Breaking news
  • No posts were found

Tag "paul berenger"

[Vidéo] Kavy Ramano cogne sur les leaders des partis traditionnels

«Un leader qui n’est pas élu, un leader qui a été désavoué par son électorat, un leader qui a emmené son parti à la défaite peut-il se permettre de choisir les députés qui seront aptes à siéger au Parlement ?» Une pointe d’ironie a marqué le discours du député indépendant Kavy Ramano sur le réforme électorale, ce lundi 10 décembre. Il s’est demandé qui, parmi les leaders des partis politiques à

[Vidéo] Paul Bérenger déplore «l’arrogance» de Pravind Jugnauth vis-à-vis de l’ESC

Les propos du Premier ministre à l’égard de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) lors des débats autour du Constiution (Amendment) Bill le vendredi 7 décembre à l’Assemblée nationale n’ont pas échappé à Paul Bérenger. Face à la presse ce samedi 8 décembre, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) déplore «l’arrogance» de Pravind Jugnauth quant à son commentaire que le rôle de la Commission électorale consiste à faire des «commentaires» que

[Live] Réforme électorale : Les débats démarrent avec le PM Pravind Jugnauth

Le gouvernement réunira-t-il la majorité des trois quarts requise pour faire passer sa réforme électorale ? Les débats sur le Constitution (Amendment) Bill ont démarré à l’Assemblée nationale, ce vendredi 7 décembre. Outre l’intervention du Premier ministre Pravind Jugnauth,  33 autres intervenants sont attendus. Les premiers à intervenir après le chef du gouvernement sont : Adrien Duval du PMSD, le ministre mentor sir Anerood Jugnauth, le leader du MMM Paul Bérenger, le Deputy Prime

[Vidéo] Affaire Tarolah : Paul Bérenger trouve le ruling de la Speaker «indécent»

Paul Bérenger trouve «choquant» que la Speaker n’ait pas choisi de traiter en urgence le «privilege complaint» de Reza Uteem contre le député MSM Kalyan Tarolah. Maya Hanoomanjee a décidé de ne pas donner suite à sa plainte, du moins pour le moment, contre l’ex-Parliamentary Private Secretary (PPS) qui a envoyé des vidéos à connotation sexuelle de l’enceinte même de l’Assemblée nationale. Face à la presse ce mardi 4 décembre,

[Vidéo] Bérenger : Oui à la déclaration des avoirs, non à la réforme électorale proposée

Le MMM souhaite que le gouvernement apporte quelques amendements au projet de loi sur la déclaration des avoirs. Mais Paul Bérenger précise que même si ce n’est pas le cas, les députés mauves soutiendront le gouvernement sur la question. Toutefois, le leader du MMM affirme qu’il est hors de question que son parti soutienne la forme actuelle de la réforme électorale proposée par le gouvernement. Bérenger croit toutefois savoir que

[Vidéo] Privilege complaint contre Tarolah : La Speaker se prononcera plus tard

Ceux qui s’attendaient à ce que l’affaire Kalyan Tarolah soit débattue au Parlement aujourd’hui devront prendre leur mal en patience. La «privilege complaint» soulevée par Reza Uteem ne sera pas abordée aujourd’hui. Ce qui n’a pas été au goût du député mauve, qui a voulu connaître les raisons de la Speaker. D’autant qu’il avait souligné dans sa requête, envoyée hier 3 décembre, que c’est une question à traiter en urgence. Paul

[Vidéo] Bérenger : L’avis du DPP sur le cas Tarolah est un «chef d’œuvre et une petite merveille»

Le leader du MMM n’est parfois pas très tendre envers le Directeur des Poursuites Publiques. Toutefois, même s’il dit ne pas savoir si c’est Satyajit Boolell qui a écrit la note sur l’affaire Tarolah, Paul Bérenger affirme que celle-ci a toute sa place dans les archives. Tant le texte est «une petite merveille» voire «un chef d’œuvre», selon lui. Le chef du MMM estime que le député du MSM aurait

[Vidéo] Bérenger : Le MMM a «toujours été pour» une loi sur le financement des partis

Il demande à voir le projet de loi, suggère que le gouvernement sollicite l’avis du Commissaire Électoral et de l’Electoral Supervisory Commission tout réclamant des précisions sur l’aide publique accordée aux partis. Paul Bérenger insiste néanmoins que le MMM a toujours été favorable à une loi sur le financement des partis. Le leader du MMM qualifie par contre la conférence de presse du Premier ministre sur la question de séance

Jugnauth réclame des dommages à Bérenger et à Uteem, l’affaire renvoyée au 17 janvier 2019

Le Premier ministre réclame Rs 10 millions à Paul Bérenger, à Reza Uteem et à une radio privée. Pravind Jugnauth s’estime diffamé par les propos tenus par Paul Bérenger, début 2017, lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Le leader du MMM avait porté des accusations à l’égard du chef du gouvernement par rapport à l’octroi d’un permis bancaire à une des sociétés de l’homme d’affaires angolais Alvaro Sobrinho. Reza

[Vidéo] Bérenger voit l’ironie : Quand le MSM n’est pas avec le MMM, il renvoie les élections

Pour le leader du MMM, le Premier ministre se contredit au sujet de la tenue des élections villageoises. Bérenger rappelle ainsi que Pravind Jugnauth disait que le gouvernement se tenait prêt à organiser les scrutins régionaux. Le chef des mauves voit même une ironie dans la situation, estimant qu’ensemble, le MSM et le MMM avaient voté une «bonne» Local Government Act en 2003. Alors qu’en 2018, seul, le parti soleil

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>