Breaking news
  • No posts were found

Tag "proportionnelle"

[Vidéo] Reza Uteem : Un compromis possible sur la question de la proportionnelle

«Nando Bodha a raison quand il dit que le problème est l’allocation des sièges à la proportionnelle.» Reza Uteem a non seulement rejoint le ministre des Infrastructures sur ce point. Le président du MMM a, comme un leitmotiv, souligné à plusieurs reprises qu’un compromis est possible sur le nombre de sièges alloués. Mais les mauves demeurent intransigeants sur la nécessité d’adopter une «compensatory formula» pour l’allocation des sièges au lieu

[Vidéo] Bodha : «On attendait beaucoup du MMM»

«Seuls les sièges alloués à la proportionnelle nous sépare.» C’est là le seul point de discorde fondamental entre le MSM et le MMM sur la réforme électorale, insiste Nando Bodha. Du reste, souligne le ministre des Infrastructures publiques, le gouvernement «attendait beaucoup» des mauves. Et «nous voudrions qu’ils y réfléchissent de nouveau», cela alors que le MMM a signifié son intention de s’opposer au projet de loi. «Il n’y a

Ce que cache le discours de Bérenger

C’était un Paul Bérenger des grands jours. Aussi bien sur le fond que la forme, l’intervention du leader du MMM sur la proposition de réforme électorale du gouvernement a été de haute facture, ce 7 décembre. Le vieux briscard a offert, d’une part, une perspective historique intéressante sur l’évolution du processus électoral à Maurice depuis 1886. Tout en expliquant clairement – mais aussi sans acrimonie – les conditions qui doivent

[Vidéo] Bérenger «triste» que MSM et MMM laissent «passer une occasion»

«We won’t vote.» Le leader du MMM a tenu à le réitérer : les parlementaires mauves ne voteront pas le projet de réforme électorale. Paul Bérenger s’est dit «triste» qu’une fois de plus, le MSM et le parti du cœur – bien que n’étant pas au gouvernement – laisseront passer une nouvelle occasion de refonte de notre système politique. «J’ai entendu des rumeurs que le gouvernement amenderait ses propositions», a relevé le

[Vidéo] Pravind Jugnauth estime que sa réforme électorale marquera l’histoire

Pravind Jugnauth estime que le Constitution (Amendment) Bill, présenté en seconde lecture ce vendredi 7 décembre, marquera l’histoire. Cette modification en faveur de la réforme électorale, selon lui, permettra de consolider la démocratie. Il soutient que le système électoral vieux d’un demi-siècle a fait son temps et doit être dépoussiéré. Il évoque également, pour justifier cette démarche, le recours de Rezistans ek Alternativ devant les Nations unies pour protester contre

[Live] Réforme électorale : Les débats démarrent avec le PM Pravind Jugnauth

Le gouvernement réunira-t-il la majorité des trois quarts requise pour faire passer sa réforme électorale ? Les débats sur le Constitution (Amendment) Bill ont démarré à l’Assemblée nationale, ce vendredi 7 décembre. Outre l’intervention du Premier ministre Pravind Jugnauth,  33 autres intervenants sont attendus. Les premiers à intervenir après le chef du gouvernement sont : Adrien Duval du PMSD, le ministre mentor sir Anerood Jugnauth, le leader du MMM Paul Bérenger, le Deputy Prime

[Vidéo] Réforme électorale : Collendavelloo demande au MMM de faire des efforts, comme le ML

Le Deputy Prime minister précise que c’est dans un esprit de consensus que son parti a accepté la proposition du MSM pour que la majorité obtenue par le vainqueur des élections demeure intacte après l’attribution de sièges à la proportionnelle. Pour Ivan Collendavelloo, le MMM devrait suivre l’exemple du Muvman Liberater en optant pour le consensus. Quitte à suggérer des changements acceptables à la proposition du gouvernement. Collendavelloo estime que

[Vidéo] Bérenger : Le MMM refuse «la pseudo réforme inacceptable et révoltante» de Jugnauth

Il est mieux que le MMM, le Parti travalliste et le MSM aillent séparément aux prochaines législatives. C’est le souhait de Paul Bérenger qui indique que son parti cherche à boucler sa liste de 60 candidats aux prochaines élections générales. Réagissant à la proposition de réforme électorale du gouvernement, le leader du MMM trouve celle-ci «inacceptable» et «révoltante». Ce qui lui fait dire que les prochaines législatives seront organisées selon

[Vidéo] Bérenger : Pas de soutien à la réforme électorale si le gouvernement maintient sa proposition

Paul Bérenger croit savoir que le gouvernement présentera une synthèse de la réforme électorale qu’il propose ce vendredi. En attendant, il dit avoir reçu un document détaillant le système d’attribution des nouveaux sièges de Best Loser. Ce mode de nomination par les leaders, ajouté au faible nombre d’élus à la proportionnelle (12), fait dire au leader du MMM que sont parti ne votera pas la réforme actuellement proposée par le

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>