Breaking news
  • No posts were found

Tag "ptr"

[Vidéo] Lesjongard pour une «bonne démarcation» entre le rôle de l’Etat et des religions

Le logement est un sujet émotionnel, estime Joe Lesjongard. Commentant les propos du ministre Alain Wong sur les sinistrés de Berguitta, le député du MSM estime que ceux-ci n’étaient «pa dan direksion ki le soz ti pe ale». Avant de préciser qu’il doit y avoir une bonne démarcation du rôle de l’Etat et des institutions religieuses sur cette question. Tout en prônant un «travail d’équipe» entre les deux parties. Pour

[Vidéo] Boolell : Jugnauth «a fui devant ses responsabilités»

Maya Hanoomanjee bafoue une fois encore la démocratie parlementaire. S’il ne s’étendra pas davantage sur le clash entre la Speaker et lui, Arvin Boolell insiste toutefois sur la fonction de présidente du Parliamentary Gender Caucus de cette dernière. Il était question d’avoir des éclaircissements sur le banquet donné en l’honneur du prince saoudien Abdulaziz, rappelle le député travailliste dans un point de presse suivant son expulsion de l’hémicycle ce mardi 10

[Vidéo] Les députés de l’opposition s’accordent sur la dépénalisation du gandia

Le MMM et le Mouvement patriotique disent oui à la dépénalisation du gandia. Veda Baloomoody et Alan Ganoo l’ont tour à tour affirmé, le jeudi 28 juin, lors de la table ronde organisée dans le cadre de la campagne «Support, Don’t Punish». Avec presque tous les autres panellistes présents à l’Institut Cardinal Jean Margéot, ils sont tombés d’accord pour se rencontrer de nouveau afin d’approfondir cette réflexion et les amendements à

[Vidéo] Javed Meetoo est «un très proche du MSM», clame Navin Ramgoolam

Javed Meetoo est un proche de ministres du MSM, accuse le leader du Parti travailliste (PTr) en notant que «par coïncidence», il a retenu les services du MSM Raouf Gulbul comme avocat. Par ailleurs, Navin Ramgoolam ne s’explique pas les cafouillages de la police dans la gestion de la situation lors de la manifestation anti-LGBT de samedi dernier et dans l’enquête pour retracer le ou les auteurs de propos incendiaires à l’égard de

[Vidéo] Rs 15 m de dommages à Dayal : Jugnauth doit s’expliquer, insiste Ramgoolam

C’est «le gros scandale» sur lequel Pravind Jugnauth doit s’expliquer, affirme Navin Ramgoolam. Raj Dayal a obtenu Rs 15 millions de l’Etat, a-t-on appris cette semaine dans la presse. Cela suivant un arrangement entre les deux parties. L’ex-commissaire de police réclamait quelque Rs 1 milliard suivant sa destitution par un tribunal constitutionnel en 2000. Or, pour le leader des travaillistes, cet arrangement mérite explications. D’une part, l’actuel Attorney General Maneesh Gobin a été l’avocat

[Vidéo Humour Desk] Le bhojpuri maladroit de Navin Ramgoolam

Parfois, des mots lui échappent. Ou sa prononciation n’est pas tout à fait juste. Navin Ramgoolam ne se laisse pas pour autant démonter quand il s’adresse à son auditoire en bhojpuri. Même si cela peut donner lieu à quelques maladresses, comme le vendredi 11 mai à Fond-du-Sac, lors du congrès du Parti travailliste. Le ION News Humour Desk s’y est intéressé de près. Aussi [Vidéo Humour Desk] Quand Navin Ramgoolam massacre le hindi  

[Vidéo] Elections anticipées: «Ramgoolam sait qu’il a dit une connerie», rétorque Bérenger

Le MMM ne se laissera pas entraîner dans le jeu du Parti travailliste au sujet des élections générales. Oui, il préférerait que les législatives se tiennent au plus tôt, affirme Paul Bérenger. Cela ne signifie pas pour autant que l’exécutif et les militants descendront dans la rue pour réclamer ce scrutin, comme le souhaite Navin Ramgoolam. Les précisions du leader des mauves interviennent au lendemain des critiques du leader rouge

[Vidéo] Elections anticipées : Ramgoolam fustige la volte-face de Bérenger

Paul Bérenger est réduit à attendre que le MSM veuille bien faire alliance. C’est ce qui explique, selon Navin Ramgoolam, que le leader du MMM ait changé de discours sur la tenue d’élections générales anticipées. Le leader du Parti travailliste était très en verve, le vendredi 11 mai à Fond-du-Sac. Fustigeant Sangeet Fowdar et promettant dans la foulée une loi antitransfuge quand les rouges reviendront au pouvoir. Ramgoolam a d’ailleurs énuméré

[Document] Bhadain réclame Rs 50 m de dommages à Assirvaden

Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions de dommages à Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste l’a attaqué lors d’un meeting des rouges le 15 décembvre 2017, notamment sur son rôle dans l’affaire BAI, écrit Bhadain dans sa plainte. Le leader du Reform Party estime que les allégations sont frivoles, diffamatoires et qu’Assirvaden a tenu des propos qui sont faux à son encontre. Joint au téléphone cet après-midi, Patrick Assirvaden

[Vidéo] Jugnauth flatte les marchands et raille le congrès du PTr à St Pierre

A Saint-Pierre, on a déployé les grands moyens pour l’inauguration du nouveau marché. La volonté est là, affirme Pravind Jugnauth, pour non seulement réaliser de grands projets mais aussi améliorer les infrastructures au niveau de toutes les circonscriptions. Il n’y a qu’à voir les dotations budgétaires «record» alloués à la National Development Unit et aux collectivités locales, a souligné le Premier ministre dans son allocution. Outre les efforts de son

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>