis ce vendredi après-midi. Il estime que celui-ci doit «step down» relativement aux conclusions de la Commission d’enquête sur les drogues qui a mis en évidence les liens entre le parti de Serge Clair, et un trafiquant

[Document] Roubina Jadoo-Jaunbocus accuse la Commission Lam Shang Leen d’être «biased» dans son affidavit

L’ex-ministre de l’Egalité des genres Roubina Jadoo-Jaunbocus a finalement juré son affidavit ce vendredi 10 août relativement à sa demande de «Judicial Review» sur les conclusions la concernant dans le rapport de la commission d’enquête sur les drogues. La députée du Mouvement socialiste militant (MSM) accuse la commission d’enquête présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen de n’avoir pas fait preuve d’impartialité en se penchant sur les allégations portées contre

[Vidéo] Financement politique : «Il faut une limite» aux contributions des entreprises, dit la CTSP

L’argent provenant du trafic de drogue sert peut-être à financer les partis politiques. Ce constat de la commission Lam Shang Leen n’étonne guère la Confédération des travailleurs du secteur privé. Parce qu’il n’y a pas de loi encadrant le financement des partis, «bokou larzan sal rantre, sorti» pour influencer les élections, affirme Reeaz Chuttoo. «Il n’est pas normal», poursuit le président de la CTSP, que les compagnies privées financent les

Les travaillistes se mobilisent pour réclamer la démission de Jadoo-Jaunbocus, Teeluckdharry et Sesungkur

Le Parti travailliste (PTr) augmente sa présence sur le terrain pour réclamer la démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus, Sanjeev Teeluckdharry et Sudhir Sesungkur comme députés de l’Alliance Lepep. Les rouges vont animer trois grands meetings dans les circonscriptions n° 2 (Port-Louis Sud/Centre), 5 (Pamplemousses/Triolet) et 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est) dans une tentative de «faire pression sur le gouvernement». Le coup d’envoi des hostilités sera donné par le leader du PTr, Navin Ramgoolam, ce

Post-Commission Lam Shang Leen : La motion de Von-Mally contre Clair débattue le 28 août

La motion de blâme déposée hier par le Minority Leader Nicholas Von Mally contre le Chef commissaire Serge Clair sera débattue à l’Assemblée régionale de Rodrigues le mardi 28 août. Le leader du Mouvement Rodriguais réclame la démission de son rival de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR). L’un de ses hommes de main, Luco Philippe, a été cité dans le rapport de la commission d’enquête sur les drogues présidée

C’est une histoire de personnes, pas d’institutions

Les Américains ont une expression imagée : «To throw someone under the bus». En annonçant la démission de deux membres de son gouvernement alors qu’il rendait public le rapport de la commission d’enquête sur les drogues, Pravind Jugnauth a fourni un os à ronger aux caniches et pitbulls des médias. Tout en donnant l’impression aux Mauriciens de s’arc-bouter sur des principes forts. Au fur et à mesure que d’autres pans du

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>