Breaking news
  • No posts were found

Tag "patrick assirvaden"

[Document] Bhadain réclame Rs 50 m de dommages à Assirvaden

Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions de dommages à Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste l’a attaqué lors d’un meeting des rouges le 15 décembvre 2017, notamment sur son rôle dans l’affaire BAI, écrit Bhadain dans sa plainte. Le leader du Reform Party estime que les allégations sont frivoles, diffamatoires et qu’Assirvaden a tenu des propos qui sont faux à son encontre. Joint au téléphone cet après-midi, Patrick Assirvaden

[Vidéo] La police enlève des affiches du PTr sur Sobrinho

Des policiers ont été filmés en train d’enlever des affiches réclamant une commission d’enquête sur Alvaro Sobrinho. Des publications du Parti travailliste que Patrick Assirvaden affirme être légales. Ces incidents ont été notés à Quatre-Bornes, Vacoas, Saint-Pierre et Moka, affirme le président des rouges. Un membre du Parti travailliste devrait porter plainte. Interrogé au téléphone, l’inspecteur Shiva Coothen fait seulement ressortir que la loi interdit l’affichage hors des zones délimitées

[Audio] Assirvaden : «Heureusement qu’il y a le dernier rempart de la justice»

Le président du Parti travailliste se dit soulagé après la décision du Directeur des poursuites publiques (DPP) de ne pas requérir de charges formelles contre Cader Sayed Hossen, Rajesh Jeetah, Balkissoon Hookoom, Antonio Mooneesawmy, Cassam Dhunny et Madhukar Ramnarain. Une accusation provisoire de manifestation illégale pesait contre eux devant la cour de district de Port-Louis. Patrick Assirdaven estime que cet épisode démontre que le judiciaire «demeure un rempart». Toutefois, le

[Vidéo] Le PTr et le MP satisfaits de la mobilisation des partis d’opposition à la marche du 11 août

Les partis d’opposition étaient dans les rues de la capitale aujourd’hui. Si la marche avait initialement été organisée pour protester contre la hausse des prix de l’essence et du diesel, elle a vite tourné en manifestation contre un gouvernement «zwiser» et «dominer». Les efforts combinés du Mouvement patriotique, du Parti travailliste (PTr), du PMSD et du MMM n’ont toutefois pas mobilisés la grande foule. Que ce soit au Champ-de-Mars, point

[Vidéo] Assirvaden : Le PTr prêt à démolir son ancien quartier général d’ici demain

La police, les pompiers et la municipalité de Port-Louis ont tous recommandé que le bâtiment du Parti travailliste (PTr) soit rasé le plus vite possible. Dépendant de la rapidité avec laquelle les deux seuls locataires de l’immeuble quittent les lieux, la démolition pourrait débuter dès ce jeudi 27 juillet. C’est ce qu’explique Patrick Assirvaden. Hier, en début de soirée, les fortes pluies ont eu raison du bâtiment vieux de plus

[Vidéo] Mauritius Society Renewal veut donner de nouvelles clés de lecture politiques aux Mauriciens

Prôner l’engagement citoyen. Encourager le public à participer à la formulation des politiques du pays en faisant son éducation politique. C’est avec ces objectifs en vue que Sheila Bunwaree, Manisha Dookhoy et Roukaya Kasenally ont fondé le Mauritius Society Renewal. Ce think tank se pose comme un réseau des réseaux pour mobiliser tous les stakeholders. Et favoriser une approche collective. Les échanges ont été nombreux, ce vendredi 3 mars à l’université de

[Vidéo] Le PTr prévoit un sit-in à la Place d’armes pour «dénoncer le viol de la démocratie»

Le bureau politique des rouges s’est réuni ce matin pour discuter des différentes « options » pour protester contre la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth. La première action du Parti travailliste ? Un sit-in. « Pacifique », précise Patrick Assirvaden, président du parti. Qui aura lieu à 15h devant la Place d’armes. Société civile et tous ceux qui veulent « dénoncer le viol de la démocratie » et le « deal papa-piti » sont

[Vidéo] Assirvaden, Sayed Hossen et Dayal victimes de persécution, selon Yatin Varma

Arrivés au Central Criminal Investigation Department (CCID) à 10h30, Patrick Assirvaden, Cader Sayed Hossen et Suren Dayal n’en sont ressortis que peu après 14h. Venus s’expliquer sur les incidents lors de l’ouverture du centre sportif Parisot, à Phoenix, les trois cadres du Parti travailliste sont ressortis dubitatifs de leur audition. Pour l’avocat Yatin Varma, la police perd son temps avec des « peccadilles purement politiques ». Il estime que la police et le

[Vidéo] Assirvaden porte plainte contre Soodhun pour usurpation des pouvoirs du commissaire

Le président du Parti travailliste estime que le ministre du Logement et des Terres a interféré avec les prérogatives du Commissaire de Police à la suite d’un incident survenu lors de l’inauguration d’un centre sportif à Phoenix, samedi dernier. Showkutally Soodhun s’en était alors pris verbalement aux partisans rouges en exigeant qu’une banderole du Parti travailliste soit enlevée à côté du complexe du Parisot. La police avait suivi les ordres

[Vidéo] Navin Ramgoolam voit deux nouvelles charges rayées

Il faisait face à des accusations provisoires de « conspiracy » et de « money laundering » dans le cadre d’un emprunt contracté auprès de l’ex-Bramer Bank. La magistrate Meenakshi Bhogun a rayé ces deux charges contre Navin Ramgoolam, en Cour de district de Curepipe, ce 7 novembre. Ramgoolam avait bénéficié d’un prêt de Rs 40 millions auprès de la défunte Bramer Bank, pour l’achat de sa propriété à Roches-Noires. Navin Ramgoolam affiche la satisfaction : « Sur 11 charges,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>