Breaking news
  • No posts were found

Tag "patrimoine"

[Vidéo] Le crépuscule des boutiques chinoises dans le viseur de Jean-François Guimbeau

Les boutiques chinoises étaient autrefois point d’ancrage dans les villages. Farine, huile, riz, épices, poisson salé… vendus au détail. Bobines de fil, aiguilles et autres articles de mercerie. Crayons, linge de maison, eau de Cologne, savates… Ces cavernes à l’odeur particulière recelaient de tout. A travers son ouvrage «Boutiques chinoises de l’île Maurice», Jean-François Guimbeau veut honorer la communauté des boutiques chinois. Car aujourd’hui, ces commerces se font rares. Démolis,

[Vidéo] La Kann et l’identité mauricienne au Blue Penny Museum

Peintures, photos, vidéos, textes littéraires et historiques, objets, gravures… De nombreux documents et supports exposés au Blue Penny Museum retracent l’histoire de la canne à Maurice. Avec un accent particulier, précise Emmanuel Richon, conservateur du Blue Penny Museum, sur l’empreinte de cette plante à la tige sucrée dans l’imaginaire du pays que le public est invité à suivre. L’artiste Deepa Bauhadoor livre en peinture sa vision de la canne à

[Vidéo] Théâtre de Port-Louis: Les rénovations de la toiture dureront 12 mois

Des ouvriers s’affairent autour du théâtre de Port-Louis. Le bruit des machines est incessant durant la journée. Depuis le 15 janvier, l’entreprise a pris possession des lieux. RBRB Construction a, en effet, obtenu le contrat pour la rénovation de la toiture de l’édifice. Les travaux se feront en deux phases, explique le lord-maire Daniel Laurent. La première devrait durer 12 mois.

[Vidéo] Porlwi Kids permet à plus d’un millier d’enfants de découvrir la capitale autrement

Ils seront environ 1 500 enfants de 6 à 12 ans à découvrir le festival Porlwi by Nature et la capitale autrement d’ici la fin du festival, ce dimanche 3 décembre. Le groupe Eclosia s’est associé à Porlwi by Nature pour élaborer un parcours et une série d’activités ludiques permettant aux enfants qui connaissent peu ou mal Port-Louis de découvrir la ville à travers des visites guidées. Du Grenier à l’Aapravasi

Le griot Marclaine Antoine s’est tu

Chanteur, musicien, arrangeur… L’un des zarboutan du sega s’en est allé. Marclaine Antoine s’est éteint ce mardi 31 octobre. Celui qui se disait griot, faute de mot mais surtout parce que l’Etat ne reconnaît toujours pas le statut d’artiste laisse derrière lui un riche héritage musical. Celui pour qui le son, nouveau ou ancien, retenait toujours l’oreille. Sa maison-musée regorge d’instruments de musique qui en témoigne. Anciens comme le bobre,

[Vidéo] Route des travailleurs engagés: la stratégie de mise en œuvre discutée

Maurice accueille, pendant trois jours, la première réunion du comité scientifique international du projet de Route de l’engagisme. Cette conférence de trois jours se penche sur l’élaboration d’une feuille de route sur trois ans (2017-2020). Comme l’ont souligné l’ambassadeur de la Grande péninsule Abhay Thakur et Karalyn Monteil, experte de l’Unesco, l’élaboration de cette Route requerra des efforts concertés des divers pays où des immigrants indiens se sont installés. Ils

[Vidéo] Port-Louis à l’épreuve du développement raisonné sans perdre son âme

Un port pas comme les autres. Plus qu’une cité bouillonnante d’activités et de monde. Elle ne se trouve pas au centre de l’île, mais elle est bel et bien le cœur de Maurice. L’île vit à travers elle. Port-Louis est unique : port, cité, capitale, et même district. Et Port-Louis a une vie. Liée à celles de ses habitants, de ceux qui viennent y travailler, des visiteurs. Qu’adviendrait-il si le va-et-vient

[Vidéo] Roopun réaffirme le vœu de l’Etat de préserver le patrimoine

L’Etat veut préserver le patrimoine matériel et immatériel. Toutefois, modère Pradeep Roopun, l’aspect économique, notamment pour l’entretien et la réfection des sites patrimoniaux, est l’un des défis auquel il faut faire face. Et de prendre exemple sur les coûts des réparations du Plaza et du théâtre de Port-Louis (la première phase est budgété à Rs 70 millions), de la municipalité de Curepipe ou encore des barracks de Trianon, pour lesquels de

[Vidéo] Les Pratikan Sega Tipik se fédèrent en association

Assurer la transmission du sega tipik, patrimoine mondial. Et, partant, construire des projets artistiques autour. C’est dans cette optique que Lasosiasion Pratikan Sega Tipik a vu le jour. Le lancement officiel a eu lieu ce mercredi 5 juillet, au son de ravannes et maravannes au jardin de la Compagnie, à Port-Louis. Sylvain Donice, qui préside l’association, explique que l’idée du regroupement a germé durant les consultations pour l’inscription du sega

[Vidéo] Roopun : Il n’y a parfois ni moyen, ni compétence pour entretenir des bâtiments historiques

Le ministre de la Culture se tient loin de la polémique entourant la démolition de l’ancien bâtiment du Collège Royal, érigé à la fin du 18e siècle à la rue Edith Cavell, à Port-Louis. Selon Pradeep Roopun, le bâtiment n’est pas classé comme édifice historique. Il argue même que l’Etat n’a pas les moyens de classer tous les bâtiments historiques. N’ayant, dans certains cas, pas les moyens financiers ni humains

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>