Breaking news
  • No posts were found

Tag "ptr"

[Vidéo] Le PTr : Les recommandations du rapport sur le sale by levy doivent être appliquées au plus tôt

Les victimes de la vente à la barre souffrent suffisamment, rappelle le Parti travailliste (PTr). La Commission d’enquête présidée par Wendy Rangan a fait un gros travail, dit Yatin Varma. Et ses recommandations, qui ont été rendues public début mai, sont claires, poursuit l’homme de loi. Elles peuvent « être appliquées dans un délai minime », estime-t-il. Le Parti travailliste demande au gouvernement de diligenter au plus tôt le State Law Office pour

[Vidéo] Ramgoolam: «Dayal a fait ce qu’il fallait»

Le leader du Parti travailliste pense que le ministre de l’Environnement a fait la chose « décente » en démissionnant de son poste. Toutefois, estime Navin Ramgoolam, il n’est pas clair si Raj Dayal a démissionné de son propre chef ou sur ordre du Premier ministre. Si Ramgoolam insiste sur le fait que Dayal a fait ce qu’il fallait faire, il dit toutefois ne pas comprendre pourquoi Vishnu Lutchmeenaraidoo n’adopte pas le

[Vidéo] Ramgoolam dénonce le traitement «inacceptable» du gouvernement indien par Maurice

« Blood is thicker than water », a affirmé le leader du Parti travailliste avant d’expliquer que Maurice ne peut tourner le dos à des pays comme l’Inde, la Chine ou la France. Or, Navin Ramgoolam estime qu’en refusant de prendre avantage de la ligne de crédit agrémentée d’une composante de don mis à la disposition de Maurice par la Grande péninsule, le gouvernement local a « insulté » un pays ami. Et à

[Vidéo] De hautes personnalités impliquées dans le scandale à la NTA, affirme Bérenger

Le nom d’Ashit Gungah a été évoqué, cette semaine, dans le cadre de l’enquête sur divers trafics à la National Transport Authority. Si le principal intéressé dit n’avoir rien à se reprocher, Paul Bérenger soutient, pour sa part, que d’autres hautes personnalités sont impliquées. Et de mentionner « un ministre, un fils de ministre », de même qu’une « haute personnalité féminine ». Le leader du MMM estime ainsi que « certaines décisions » prises, cette

[Vidéo] Ramgoolam relie les «manigances» envers le PTr avec la chute de popularité du gouvernement

Pour Navin Ramgoolam, sa convocation de ce mercredi au CCID ou encore la publication de certains détails de sa relation avec Nandanee Soornack dans la presse constituent une «manigance». Il affirme que ces développements constituent une diversion au moment où un sondage de DCDM Research constate une chute de 19 points dans la cote de popularité du gouvernement depuis décembre 2014. Le leader des rouges en appelle, du coup, au Premier ministre. Il

La loi Bhadain votée en dépit de nombreuses réserves

Si la loi Bhadain est enfin votée, les débats ont été mouvementés, voire houleux par moments. Les amendements nombreux. Et ce jusqu’à la dernière minute. Les députés travaillistes, qui avaient déjà signifié qu’ils voteraient contre le Good Governance and Integrity Reporting Bill (GGIR), en ont pris pour leur grade. Tout comme le MMM. Sir Anerood Jugnauth a ainsi rappelé que le nettoyage du pays qu’a entrepris le gouvernement depuis dix

[Audio] La loi Bhadain votée, «nous continuons de travailler encore plus dur», affirme le ministre

58 voix pour. 4 contre. 7 abstentions. Le Good Governance and Integrity Reporting Bill a été adopté, ce jeudi 3 décembre, avec les amendements proposés, dont certains jusqu’à la dernière heure. Ainsi qu’ils l’avaient annoncé, les députés travaillistes se sont prononcés contre la loi Bhadain, tandis que ceux du MMM se sont abstenus. C’est un « grand jour » pour Maurice, dit Roshi Bhadain. Le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers

Parlement: L’amendement constitutionnel voté avec plus de trois quarts des voix

The Constitution (Amendment) Bill a été adopté par l’Assemblée nationale. Les « oui » l’ont emporté avec une écrasante majorité : 65 voix, soit plus que les trois quarts requis. Seuls les quatre députés du Parti travailliste se sont prononcés contre. Les débats se poursuivent actuellement sur le Good Governance and Integrity Reporting Bill. Treize interventions sont prévues pour aujourd’hui. Après Paul Bérenger et Francisco François, plus tôt dans la journée, c’est Anil Gayan

[Vidéo]  Ramgoolam confirme que le PTr votera contre la «mascarade» et s’étonne de l’erreur du MMM

Le leader des rouges estime que le gouvernement a jeté de la « poudre aux yeux » des partis de l’opposition avec quelques amendements. Cela dans le but de les amener à voter en faveur du Good Governance and Integrity Bill et l’amendement constitutionnel qui le précède. Navin Ramgoolam explique toutefois que les députés rouges ne voteront pas ces deux textes, car il estime qu’ils seront utilisés comme « outil politique ». Navin Ramgoolam s’étonne donc de la position du

[Vidéo] Collendavelloo: «Au ML, nous sommes les meilleurs ‘performers’ au Parlement et du pays»

Au Parlement, Paul Bérenger est « un fiasco ». Qui a besoin de la « béquille » Shakeel Mohamed pour garder son siège de leader de l’opposition. Les députés mauves autour de lui « nanie ditou, bann bagas ki’nn reste ». Tandis qu’au Parti travailliste (PTr), c’est une « culture de corruption » qui prévaut. Pour Ivan Collendavelloo, leader du Muvman liberater, le constat est clair : c’est au sein de son parti que l’on retrouve « les meilleurs ‘performers »,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>