Breaking news
  • No posts were found

Tag "proportionnelle"

[Vidéo] Bérenger : Le MMM refuse «la pseudo réforme inacceptable et révoltante» de Jugnauth

Il est mieux que le MMM, le Parti travalliste et le MSM aillent séparément aux prochaines législatives. C’est le souhait de Paul Bérenger qui indique que son parti cherche à boucler sa liste de 60 candidats aux prochaines élections générales. Réagissant à la proposition de réforme électorale du gouvernement, le leader du MMM trouve celle-ci «inacceptable» et «révoltante». Ce qui lui fait dire que les prochaines législatives seront organisées selon

[Vidéo] Bérenger : Pas de soutien à la réforme électorale si le gouvernement maintient sa proposition

Paul Bérenger croit savoir que le gouvernement présentera une synthèse de la réforme électorale qu’il propose ce vendredi. En attendant, il dit avoir reçu un document détaillant le système d’attribution des nouveaux sièges de Best Loser. Ce mode de nomination par les leaders, ajouté au faible nombre d’élus à la proportionnelle (12), fait dire au leader du MMM que sont parti ne votera pas la réforme actuellement proposée par le

Better the devil you know?

Plusieurs responsables politiques ont abordé la question durant la semaine écoulée. Réagissant à ce qui a été publié sur la réforme électorale dans Week-End et sur ION News, chacun a eu son mot à dire. Au gouvernement, personne n’a jugé bon de démentir ce qui a été publié ou alors de préciser qu’étant du work in progress, la version rapportée a vocation à être peaufinée et améliorée. Sir Anerood Jugnauth

Une puissante phéromone nommée réforme électorale

Depuis le 3 avril dernier, on le sait : le comité interministériel sur la réforme électorale, présidé par sir Anerood Jugnauth, ne s’est réuni qu’une fois en 2017. Le ministre mentor semble toutefois sorti de son état de somnolence chronique en ce début d’année. Il aurait déjà eu deux sessions de travail sur les deux grandes réformes. Toutefois, avec SAJ aux commandes, on sait à quoi s’attendre. Son conservatisme en matière

[Vidéo] Duval : «Il y a toujours eu une aile contre Air Asia au PMO»

Avec le retrait annoncé d’Air Asia, les Mauriciens sont les grands perdants car soumis aux « caprices » d’Air Mauritius. Le constat est de Xavier Duval. Pour le leader du PMSD, et ancien titulaire du portefeuille du Tourisme, c’est le « mouvement anti-ouverture du ciel » qui a finalement eu la main haute. Duval explique qu’« il y a toujours eu une aile contre Air Asia » au sein du bureau du Premier ministre. Le moteur de ces

[Vidéo] Bérenger : Megh Pillay est victime de la guerre des clans entre Pravind Jugnauth et SAJ

Pour le leader de l’opposition, le limogeage de Megh Pillay de la direction d’Air Mauritius démontre que le Premier ministre ne contrôle plus ses troupes. Paul Bérenger affirme ainsi que sir Anerood Jugnauth n’a rien pu faire contre le « gang » gravitant autour du ministre des Finances et composé notamment de son conseiller Prakash Maunthrooa. Paul Bérenger s’en est également pris à Serge Clair, le Chef commissaire de Rodrigues. Il entretient

Bérenger et SAJ s’affrontent sur la réforme électorale

Maurice maintient son engagement auprès des Nations unies d’introduire une dose de proportionnelle. C’est ce qu’a affirmé sir Anerood Jugnauth à l’Assemblée nationale, aujourd’hui. Le comité Duval sur la réforme électorale se penche d’ailleurs là-dessus, dit-il. Cependant, le système actuel à Rodrigues est « instable » et contient d’« importantes lacunes », fait valoir le chef du gouvernement. Il en veut pour preuve les résultats des trois élections qui se sont tenus depuis l’introduction

[Vidéo] Bérenger devient «ti-baba» pour SAJ, qui dit qu’il scellera le sort de Gayan «kan bizin deside»

Le Premier ministre n’a pas du tout apprécié l’attitude du leader de l’opposition ce mardi au Parlement. Ce samedi au Gymkhana, il a jugé sévèrement le manque de « courtoisie » de Paul Bérenger, surtout à «l’égard d’une femme». Sir Anerood Jugnauth a estimé qu’il n’aurait rien coûté au MMM de retirer le mot litigieux. SAJ a également commenté le litige autour d’Anil Gayan. Sans prendre fait et cause pour son ministre

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>