Breaking news
  • No posts were found

Tag "ptr"

Parlement: L’amendement constitutionnel voté avec plus de trois quarts des voix

The Constitution (Amendment) Bill a été adopté par l’Assemblée nationale. Les « oui » l’ont emporté avec une écrasante majorité : 65 voix, soit plus que les trois quarts requis. Seuls les quatre députés du Parti travailliste se sont prononcés contre. Les débats se poursuivent actuellement sur le Good Governance and Integrity Reporting Bill. Treize interventions sont prévues pour aujourd’hui. Après Paul Bérenger et Francisco François, plus tôt dans la journée, c’est Anil Gayan

[Vidéo]  Ramgoolam confirme que le PTr votera contre la «mascarade» et s’étonne de l’erreur du MMM

Le leader des rouges estime que le gouvernement a jeté de la « poudre aux yeux » des partis de l’opposition avec quelques amendements. Cela dans le but de les amener à voter en faveur du Good Governance and Integrity Bill et l’amendement constitutionnel qui le précède. Navin Ramgoolam explique toutefois que les députés rouges ne voteront pas ces deux textes, car il estime qu’ils seront utilisés comme « outil politique ». Navin Ramgoolam s’étonne donc de la position du

[Vidéo] Collendavelloo: «Au ML, nous sommes les meilleurs ‘performers’ au Parlement et du pays»

Au Parlement, Paul Bérenger est « un fiasco ». Qui a besoin de la « béquille » Shakeel Mohamed pour garder son siège de leader de l’opposition. Les députés mauves autour de lui « nanie ditou, bann bagas ki’nn reste ». Tandis qu’au Parti travailliste (PTr), c’est une « culture de corruption » qui prévaut. Pour Ivan Collendavelloo, leader du Muvman liberater, le constat est clair : c’est au sein de son parti que l’on retrouve « les meilleurs ‘performers »,

[Vidéo] Le PTr doute de l’impartialité de la Speaker et de l’indépendance de la présidente de la République

La « non-réponse » de sir Anerood Jugnauth, les « attaques » personnelles, les amendements à la loi Bhadain…. A l’ajournement des travaux parlementaires aujourd’hui , les députés travaillistes ont animé un point de presse durant lequel ils sont revenus sur certains faits de cette séance. Sir Anerood Jugnauth, avance Shakeel Mohamed, a « dérapé » au lieu de répondre à la question qui lui avait été adressée. Celui-ci a balancé au chef de file des rouges

[Vidéo] Le PTr analyse les «faiblesses» de la loi Bhadain dans son Position Paper

Les rouges l’avaient annoncé la semaine dernière. Ils le présentent aujourd’hui. Leur Position Paper sur le projet de loi Good Governance and Integrity Reporting se veut une analyse en profondeur des « faiblesses » de la loi Bhadain. Les points que vient soulever le Parti travailliste, insiste Rama Valayden, doivent servir à « élever le débat ». Et non à faire de la « politique partisane », selon ce qu’a souhaité Navin Ramgoolam, poursuit-il. Si la

[Vidéo] Le PTr se prononcera sur «la loi Bhadain» ce vendredi

Le bureau politique des rouges s’est réuni, aujourd’hui, pendant près de deux heures et demie. Mais à l’issue de cette rencontre des cadres du parti, personne ne laissera échapper un mot sur ce qui a été discuté. Oui, lâchera Navin Ramgoolam à une question d’un journaliste, le Good Governance and Integrity Reporting Bill a été étudié par « un panel d’avocats ». Il faudra toutefois attendre ce vendredi 29 octobre avant de connaître

[L’interview] «Le PTr n’est pas prêt pour reprendre le pouvoir», selon Shakeel Mohamed

Il se dit « intéressé à être leader » des rouges. Shakeel Mohamed estime toutefois ne pas être celui qui incarne « les meilleures chances » du Parti travailliste (PTr). Car, dit-il, on ne peut faire fi des réalités politiques de Maurice. Navin Ramgoolam demeure la « meilleure chance » pour le PTr, selon Shakeel Mohamed. Qui estime que les nombreux déboires de l’ex-Premier ministre avec la justice depuis début 2015 ne déboucheront pas sur des condamnations.

[Vidéo] Ah Fat Lan Hing Choy interrogé sur son rôle de trésorier du PTr, selon son avocat

La présence d’Ah Fat Lan Hing Choy aux Casernes centrales, aujourd’hui fait suite à son interrogatoire de février. C’est ce qu’a indiqué son avocat Neelkanth Dulloo à l’issue du deuxième exercice de questions-réponses de son client. Celui-ci, dit l’homme de loi, a été entendu sur son rôle de trésorier des rouges, poste dont il a démissionné. L’interrogatoire de ce jeudi 18 juin n’a pas duré longtemps, Ah Fat Lan Hing Choy

[Vidéo] Le mot d’ordre du PTr: «Ne votez pour aucun candidat Lepep» aux municipales

Pour Navin Ramgoolam, il ne fait aucun doute. « Il faut sanctionner le gouvernement » ce dimanche, et ne voter pour « aucun candidat de l’Alliance Lepep » aux élections municipales. Se refusant à donner une directive claire en nommant un parti, le leader des rouges s’est contenté, ce soir, de demander à la population de « vot avek lespri ». Le gouvernement, affirme Ramgoolam, a fait « promesse sur promesse » avec pour bilan « six mois de

[Vidéo] Ramgoolam devient un «martyr», dit le PTr après sa troisième arrestation

Avec un « gouvernement qui agit comme un agent provocateur », affirme Arvin Boolell, les principes d’un Etat de droit sont bafoués. « La ligne de démarcation entre les institutions devient ‘blurred’ », soutient l’ancien porte-parole du Parti travailliste. Qui va plus loin. Cette troisième arrestation de Navin Ramgoolam aujourd’hui, avance Boolell, ne relève pas seulement d’une « vendetta politique ». « Zot pe fer li vinn enn martir ! » a lancé Arvin Boolell aux journalistes et partisans

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>