Tag "rajen bablee"

[Vidéo] Maneesh Gobin questionne les perceptions sur la gouvernance

Les discours d’ouverture lors d’une conférence-débats sur les nouveaux facteurs de confiance dans la vie publique ont donné l’occasion à l’Attorney General de questionner les grands classements internationaux. Interpellé par Rajen Bablee, le directeur de Transparency Mauritius (TM), le ministre de la Justice a estimé que les organisations comme Transparency International ou Mo Ibrahim doivent également rendre des comptes sur la manière dont elles compilent leurs classements. La société civile,

[Vidéo] «Pas très joli», dit Bablee de la chute de 4 places du pays dans le classement de Transparency

La chute de Maurice de la 50e à la 54e dans l’indice de perception de Transparency International inquiète Rajen Bablee. Le directeur de Transparency Mauritius (TM) estime que le fait que Maurice soit désormais 6e du classement parmi les pays d’Afrique, derrière le Botswana, les Seychelles, le Cap Vert, le Rwanda et la Namibie, doit interpeller le gouvernement. Bablee rappelle qu’il n’y a pas que la seule perception de la

[Vidéo] Financement politique et système électoral : Des jeunes en débattent

Abolition du Best Loser System à remplacer par une liste proportionnelle, l’imposition d’un barème pour limiter les sommes dépensées par les grands partis, plus de transparence quant au financements politique, le vote électronique… autant d’idées qui ont transpiré de la quatrième session du Youth Forum, organisé par Transparency Mauritius. Ce forum d’échanges et de débats est la seconde édition du Youth Parliament, qui a été rebaptisé. Comme l’explique l’Executive Director,

[Vidéo] Kids United against Corruption: Quand les jeunes s’engagent dans la lutte

«Oui à l’intégrité, non à la corruption.» C’est ce message essentiel que des jeunes veulent faire passer. Engagés dans la lutte contre la corruption, ils ont distribué des brochures à cet effet au centre de fitness privé de Cassis. Cette campagne, lancée sur une base pilote, s’intitule «Kids United against Corruption». Elle se poursuivra l’année prochaine dans les autres centres de fitness, après une première évaluation, indique Rajen Bablee de

[Vidéo] Affaire Sobrinho: Transparency Mauritius se prononcera quand il y aura des «informations vérifiées»

Interrogé sur l’affaire Álvaro Sobrinho, Rajen Bablee de Transparency Mauritius (TM) n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. L’organisation, qui lutte contre la corruption et promeut la transparence, se prononcera sur cette affaire quand elle sera en présence d’« informations vérifiées ». Bablee note cependant que, « de manière globale », il existe une perception que des choses se font sans transparence. L’adoption d’une Freedom of Information Act, soutient-il, viendrait changer cette

[Médias] Abhi Ramsahaye couronné au Prix Nicolas Lambert 2017

Son enquête sur les écoutes téléphoniques effectuées par la police a convaincu le jury du concours de journalisme organisé par le Media Trust. Gagnant de la catégorie meilleur article d’investigation, Abhi Ramsahaye a également obtenu le prix Nicolas Lambert 2017.   Son confrère du Défi Media Group, Yaasin Pohrun, a lui obtenu le prix de la production radiophonique de l’année pour ses révélations sur l’affaire Raj Dayal.   La Mauritius

[Vidéo] Le Parlement des jeunes, ou encourager l’engagement citoyen

Ils ont entre 18 et 26 ans. Ils sont issus de diverses régions de Maurice. Tous veulent avoir leur mot à dire sur l’avenir du pays. Ces 31 jeunes comptent bien se faire entendre au sein du Youth Parliament. Cette structure, bien que mise sur pied par Transparency Mauritius (TM), sera autonome, assure Rajen Bablee. Ce Parlement des jeunes, explique le directeur de TM, permettra aux jeunes de s’exprimer. Mais, surtout, de

[Vidéo] Transparency Mauritius propose un code de conduite à l’intention des partis politiques et des électeurs

La corruption et les pratiques irrégulières en période électorale ne sont pas seulement l’affaire des partis politiques mais aussi des citoyens. C’est le message qu’a passé Transparency Mauritius lors du lancement d’une proposition de « Code of Conduct for free and fair elections ». Rajen Bablee, le directeur de l’ONG, dit espérer que le prochain gouvernement, quel qu’il soit, prendra enfin la décision de légiférer afin de réglementer le financement des partis politiques

[Vidéo] Transparency Mauritius lance un ouvrage sur le journalisme d’investigation

Le livret lancé aujourd’hui est le résultat d’un atelier de formation organisé par Transparency Mauritius en septembre 2013 à l’intention des membres de la presse mauricienne. Le but, explique Rajen Bablee, directeur exécutif de cette organisation, est de fournir aux journalistes les outils nécessaires afin de révéler « les informations cachées ». Le manuel, gratuit, peut être consulté ici. Transparency Mauritius, dont le cheval de bataille est la lutte contre la corruption et le trafic d’influence, réclame

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>