Breaking news
  • No posts were found

Tag "politique"

[Vidéo] Ramgoolam: «Le PTr doit laver son linge sale en famille»

4 heures et demie. C’est la longueur inhabituelle de la réunion du bureau politique de ce vendredi 10 février. Si les récents propos d’Ezra Jhuboo dans la presse ont fait l’objet d’âpres discussions, Navin Ramgoolam n’a toutefois pas souhaité en dire plus sur leur teneur. Précisant même que lui aussi a eu des ennuis dans le passé pour ses prises de position au sujet de la politique de Sir Seewoosagur

[Audio] Le jardin de la Compagnie pas accordé «pour des activités politiques», précise Kholeegan

Depuis sa prise de fonction en 2015, explique le lord-maire, le jardin de la Compagnie n’accueille plus d’activités politiques. C’est dans ce cadre, poursuit-il, que le parti au papillon s’est vu essuyer un refus. Ses convictions personnelles et politiques n’ont pas influé sur la décision de la municipalité de Port-Louis de ne pas accorder le jardin de la Compagnie à Rezistans ek Alternativ. Oumar Kholeegan insiste bien sur ce point. Il vient

[Vidéo] Pravind Jugnauth: «Je n’ai pas interféré» dans l’application de Rezistans ek Alternativ à la mairie de Port-Louis

La municipalité de Port-Louis ne veut pas autoriser Rezistans ek Alternativ à utiliser le jardin de la Compagnie pour son rassemblement « Mo tour koze ». Pravind Jugnauth assure ne rien avoir avec cela. « Je n’ai pas interféré » dans l’application du parti au papillon, dit le leader du MSM. Qui renvoie les journalistes au lord-maire. Une déclaration d’Oumar Kholeegan à une radio privée, il y a deux jours, laissait entendre que le

[Vidéo] Le président et 2 conseillers PTr du Conseil de district de Savanne rejoignent le MSM

Il entend être à bord du « wagon du succès ». Kamalsaw Gajadur, président du Conseil de district de Savanne, annonce sa démission du Parti travailliste (PTr). Il avait rejoint les rouges en 1992. « C’est le parti qui m’a quitté, je n’ai pas quitté le parti », estime Kamalsaw Gajadur. Le PTr est aujourd’hui un « fiasco total », poursuit-il. Fustigeant le manque d’accessibilité et de communication du leader, Navin Ramgoolam, vis-à-vis d’eux. Narainsamy Seeneevassen, vice-président

Bhadain : Un curieux mélange de SAJ, Ramgoolam, Bérenger et Trump

« Leader ! Leader ! Leader! » Ce partisan était là. A aboyer dans son micro, à la gloire de son messie. Nous aurions pu être à un meeting du Parti travailliste à Triolet. Ou à un rassemblement du MSM à St Pierre. Mais nous étions à Beau-Bassin, au congrès de lancement du Reform Party de Roshi Bhadain. Une formation politique qui entend éviter les marécages dans lesquels se sont enlisés les autres partis

[Audio] Le lancement du Reform Party plutôt un «one-man-show», selon Rezistans ek Alternativ

Roshi Bhadain avait annoncé qu’il ferait de la politique autrement. Mais force est de constater qu’il « s’est rangé du côté des partis traditionnels », déclare Kugan Parapen au nom de Rezistans ek Alternativ. L’élu de Belle-Rose/Quatre-Bornes se pose en « jeune lion », poursuit notre interlocuteur, « pour remplacer la vieille garde ». Le parti au papillon en veut pour preuve le lancement officiel, hier, du Reform Party. Qui s’apparentait plutôt à un « one-man-show ». La

[Vidéo] Roshi Bhadain: Le Reform Party précipitera les élections en 2018

Le lancement officiel du Reform Party (RP) a été l’occasion pour Roshi Bhadain de donner un avant-goût de l’action très frontale qu’il compte mener contre la « mafia » installée au gouvernement selon lui. Présent au rassemblement du RP à Beau-Bassin, ce vendredi 3 février, Xavier Duval a confirmé que Bhadain sera à ses côtés sur le front bench de l’opposition et bénéficiera de la moitié de la durée de Private Notice

[Vidéo] Au Morne : Jugnauth balance un coup de griffe à Ramgoolam, Bérenger et Trump

La commémoration du 182e anniversaire de l’abolition de l’esclavage a été l’occasion pour Pravind Jugnauth d’insister sur notre devoir de mémoire. Notamment à travers la construction d’un musée dédié à l’esclavage. Mais c’était aussi l’occasion pour le Premier ministre de décrire les trois types d’hommes qui font face aux Mauriciens. Ceux qui « rakont zistwar » et qui assurent « kan mo la, ou pena pou per » : une allusion directe au discours habituel

[Vidéo] Après le départ de Bhadain, le travail continue pour le MSM à Quatre-Bornes

A Belle-Rose/Quatre-Bornes, des partisans MSM sont remontés contre Roshi Bhadain. Et les critiques pleuvent. Des activistes assistaient, ce 30 janvier, à une réunion de la régionale no 18 à la municipalité de Quatre-Bornes. Certains d’entre eux n’ont pas mâché leurs mots en parlant de celui qui avait été, il y a une semaine encore, l’un des cadres du parti soleil. D’autres ont été, sous couvert de l’anonymat, aussi critiques envers leur leader Pravind

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>