Breaking news
  • No posts were found

Tag "prostitution"

[Vidéo] Les travailleuses du sexe marchent pour dénoncer les violences contre elles

«Sex workers rights = human rights». C’est ce que revendiquent les travailleuses du sexe. Elles étaient dans les rues de la capitale ce matin. En compagnie de membres d’ONG notamment, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux travailleurs du sexe, observée ce 17 décembre. Pour Shameema Boyroo de Parapli Rouz, il est temps d’en finir avec les discriminations et les violences faites aux travailleuses du

[Vidéo] Un policier à Nathalie, travailleuse du sexe : «Tir to linz, danse»

Un quart de siècle que Nathalie «trase». Presque la moitié de sa vie : elle souffle ses cinquante bougies l’an prochain. Travailleuse du sexe, un métier qu’elle exerce parce qu’il y a les factures à payer. Parce qu’elle goûte peu de travailler pour des gens «dominer». Parce qu’à force, elle a ses habitudes et ses clients réguliers. Nathalie ne mène pas la belle vie. Elle vit. Sans parents ni fratrie – ils

[Vidéo] Shameema Boyroo : «Nulle part n’est-il inscrit dans la loi que la prostitution est illégale»

«Bann dimounn ki trase.» C’est ainsi que les travailleuses et travailleurs du sexe se qualifient. Si leur activité leur permet de gagner leurs vies, les regards demeurent réprobateurs, les stéréotypes perdurent, les violences – verbales ou physiques – se maintiennent. Or, les travailleuses du sexe ont les mêmes droits que tout le monde, insiste Shameema Boyroo. La prostitution, soit l’échange d’argent ou de biens pour un service sexuel, n’est pas

Trafficking in Persons Report: SAJ fait fi des remarques US sur Maurice

«The person writing this nonsens must have been dreaming!» Sir Anerood Jugnauth fait peu de cas des remarques du Département d’Etat américain sur Maurice. Celui-ci égratigne Port-Louis sur la question des travailleurs étrangers dans son récent «Trafficking in Persons Report». Le rapport ne reflète pas la réalité mauricienne,  a assuré le ministre mentor au Parlement il y a deux jours. Pressé sur les mesures qu’il prenait pour ne pas ternir

[Vidéo] Diolle se préoccupe du sort des femmes vulnérables

Travailleuses du sexe, femmes violentées par leurs conjoints… Le sort des femmes vulnérables préoccupe Tania Diolle et le Mouvement patriotique. La candidate du parti de la rose a, cet après-midi, rencontré des femmes au centre Nelson Mandela, à Quatre-Bornes, pour expliquer ce qu’elle compte faire pour elles. Il faut parler ouvertement de la prostitution, estime Diolle. A la fois pour parler de ces femmes qui  s’y adonnen parce que tellement

[Vidéo] Parapli rouz mobilise contre les violences faites aux travailleurs du sexe

Ceux qui sont passés par le jardin de la Compagnie, hier, ont pu témoigner d’une tranche de vie des personnes « ki trase ». Un sketch s’y jouait pour montrer les divers types de violence et la discrimination auxquels font face les travailleurs du sexe. Aux mains des clients, des forces de l’ordre mais aussi souvent dans nos services de santé publics et, parfois, dans le système judiciaire. En cause, insiste Shameema

Les dix mercenaires

Elles sont dix. Des mères de famille, des citoyennes s’acquittant de leurs dettes, payant leurs factures… des femmes responsables de leur sexualité à secouer l’arbre de la débrouille chaque mois, à trace(r). Arrêtées mercredi dernier pour possession de capotes, selon la police. J’ai des capotes dans mon sac et je vais ‘tracer’ demain, allez-vous m’arrêter ? A chaque ‘raid’ contre les travailleurs du sexe, je me demande bien en quoi cela

[En images] Prostitution : Le défilé des parapluies rouges

Masques et parapluies rouges étaient de sortie, ce matin. Des masques pour protéger l’anonymat des participants, des parapluies pour montrer la solidarité avec les personnes qui se prostituent. Car « les préjugés sont encore tenaces », insiste Nicolas Ritter. Le directeur de PILS était, ce matin, en compagnie d’autres membres d’ONG – Lacaz A, Collectif Arc-en-ciel, CUT, Kinouete – et des membres du public venus participer à la marche initiée par Marlène Ladine,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>