Breaking news
  • No posts were found

Tag "party malin"

[Vidéo] Le 17-18 avec Danrajsingh Aubeeluck au marché de Quatre-Bornes

Amuseur public et populaire, Danrajsingh Aubeeluck n’a toutefois jamais connu de succès dans les urnes. Le leader du Party Malin croit-il réellement dans ses chances de se faire élire à Belle-Rose/Quatre Bornes? Nous lui avons posé la question pendant qu’il faisait campagne dans les environs du marché de Quatre-Bornes, ce jeudi 23 novembre. Chaque jour de semaine, l’émission 17-18 d’ION News suit en direct la campagne d’un des candidats de la

[Vidéo] Le Party Malin s’invite dans la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes

Surprise. Danrajsingh Aubeeluck, leader du Party Malin, se mesure de nouveau à l’électorat. Cette fois-ci à Belle-Rose/Quatre-Bornes, pour la partielle. La population, dit-il, est dégoûté par les dirigeants du pays mais aussi par les partis dits traditionnels. Ces derniers pourraient se voir donner infliger une leçon, estime Dhanrajsing Aubeeluck. Qui a rappelé certaines de ses mesures proposées lors de ses campagnes pour les élections générales. Pour ce scrutin, il promet

[Vidéo] Passation de pouvoir: Même le Party Malin s’y met

Durant ses divers mandats comme Premier ministre, « sir Anerood Jugnauth a donné satisfaction ». Il en sera de même pour Pravind Jugnauth qui vient de lui succéder, estime Danrajsingh Aubeeluck. Le leader du Party malin a chanté les louanges de SAJ, grâce à qui, dit-il, Maurice est entré dans la modernité. Et fustigé Navin Ramgoolam pour ses abus lorsqu’il était au pouvoir.

[Vidéo] Danrajsing Aubeeluck veut que le DPP le poursuive !

C’est le monde à l’envers. Le leader du Party Malin est mécontent de s’en sortir avec un simple avertissement à l’issue de sa violente altercation avec les officiers de la Commission électorale, en mai 2015. Pour Danrajsing Aubeeluck, le Directeur des poursuites publiques (DPP) doit le poursuivre afin de lui donner l’occasion d’appeler le Commissaire électoral à la barre des témoins. Confus dans ses explications, le leader du Party Malin croit

[Vidéo] Ce sont les petits partis qui gagneront les municipales, selon le Party Malin

« Pa pou ena dinasti ki pou traverse. » Danrajsingh Aubeeluck, qui était ce matin au collège d’Etat Maurice Curé, en est certain. Pour le leader du Party Malin, le choix de l’électorat des régions urbaines s’est tourné, ce dimanche, vers les « petits partis et les candidats indépendants ». Arguant que les maires qui se sont succédé à la tête des municipalités ont tous « négligé les villes ». Le Party Malin a présenté des

[Vidéo] Kan Party Malin… fer vilin à la Commission électorale

Il ne fait plus du tout rire. Partie intégrante du folklore électoral depuis quelques années, Danrajsingh Aubeeluck a aujourd’hui dévoilé un autre visage, plus désagréable, voire violent. Présent au bureau du commissaire électoral pour l’enregistrement de son parti, le leader du Party Malin s’est emporté contre Irfan Abdool Rahman. S’entêtant sur un problème de carte d’identité de l’un de ses candidats qui posait problème, Danrajsingh Aubeeluck a insisté fortement sur

[Vidéo] Party Malin pe dir lepep aret riye, ouver zot latet ek servi zot lintelizans

C’est dans son bastion de Curepipe, aux abords du marché, que le leader du Party Malin a donné rendez-vous à ses fans ce matin. Se baladant dans sa PartyMalinMobile, Dhanrajsingh Aubeeluck a appelé la population à se ressaisir. Car pense-t-il, celle-ci lit trop peu, n’utilise pas assez son intelligence et passe son temps à rire… notamment de lui. Au gouvernement, le patron du Party Malin a adressé ses félicitations pour avoir

[Vidéo] «Party Malin pa per personn», il sera donc à Curepipe pour son meeting traditionnel du 1er Mai

Il y aura bien une bataille des foules pour le meeting du 1er Mai. Il opposera l’Alliance Lepep à Vacoas au… Party Malin à Curepipe. Le leader du parti ayant l’ancre pour symbole était en vadrouille à Port-Louis ce midi. « Eh Lepep ! » a-t-il exhorté, demandant aux passants de venir en masse à son meeting de ce vendredi matin à Curepipe. La bataille des foules, Danraj Aubeeluck ne la craint pas

[Vidéo] Nomination Day: Le leader du Party Malin promet une défaite de Ramgoolam malgré les «sabotages»

C’est armé de sa décontraction légendaire que Danrajsingh Aubeeluck, le leader du Party Malin, a fait acte de candidature au Droopnath Ramphul SSS cet après-midi. Se porter candidat à Pamplemousses/Triolet (no 5), le fief de Navin Ramgoolam, n’est en rien un challenge pour le patron des Malins. En effet, Danrajsingh Aubeeluck affirme qu’il fera mordre la poussière au Premier ministre lors des scrutins du 10 décembre. Si Aubeeluck était décontracté

[Vidéo] Eh lepep koze !!! Le Party Malin est de retour en campagne

Ses problèmes financiers et son moral en berne avaient fait craindre le pire à ses nombreux fans. Mais à leur grand bonheur, le leader du Party Malin est de retour et il arpente déjà le terrain. Il faudra donc compter avec lui pour cette campagne électorale. Cet après-midi, comme pour faire un pied de nez à l’Alliance PTr-MMM, qui organise un congrès à Beau-Bassin, Danrajsingh Aubeeluck a sillonné les routes

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>