Breaking news
  • No posts were found

Tag "premier ministre"

Recommandations de Lam Shang Leen : Un Select Committee retardera tout, dit Jugnauth  

Le Premier ministre a été l’on ne peut plus clair. L’institution d’un Select Committee de l’Assemblée nationale pour se pencher sur les recommandations de la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen ne fera que tout retarder. Répondant aux questions des journalistes à l’issue de sa conférence de presse jeudi après-midi, il a estimé que les travaux d’un Select Committee risquent de ne pas se

[Vidéo] Alan Ganoo nie toute entente politique entre le PMSD, le PTr et le MP

Oui, Alan Ganoo était en cour pour plaider une affaire ce 19 juillet et il y a rencontré Navin Ramgoolam avec qui il a discuté politique. Mais cet anecdote, ni le fait que le PMSD et le Parti travailliste se soient solidarisés avec lui suite à sa suspension du Parlement ne doivent pas mener à des conclusions hâtives, insiste le président du Mouvement Patriotique. Evoquant sa suspension du Parlement, ce

[Vidéo] Salaires de SAJ comme Premier ministre : La contestation d’Akil Bissessur rejetée

Akil Bissessur n’a pas de locus standi pour contester les rémunérations de sir Anerood Jugnauth en tant que Premier ministre. La plainte de l’avocat a été rejetée par la Cour suprême. Etre citoyen et contribuable ne suffit pas, disent en substance les juges, pour entamer des poursuites. Le jugement, rendu ce 18 avril, fait aussi ressortir que la fonction de Premier ministre n’implique pas de relation employeur-employé vis-à-vis de l’Etat, souligne

[Vidéo] Husnoo : «Faute de mesures fortes sur les drogues synthétiques, nous perdrons nos jeunes»

Pour Anwar Husnoo, le fait que le Premier ministre préside un comité national sur le VIH et la toxicomanie démontre la volonté du gouvernement d’agir dans ce domaine. Pour le ministre de la Santé, ce sont toutefois les drogues synthétiques qui posent le plus problème pour le moment. Son constat est même alarmant : faute de politiques publiques fortes, Husnoo estime que le pays «perdra sa jeunesse dans les années à

[Vidéo] Pravind Jugnauth «fait mieux que moi», se réjouit SAJ

Le ministre mentor se dit «très satisfait» de la performance de Pravind Jugnauth à la tête du gouvernement. Le Premier ministre, affirme sir Anerood Jugnauth (SAJ), «fait mieux que moi». Pravind Jugnauth est en poste depuis janvier. Après que SAJ y a renoncé. SAJ était à la State House, ce jeudi 28 novembre, pour assister à la fête de Noël organisée par la présidence de la République pour des enfants.

[Vidéo] Milan Meetarbhan pour le partage des pouvoirs entre le président et le PM mais…

Un président de la République avec plus de pouvoirs décisionnels. Plus de responsabilité et d’obligation envers les affaires intérieures. Milan Meetarbhan est en faveur de cette idée, à condition que le président soit «légitime», choisi, élu par le peuple. «Toute concentration de pouvoirs est néfaste pour une démocratie», estime l’avocat et ancien diplomate. L’auteur de «Constitutional Law of Mauritius with commentaries» livrait ses réflexions sur le régime constitutionnel mauricien, le

[Vidéo] Passation de pouvoirs: Nouveau renvoi d’audience à janvier 2018 pour Rezistans

Les récentes déclarations du ministre mentor posent question. Et font même que certains s’interrogent sur l’aptitude de sir Anerood Jugnauth à occuper ce portefeuille, note Ashok Subron. Or, rappelle l’animateur de Rezistans ek Alternativ, le parti au papillon réclame sa démission depuis que SAJ a cédé le siège de Premier ministre à son fils. Un acte anticonstitutionnel, selon Rezistans ek Alternativ, qui était en Cour suprême ce matin pour le

[Vidéo] Duval : Aussitôt que possible, le PMSD donnera un Premier ministre au pays

Le leader du PMSD affirme qu’ayant produit des résultats aussi bien au sein du gouvernement que de l’opposition, son parti peut prétendre en faire de même dès qu’il reviendra au pouvoir. Si Xavier Duval dit ne pas savoir si ce sera lui ou un autre, il affirme néanmoins que c’est un membre du parti qui dirigera le gouvernement «aussitôt que possible». A Ébène, devant une foule de partisans bleus, Duval

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 11 avril

Il a été l’homme le plus décrié de la séance parlementaire de la semaine dernière. Mais ce mardi, Sanjeev Teeluckdharry, le Deputy Speaker de l’Assemblée nationale, arrive dans l’hémicycle sans que l’opposition ne lui prête attention. Du côté de la majorité, la place d’Anwar Husnoo, en déplacement à l’étranger, est vide. Côté opposition, celles de Shakeel Mohamed et de Roshi Bhadain le sont aussi. Alain Wong est, lui, bien présent.

Trois manifs et un couronnement

Un flop. Le mot n’est pas trop fort pour décrire la manif que « l’opposition » a organisée vendredi dernier. Le PMSD, malgré ses rassemblements de 10 000 sympathisants, a démontré son incapacité à mobiliser ses troupes hors de ses évènements « tamtam ». Le fanfaron Navin Ramgoolam, qui affirmait pouvoir « amenn pli boukou dimoun », a peut-être su attirer la majorité des 1500 à 2000 personnes qui sont venues manifester. Mais la cacophonie et la

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>