Breaking news
  • No posts were found

Tag "Pravind Jugnauth"

[Vidéo] Bobby Hurreeram qualifie le Parti travailliste de «drom vid»

Les menaces du leader du Parti travailliste n’inquiète pas le porte-parole du gouvernement, Bobby Hurreeram. L’ex-Premier ministre avait déclaré que les Jugnauth auront une surprise cette année à sa sortie de la Cour intermédiaire dans l’affaire des coffres-forts. Les magistrats, Navina Parsuramen et Pranay Sewpal avaient donné leur ruling pour la poursuite de cette affaire, alors que l’avocat de Navin Ramgoolam, Gavin Glover avait demandé l’arrêt temporaire du procès en

[Vidéo] Bobby Hurreeram se demande s’il existe une «mafia anti dimounn mizer» à Maurice

Bobby Hurreeram donne la réplique à ceux qui critiquent la décision du Premier ministre, Pravind Jugnauth, de rendre l’éducation supérieure gratuite. «Pa kapav fer politik lor tou zafer», déclare le Chief Whip lors de la conférence de presse de la majorité ce samedi 19 janvier. Le député orange ajoute que Pravind Jugnauth «ne va laisser l’argent devenir une barrière pour l’éducation des jeunes» et se demande s’il n’existe pas une

[Vidéo] SAJ a «peur» de Ramgoolam : «Li kone zis mwa ki kapav detourn so piti»

Le leader du Parti travailliste ne s’étonne pas outre-mesure des critiques continues de sir Anerood Jugnauth (SAJ) à son encontre. Le ministre mentor, dit Navin Ramgoolam, a peur de lui. «Li kone zis mo tousel ki kapav detourn so piti», affirme le chef des rouges, qui continue de se placer en adversaire direct de Pravind Jugnauth. SAJ a soutenu, il y a deux jours, qu’il espère que la population saura

[Vidéo] Pravind Jugnauth préside le premier task force en marge du Maha Shivaratri

Une «task force» a été mise sur pied pour assurer le bon déroulement des célébrations de la fête Maha Shivaratri. Comme chaque année, plusieurs organismes sont mobilisés notamment pour assurer la sécurité des pèlerins, a déclaré le ministre de l’Intégration sociale, Alain Wong. Des caméras seront installées à plusieurs endroits, a ajouté Alain Wong à l’issue de la réunion présidée par le Premier ministre Pravind Jugnauth.

[Vidéo] L’Ebène Cyber Tower 1 rebaptisé en mémoire du PM indien Atal Bihari Vajpayee

Le premier immeuble de la cybercité d’Ebène a changé de nom. La Cyber Tower 1 s’appelle désormais la Shri Atal Bihari Vajpayee Tower. La cérémonie a eu lieu le mercredi 16 janvier en présence notamment du Premier ministre Pravind Jugnauth, des dirigeants de Landscope Mauritius (propriétaire des terrains à Ebène) ainsi que du Haut-commissaire indien Tanmaya Lall. Atal Bihari Vajpayee est décédé en août 2018. C’est lors de la visite de l’ancien Premier ministre de

[Vidéo] Affaire Medpoint au Privy Council : «Nous devons attendre», dit Jugnauth

Il a suivi les plaidoiries devant le Privy Council, hier, en tant que partie à l’affaire Medpoint mais aussi en tant que juriste. Mais Pravind Jugnauth s’abstient de tout commentaire. «Nous devons attendre», a déclaré le Premier ministre lorsqu’interrogé. Le Premier ministre a aussi commenté la première réunion de la Task Force concernant la fête Maha Shivaratri, qui a eu lieu aujourd’hui. De même que sa prochaine mission en Inde,

[Polémique] Que faisait Navin Beekarry au Privy Council ?

Le directeur général de la commission anticorruption s’est caché le visage à l’aide d’une brochure pour éviter de parler à un journaliste à sa sortie du Privy Council, ce mardi 15 janvier. Or, pendant plusieurs heures, il venait d’être ostensiblement filmé par les caméras du Judicial Committee of the Privy Council pendant que David Perry, l’avocat du Directeur des poursuites publiques (DPP), effectuait sa plaidoirie. La présence de Navin Beekarry

[Privy Council] Pravind Jugnauth «a menti», insiste Perry en rappellant le but de la PoCA

Répondant à la plaidoirie de Clare Montgomery, David Perry a argumenté autour de la «recklessness» de Pravind Jugnauth. Prenant un exemple théorique, le Queen’s Counsel (QC) a estimé qu’un «public official» ne peut se dégager de sa responsabilité en «arrosant ses proches de contrats publics pour ensuite dire qu’il ne savait pas». L’avocat ironise que seule une «extraordinary Prevention of Corruption Act» (PoCA) permettrait une telle possibilité. Perry développe en précisant

Clare Montgomery : Jugnauth ignorait que sa sœur avait un intérêt personnel dans la clinique Medpoint

Pravind Jugnauth ignorait que sa sœur avait un intérêt personnel dans la clinique Medpoint. La clinique appartenant à son mari était également hypothéquée. C’est ce qu’a fait ressortir l’avocate du chef du gouvernement, Clare Montgomery, devant les Law Lords, ce mardi 15 janvier. Elle explique également que la Cour suprême a eu raison de critiquer la Cour intermédiaire pour avoir condamné son client alors qu’il n’y a aucune preuve indiquant

[Vidéo] Medpoint devant le Privy Council : Jugnauth ne pouvait plaider la bonne foi, argue le QC Perry

Pravind Jugnauth ne peut pas prétendre qu’il ignorait être en situation de conflit d’intérêts, a fait valoir à plusieurs reprises le représentant du Directeur des poursuites publiques devant les Law Lords. L’article 13(2) de la Prevention of Corruption Act (PoCA) est clair dans ses provisions «préventives». Elle exclut le «public official» de toute prise de décision dans un processus où il déclare avoir des intérêts. Ceci dans un souci de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>