Breaking news
  • No posts were found

Tag "presse"

[Vidéo] Ramgoolam: Si je ne descends pas sur le terrain, le PTr ne gagne pas la partielle

Une élection partielle n’est pas gagnée d’avance, affirme Navin Ramgoolam. Mais le leader du Parti travailliste précise dans la foulée qu’au gouvernement ou dans l’opposition, il n’a jamais perdu de partielle. Les rouges entendent avoir un «contact direct» avec les électeurs. Ramgoolam dit également vouloir descendre régulièrement pour battre la campagne. Une condition essentielle, estime-t-il, pour que son camp remporte le scrutin du 17 décembre à Belle-Rose/Quatre-Bornes. L’ancien Premier ministre

[Vidéo] Affaire Bet365: Abdool Rahim confronté aux journalistes de La Sentinelle au CCID

A en croire les journalistes de La Sentinelle, leurs auditions au Central Criminal Investigation Department ont pris fin aujourd’hui. Nad Sivaramen, directeur des publications, Axcel Chenney et Yasin Denmamode devront tout de même se rendre de nouveau aux Casernes centrales demain. Entendus depuis ce matin par les enquêteurs, les trois journalistes ont, durant la journée, été confrontés à Hussein Abdool Rahim. Celui-ci est considéré comme un «dénonciateur» dans cette affaire, selon

[Vidéo] Sivaramen, Chenney et Denmamode de retour au CCID ce mardi matin

Nad Sivaramen, directeur des publications de La Sentinelle, a été placé en état d’arrestation, puis libéré sur parole. Il fait face à une charge provisoire de complot. Les journalistes Axcel Chenney et Yasin Denmamode, également interrogés par le Central Criminal Investigation Department, ont aussi été autorisés à rentrer chez eux ce soir. Ils se sont rendus aux Casernes centrales en milieu d’après-midi. Suivant une tentative de perquisition à leurs domiciles

[Vidéo] Malgré leurs différences, le PMSD accorde «son soutien total» à l’express

Le parti des bleus dénonce la «dérive totalitaire» du présent gouvernement. Dont le dernier exemple en date est le traitement infligé aux journalistes de l’express et au directeur des publications de La Sentinelle. Le PMSD exprime sa solidarité avec ces journalistes. Khushal Lobine note, au passage, la similarité entre la tentative d’arrestation du Directeur des poursuites publiques, en 2015, et les perquisitions que la police souhaitait mener tôt ce matin

[Vidéo] Sivaramen, Chenney et Denmamode entendus par les enquêteurs du CCID

C’est peu avant 15 heures que le directeur des publications de La Sentinelle ainsi que les deux journalistes ayant révélé l’affaire bet365 dans l’express sont arrivés au Central Criminal Investigation Department (CCID). La police a affirmé que les trois journalistes ne sont sont pas sous le coup d’un mandat d’arrêt. Des officiers ont tenté de perquisitionner leurs domiciles tôt ce lundi 29 septembre. Mais étant absents de chez eux, l’opération

Ravi Rutnah, ce héros*

Ravi Rutnah est une personne sympathique. Une conversation avec lui est toujours animée, ponctuée par les «brothers» qui rythment ses phrases. Il n’est ni bête, ni hautain, et contrairement à l’image qu’il peut renvoyer au Parlement ou en conférence de presse, il est raisonnable de nature. Au-delà de la forme, Ravi Rutnah est un bosseur. Comparé à quelques autres avocats politiciens de son âge, il a remporté quelques procès retentissants.

[Vidéo] Le MP en faveur d’un select committee sur l’affaire Bet365 afin «d’apaiser la population»

Pour Alan Ganoo, la volte-face de Hussein Abdool Rahim ne veut pas dire que l’affaire Bet 365 s’est écroulée. Pour le président du Mouvement patriotique, de nombreuses zones d’ombre subsistent et les querelles entre groupes de presse n’aident pas à clarifier la situation. Ganoo en conclut que c’est un select committee qui permettra à la population de comprendre si les accusations, notamment à l’égard de Ravi Yerrigadoo, tiennent la route.

[Vidéo] Bérenger: «Scandaleux et indécent si Yerrigadoo retrouve son poste»

«Il y aura ‘cover-up’» dans l’affaire bet365, estime Paul Bérenger. Qui ne pense pas qu’il y ait eu complot. «Une enquête sérieuse» est, en tout cas, nécessaire pour faire la lumière sur toute cette affaire, poursuit le leader du MMM. Il y a suffisamment d’éléments pour un «prima facie case» contre Ravi Yerrigadoo qui aurait dû être immédiatement révoqué, avance Bérenger. «Ce serait scandaleux et indécent si Yerrigadoo retrouve son

[Vidéo] Gayan: La presse doit s’interroger sur son rôle et ses responsabilités

Anil Gayan s’en est donné à cœur joie pour critiquer toute la presse. Rappelant que de son expérience de juriste, c’est la première fois qu’un conflit ouvert entre deux groupes de presse aboutit à des plaintes à la police. Le ministre du Tourisme appelle, du coup, les médias à se ressaisir et à se recentrer sur leurs responsabilités premières. Egalement présent à la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, Maneesh

[Vidéo] Les ministres muets sur les évènements de la semaine après leur réunion hebdomadaire

Par une boutade ou un «no comment». C’est ainsi que la plupart des ministres ont choisi de réagir aux sollicitations des journalistes sur l’actualité de la semaine avec Ravi Rutnah et Ravi Yerrigadoo en vedette. Si personne ne s’est prononcé sur l’éventuel retour de l’ancien Attorney General au Conseil des ministres, Sudhir Sesungkur a, lui, commenté la volte-face de Hussein Abdool Rahim au sujet de ses accusations contre Ravi Yerrigadoo

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>