Breaking news
  • No posts were found

Tag "Pravind Jugnauth"

[Vidéo] Ramgoolam: « Bhadain a le devoir de dire la vérité sur ce qu’il sait »

Navin Ramgoolam prend l’ancien ministre de la Bonne gouvernance au mot. Si Roshi Bhadain souhaite fonder un nouveau parti politique sur la base de la transparence, qu’il s’applique ce principe. Le leader du Parti travailliste demande ainsi au député indépendant de dire clairement ce qu’il sait sur la « mafia » qui se serait installée au sein du gouvernement selon lui. L’ancien Premier ministre confirme sa participation à la marche pacifique des

[Vidéo] Passation de pouvoir: Rezistans ek Alternativ compte saisir la Cour suprême

Le parti au papillon le maintient : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est « anticonstitutionnelle ». Et il reviendra à la plus haute instance judiciaire du pays de se prononcer là-dessus. Rezistans ek Alternativ s’en remettra « incessamment » à la Cour suprême, indique Jean Yves Chavrimootoo. Toutefois, le parti au papillon ne participera cependant pas à la marche de l’opposition. Il compte en revanche organiser un rassemblement le

[Audio] SAJ tacle Bhadain et vole au secours de Pravind et Kobita Jugnauth

C’est un sir Anerood Jugnauth « très déçu » par mais aussi remonté contre Roshi Bhadain qui s’est exprimé hier. Balayant d’un revers de main les critiques contre la passation de pouvoir effectuée en début de semaine, et le fait qu’il soit désormais, le ministre mentor insiste que cela est « tout à fait légal ». SAJ n’a pas manqué de souligner la relation proche qu’il y avait entre Roshi Bhadain et Pravind Jugnauth.

[Vidéo] «Très déçu», Pravind Jugnauth estime que Bhadain «avait préparé son coup»

Le Premier ministre et leader du MSM se dit «très déçu» par Roshi Bhadain. Pravind Jugnauth estime même que l’ex-ministre de la Bonne gouvernance «avait préparé son coup depuis quelque temps». Et aurait dû avoir déjà pris ses dispositions concernant ses effets personnels. Pravind Jugnauth rappelle qu’avec son «camarade» Roshi Bhadain, «nous avons connu ensemble des moments très, très difficiles». Bhadain s’est désolidarisé du gouvernement et du MSM hier. Interrogé

[Vidéo] Bhadain: «Une équipe mafieuse a pris le contrôle»

Il l’affirme haut et fort : « Une équipe mafieuse a pris le contrôle. » Roshi Bhadain dit même en avoir discuté avec sir Anerood Jugnauth (SAJ), « preuves à l’appui ». Remonté contre les « voleurs » et les « malpropte », l’ex-ministre de la Bonne gouvernance ne compte cependant pas révéler, pour l’heure, les informations accablantes qu’il dit détenir. Et qu’il conserve non seulement dans sa tête, mais aussi « sur le cyberespace ». Il prévient toutefois : les pressions

[Vidéo] Trilochun porte plainte à l’ICAC contre SAJ et Pravind Jugnauth

« C’est à SAJ de prouver qu’il n’y a pas corruption. » Kailash Trilochun en est convaincu : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est contraire aux dispositions de la Prevention of Corruption Act. Et les deux hommes ont commis un délit. Pour l’avocat, qui affirme agir au nom de la démocratie, un changement « aussi important » à la tête de l’Etat ne peut intervenir « sans retourner le pouvoir

[Vidéo] Pravind Jugnauth: «Je n’ai pas de problème avec Roshi Bhadain»

Le nouveau Premier ministre l’affirme : Roshi Bhadain devait être ministre. Et, à hier, l’élu de Belle-Rose/Quatre-Bornes s’était montré solidaire du nouveau gouvernement avec, à la tête, Pravind Jugnauth. Ce dernier dit ne pas comprendre la posture de Roshi Bhadain. Qui a choisi d’annoncer via sa page Facebook qu’il se désolidarise du gouvernement. Bhadain y affirme même que la passation de pouvoir entre sir Anerood et Pravind Jugnauth est « contre les

[Vidéo] Les nouveaux et anciens ministres reconnaissants de la confiance de Pravind Jugnauth

D’Alain Wong en passant par Mahen Jhugroo et Stephan Toussaint, tous les ministres ont remercié le nouveau Premier ministre pour la confiance placée en eux. Pour eux, Pravind Jugnauth dirigera efficacement le gouvernement malgré les critiques de l’opposition. L’ombre de Roshi Bhadain a plané sur la cérémonie de prestation de serment. Si ses anciens collègues ministres ne l’ont pas critiqué frontalement, ils ont regretté qu’il n’ait pas exprimé ses divergences

La fausse bonne idée d’une démission collective

La presse aide à installer cette idée. En véhiculant un raccourci : la démission en bloc des députés des principaux partis d’opposition sera une arme politique redoutable contre le gouvernement de Pravind Jugnauth. N’en déplaise à Xavier Duval et Paul Bérenger, c’est une mauvaise et périlleuse idée. C’est ce que semble d’ailleurs avoir réalisé le Parti travailliste car son leader et ses cadres n’évoquent pas clairement cette option. Car – hypothèse

[Vidéo] Pravind Jugnauth ne veut parler qu’après les procédures officielles

Difficile d’arracher une déclaration au leader du MSM à l’issue du bureau politique et du comité central de son parti, ce dimanche 22 janvier. A 24 heures de sa prestation de serment comme Premier ministre, Pravind Jugnauth n’a pas souhaité répondre aux questions au sujet de son équipe ministérielle. Pravind Jugnauth dit vouloir laisser sir Anerood Jugnauth soumettre sa démission en tant que chef du gouvernement et aussi attendre sa

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>