Breaking news
  • No posts were found

Tag "pmsd"

[Vidéo] Collendavelloo : «Nous pouvons maintenant travailler vers un consensus»

Les débats au Parlement sur la réforme électorale auront eu le mérite de montrer clairement les positions des uns et des autres. Et de démasquer les hypocrites,estime Ivan Collendavelloo. S’il déplore que les divers partis politiques aient attendu ces quatre jours pour faire part de leurs contre-propositions, le Dpeuty Prime minister fait cependant comprendre que la voie vers un «consensus» peut désormais être tracée. Il avait lancé un appel au

[Vidéo] Xavier Duval : S’il y avait eu des «koz-koze», la réforme électorale aurait avancé

Le gouvernement n’a pas tenu de consultations avec les divers partis politiques sur la réforme électorale. Il n’y a pas eu non plus de «koz-koze» avec le PMSD sur ce dossier très attendu, a déploré son leader. Or, il est clair qu’il y aurait pu avoir consensus sur certaines questions comme la représentativité féminine et la loi antitransfugisme, a souligné Xavier Duval. Au lieu du «hara kiri politique» certain si l’actuel

[Vidéo] Reza Uteem : Un compromis possible sur la question de la proportionnelle

«Nando Bodha a raison quand il dit que le problème est l’allocation des sièges à la proportionnelle.» Reza Uteem a non seulement rejoint le ministre des Infrastructures sur ce point. Le président du MMM a, comme un leitmotiv, souligné à plusieurs reprises qu’un compromis est possible sur le nombre de sièges alloués. Mais les mauves demeurent intransigeants sur la nécessité d’adopter une «compensatory formula» pour l’allocation des sièges au lieu

[Vidéo] Bodha : «On attendait beaucoup du MMM»

«Seuls les sièges alloués à la proportionnelle nous sépare.» C’est là le seul point de discorde fondamental entre le MSM et le MMM sur la réforme électorale, insiste Nando Bodha. Du reste, souligne le ministre des Infrastructures publiques, le gouvernement «attendait beaucoup» des mauves. Et «nous voudrions qu’ils y réfléchissent de nouveau», cela alors que le MMM a signifié son intention de s’opposer au projet de loi. «Il n’y a

[Vidéo] Bérenger «triste» que MSM et MMM laissent «passer une occasion»

«We won’t vote.» Le leader du MMM a tenu à le réitérer : les parlementaires mauves ne voteront pas le projet de réforme électorale. Paul Bérenger s’est dit «triste» qu’une fois de plus, le MSM et le parti du cœur – bien que n’étant pas au gouvernement – laisseront passer une nouvelle occasion de refonte de notre système politique. «J’ai entendu des rumeurs que le gouvernement amenderait ses propositions», a relevé le

[Vidéo] SAJ accuse le PMSD de porter atteinte au tissu social en réclamant un nouveau recensement ethnique

Sir Anerood Jugnauth n’y est pas allé avec le dos de la cuillère vis-à-vis du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) lors de son discours en faveur du Constitution (Amendment) Bill. Estimant que son leader, Xavier Duval, ne peut donner des leçons en démocratie, il accuse ce parti d’avoir «poignardé» Maurice à trois reprises, notamment en s’opposant à l’accession de Maurice à l’indépendance ainsi qu’au statut de République. Et, cette fois, à

[Vidéo] Adrien Duval : «Le gouvernement n’a aucun mandat» pour enlever le Best Loser System

Adrien Duval a fait un plaidoyer passionné pour le maintien du Best Loser System et un recensement ethnique. Inscrit dans la Constitution, ce mécanisme assure la représentativité des minorités au Parlement et «corrige les injustices», a argué le député PMSD lors des débats sur la réforme électorale, le vendredi 7 décembre. Or, le gouvernement n’a «absolument aucun mandat» pour enlever le BLS par le biais de ce Constitution (Amendment) Bill «insensé». Les

[Live] Réforme électorale : Les débats démarrent avec le PM Pravind Jugnauth

Le gouvernement réunira-t-il la majorité des trois quarts requise pour faire passer sa réforme électorale ? Les débats sur le Constitution (Amendment) Bill ont démarré à l’Assemblée nationale, ce vendredi 7 décembre. Outre l’intervention du Premier ministre Pravind Jugnauth,  33 autres intervenants sont attendus. Les premiers à intervenir après le chef du gouvernement sont : Adrien Duval du PMSD, le ministre mentor sir Anerood Jugnauth, le leader du MMM Paul Bérenger, le Deputy Prime

[Vidéo] Ranjeet Maybadee, dit Baron : «Nous devons donner la chance à tout le monde»

L’hypocrisie des Mauriciens le fait sourciller. Divisés sur leur sol, tous revendiquent leur nationalité lorsqu’ils se retrouvent à l’étranger. Or, pour Ranjeet Maybadee, «dan nou lavenn, nou tou nou disan rouz». Par conséquent, «nous devons donner la chance à tout le monde». Celui que tout le monde connaît surtout comme Baron se voyait dans la mode ou jockey. Ranjeet Maybadee, fidèle à sa ville natale de Vacoas, a finalement fait carrière

[Vidéo] By-pass à Anse-La-Raie : Adrien Duval invite Sudesh Rughoobur à rejoindre l’opposition

Adrien Duval invite le député de la majorité, Sudesh Rughoobar, à rejoindre les rangs de l’opposition. Il salue le rôle qu’il a mené auprès de ses mandants tout en critiquant le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, pour le projet de by-pass entre Anse-la-Raie, Cap-Malheureux et Grand-Baie. Le jeune député intervenait ce samedi 17 novembre de la conférence de presse hebdomadaire du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) à Port-Louis. Il maintient que

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>