Tag "pradeep roopun"

[Vidéo] Roopun: «Les infrastructures sont importantes mais pas indispensables» pour le théâtre

L’Etat mauricien veut développer une industrie du théâtre et, en parallèle, du cinéma à Maurice. C’est ce qu’affirme Pradeep Roopun aujourd’hui, en cette Journée mondiale du théâtre. Le potentiel de croissance est là, fait comprendre le ministre des Arts et de la Culture, en particulier en ce qui concerne le tournage de films étrangers. Mais force est de constater, poursuit-il, que le « support » du côté mauricien, que ce soit au

[Vidéo] SAJ demande à Roopun de continuer à promouvoir notre richesse culturelle

Le ministre mentor se réjouit de l’accession du Geet Gawai au statut de patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Selon lui, cela a été rendu possible grâce au travail de l’Aapravasi Ghat Trust Fund. Pour l’ancien Premier ministre, cette accession est un grand moment de fierté pour la nation. Sir Anerood Jugnauth intervenait, ce 25 mars, lors des célébrations annuelles du Varshik Parampara Utsav à l’Aapravasi Ghat. Le ministre mentor a aussi mis

[Vidéo] Vesna Copic: «N’est-il pas temps que Maurice soit connu pour ses artistes?»

Projet annoncé dans le Budget 2016-2017, le ministère des Arts et de la Culture travaille sur un Status of Artist Bill. Pradeep Roopun, qui a repris les rênes de ce ministère, a évoqué cette semaine le début des consultations en amont de la rédaction du texte de loi, en présence de l’experte de l’Unesco dépêchée pour mener cet exercice. Le projet de loi vise à apporter une nécessaire reconnaissance aux

[Vidéo] Des artistes menacent de boycotter le 12-Mars, Roopun prône le dialogue

Depuis hier, la polémique enfle sur le réseau Facebook. Un appel au boycott des célébrations du 12-Mars par les artistes a été lancé. Et déjà, des noms connus de la scène locale se sont dit solidaires. Alain Ramanisum, Eric Triton, Linzy Bacbotte, Désiré François, Mr Love ou encore Lin du côté des chanteurs, les frères Joseph qui sont danseurs, sont quelques-uns des artistes solidaires de ce mouvement, selon les initiateurs.

Lettre à Roopun

« On ne peut être artiste professionnel à Maurice. » Il a suffi d’une phrase pour que ce parfait inconnu du monde culturel mauricien devienne une personne très en vue et reconnue – à juste titre ou pas – pour son inculture. Des mots dits au chorégraphe Jean-Renat Anamah. Si cette phrase a été balancée dans un cadre privé, elle est très vite devenue virale, suite à sa publication sur la toile.  Et

[Vidéo] Au cœur d’un mariage traditionnel chinois selon les coutumes de Beijing

Le mariage était pour de faux. Une mise en scène pour illustrer comment se célèbre l’union du couple selon la tradition à Beijing. Les Mauriciens pris pour jouer la cérémonie sont, eux, vraiment en couple. C’est peut-être cela qui a ajouté du charme et de la tendresse à l’événement, samedi dernier, au Centre culturel chinois. Or, si l’on observe strictement les us et coutumes, c’est la famille – les parents

[Vidéo] A l’unisson, les ministres disent «mo pa kone» au sujet du remaniement

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a-t-il présidé son dernier Conseil des ministres avant de devenir minister mentor dans les jours qui viennent ? La plupart des ministres interrogés à la sortie de leur réunion hebdomadaire ont choisi de plaider l’ignorance ou alors de rappeler que tout cela relève de la prérogative de SAJ. Avec insistance, plusieurs sources proches de l’Hôtel du gouvernement évoquent une passation des pouvoirs entre SAJ et Pravind Jugnauth

Allocation de subsistance: Une étude pour déterminer le nombre de bénéficiaires

Une nouvelle étude devra être effectuée pour déterminer le nombre de familles éligibles à l’allocation de subsistance introduite dans le Budget 2016-2017. Selon le registre social établi l’année dernière au niveau de la National Empowerment Foundation (NEF), 13 667 foyers, dont 1 400 à Rodrigues, vivent dans l’extrême pauvreté. Ceux-ci ont des revenus mensuels en dessous du seuil de Rs 6 200 utilisé jusqu’ici. Ces chiffres doivent cependant être actualisés, explique Pradeep Roopun, en raison du

[Vidéo] 322 familles de squatters régularisées dans la région de Port-Louis

Port-Louis, Vallée-Pitot, Tranquebar, Pointe-aux-Sables ou Vallée-des-Prêtres. 322 familles de la capitale et sa banlieue auront le droit d’y bâtir leurs habitations. Seules 75 des familles n’ayant pas encore remis tous les justificatifs nécessaires n’ont pu prendre possession de leur titre de propriété ce vendredi 15 avril. Showkutally Soodhun, le ministre du Logement et des Terres, a toutefois prévenu les bénéficiaires qu’ils ont trois mois, à partir de la remise de

[Vidéo] Le gouvernement identifie les familles pauvres pour mieux les encadrer à travers son plan Marshall

Il était crucial de procéder à un recensement précis des familles vivant dans des conditions précaires. Selon la ministre de la sécurité sociale, la mise à jour du Social Register Mauritius permet à l’Etat de passer à l’étape supérieure dans le combat contre la pauvreté. Au ministère de l’intégration sociale, les choses s’accélèrent selon Pradeep Roopun. Ainsi les consultants actuellement basés à Maurice seront bientôt rejoint par des confrères étrangers.