Breaking news
  • No posts were found

Tag "politique mauricienne"

[Vidéo] Le Parti Travailliste s’engage à réhabiliter la tombe de Guy Rozemont

L’état de la tombe de Guy Rozemont est déplorable. Ce tribun du Parti travailliste (PTr) est connu pour la lutte qu’il a menée en faveur des ouvriers durant la période pré-indépendante et il semble avoir été oublié par la nouvelle génération. Patrick Assirvaden, le président du PTr, a pris l’engagement le jeudi 15 novembre, dans le cadre d’un débat à l’occasion de la commémoration des 103 ans de ce grand

[Vidéo] Ramdhean : «Vous pouvez ne pas m’aimer, respectez les 300 temples que je représente»

Le refus de Pravind Jugnauth d’assister à la célébration de la fête Divali au village d’Isidore-Rose, à Flacq, par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF), est resté en travers de la gorge de son président, Rajenrah Ramdhean. Après avoir expliqué que les gouvernements se succèdent, mais que cette organisation va demeurer, il lance un message au chef du gouvernement : «Ou kapav pa kontan Ramdhean, li’nn invit ou, sa 300

[Vidéo] Navin Ramgoolam dans l’Est : «Mem si trike donn ou, ou bizin dir non»

Navin Ramgoolam semble être lui aussi en campagne. Invité d’honneur aux célébrations de Divali par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation au Trilokinath Mandir, à Isidore-Rose, un village du district de Flacq, il a lancé des piques contre les Jugnauth en glissant un subtil «papa-piti» dans son discours. «Mem si trike donn ou, ou bizin dir non», a-t-il lancé en faisant référence à un siège réservé dans un royaume dans

[Audio] Réforme électorale : Ramgoolam estime que les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre

La réforme du système électoral ne peut se faire en catimini. Les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre. C’est ce fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam. Intervenant à l’issue d’un dépôt de gerbes en mémoire de sir Satcam Boolell à Cipayes Brilé, à Vallée-des-Prêtres, mardi, l’ancien Premier ministre rappelle qu’il souhaitait revoir le système en 2014, mais qu’il a d’abord voulu que l’électorat lui donne sa

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>