Breaking news
  • No posts were found

Tag "Père Jean Maurice Labour"

[Vidéo] Virendra Ramdhun au père Labour : «Met to 60 kandida e vinn Premie minis»

Le président de la Hindu House a tiré à boulets rouges sur le père Jean Maurice Labour. Virendra Ramdhun a défié le membre du Comité diocésain 1er février de se présenter aux élections générales. «Mo challenge li: met to 60 kandida si to solid, to ena mazorite. Met to 60 e vinn Premie minis to mem, pret.» Un défi lancé devant le Premier ministre Pravind Jugnauth et divers membres de son Cabinet,

Hindous/Créoles: La bataille pour la majorité

Malbar nou pa oule. Anvlope nou pa oule. Le slogan est tristement associé au PMSD qui avait élaboré la formule au tournant des années 1960 pour alimenter la peur de ceux qui craignaient «l’hégémonie hindoue» au lendemain de l’indépendance. Politiquement, la campagne a eu l’effet escompté : les élections de 1967 ont divisé le pays en deux camps ethniquement homogènes. L’effet sociétal a, lui, été aussi néfaste que durable. Des milliers

[Vidéo] L’Eglise catholique prend provisoirement en charge deux familles de sinistrés de Saint-Malo

Deux familles de sinistrés du cyclone Berguitta qui avaient trouvé refuge au centre communautaire de Saint-Malo, à Baie-du-Tombeau, et qui sont dans l’attente d’un logement social ont été pris en charge par l’Eglise catholique mauricienne. Soit à travers Caritas. C’est ce que nous a confirmé le vicaire-général du diocèse de Port-Louis, le père Jean-Maurice Labour. Il explique qu’il a personnellement pris contact avec la National Empowerment Foundation pour établir si

[Vidéo] 150 familles de Longère Blanc et Cité Tole seront relogées dans des conditions décentes

Elles pourront emménager dans leurs nouvelles maisons d’ici novembre 2019. Ce sont 150 familles de Cité Tôle et Longère Blanc, à Baie-du-Tombeau, qui trouveront ainsi des conditions décentes pour vivre. Le projet, sous la houlette de la National Housing Development Co. Ltd, a été présenté aux bénéficiaires ce vendredi 11 août. «Les habitants ont vécu pendant trop longtemps dans des conditions pas dignes», a souligné le père Jean Maurice Labour, hier. Sinistrées de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>