Breaking news
  • No posts were found

Tag "parti travailliste"

[Vidéo] Shakeel Mohamed : Le Hansard a été «faussé» pour la seconde fois

[MISE A JOUR: 16h45] La Speaker a tranché. Bobby Hurreeram a bien secondé la motion de Ravi Rutnah contre Shakeel Mohamed. Maya Hanoomanjee s’appuie pour cela sur les notes de la clerc de l’Assemblée nationale relatives à cette séance. Shakeel Mohamed a, comme promis, abordé la question de la motion de Ravi Rutnah à la fin de la tranche des question. Intervenant vers 16h30, Le député travailliste a demandé que celle-ci

[Vidéo] Rs 15 m de dommages à Dayal : Jugnauth doit s’expliquer, insiste Ramgoolam

C’est «le gros scandale» sur lequel Pravind Jugnauth doit s’expliquer, affirme Navin Ramgoolam. Raj Dayal a obtenu Rs 15 millions de l’Etat, a-t-on appris cette semaine dans la presse. Cela suivant un arrangement entre les deux parties. L’ex-commissaire de police réclamait quelque Rs 1 milliard suivant sa destitution par un tribunal constitutionnel en 2000. Or, pour le leader des travaillistes, cet arrangement mérite explications. D’une part, l’actuel Attorney General Maneesh Gobin a été l’avocat

[Vidéo Humour Desk] Le bhojpuri maladroit de Navin Ramgoolam

Parfois, des mots lui échappent. Ou sa prononciation n’est pas tout à fait juste. Navin Ramgoolam ne se laisse pas pour autant démonter quand il s’adresse à son auditoire en bhojpuri. Même si cela peut donner lieu à quelques maladresses, comme le vendredi 11 mai à Fond-du-Sac, lors du congrès du Parti travailliste. Le ION News Humour Desk s’y est intéressé de près. Aussi [Vidéo Humour Desk] Quand Navin Ramgoolam massacre le hindi  

[Vidéo] Elections anticipées : Ramgoolam fustige la volte-face de Bérenger

Paul Bérenger est réduit à attendre que le MSM veuille bien faire alliance. C’est ce qui explique, selon Navin Ramgoolam, que le leader du MMM ait changé de discours sur la tenue d’élections générales anticipées. Le leader du Parti travailliste était très en verve, le vendredi 11 mai à Fond-du-Sac. Fustigeant Sangeet Fowdar et promettant dans la foulée une loi antitransfuge quand les rouges reviendront au pouvoir. Ramgoolam a d’ailleurs énuméré

[Document] Bhadain réclame Rs 50 m de dommages à Assirvaden

Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions de dommages à Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste l’a attaqué lors d’un meeting des rouges le 15 décembvre 2017, notamment sur son rôle dans l’affaire BAI, écrit Bhadain dans sa plainte. Le leader du Reform Party estime que les allégations sont frivoles, diffamatoires et qu’Assirvaden a tenu des propos qui sont faux à son encontre. Joint au téléphone cet après-midi, Patrick Assirvaden

[Vidéo] Ramgoolam donne la réplique aux Jugnauth et appelle au ralliement de l’opposition

Navin Ramgoolam contre-attaque avec virulence. Après les pics lancés contre lui par Pravind Jugnauth et sir Anerood Jugnauth, le leader du Parti travailliste (PTr) a descendu ses deux adversaires en flamme. Estimant, lors d’un rassemblement des rouges à St Pierre, que les attaques répétées de Jugnauth à son égard démontrent qu’il représente la principale menace politique face à eux. Si l’ancien Premier ministre affirme que, le moment venu, les partis

[Vidéo] Jugnauth flatte les marchands et raille le congrès du PTr à St Pierre

A Saint-Pierre, on a déployé les grands moyens pour l’inauguration du nouveau marché. La volonté est là, affirme Pravind Jugnauth, pour non seulement réaliser de grands projets mais aussi améliorer les infrastructures au niveau de toutes les circonscriptions. Il n’y a qu’à voir les dotations budgétaires «record» alloués à la National Development Unit et aux collectivités locales, a souligné le Premier ministre dans son allocution. Outre les efforts de son

[Vidéo] Meeting du 1er-Mai : Ramgoolam se rit du gouvernement

Pas de meeting du 1er-Mai du Parti travailliste pour ne pas donner la parole à Arvin Boolell ? Face à cette critique de l’alliance gouvernementale, Navin Ramgoolam sourit. «Bizin riye», explique le leader des rouges. Et de s’interroger sur ce qu’il en a été ces dernières années. Et de conclure : «Fode pa gob tou se ki zot dir.» Le leader du PTr ainsi que des cadres et membres du parti étaient à

[Vidéo] Le MP n’est «pas pressé» de négocier une alliance, soutient Ganoo

Alan Ganoo nie catégoriquement toute rumeur d’alliance avec le Parti travailliste. Ou avec un autre parti. Il n’y a eu ni «koz-koze», ni négociations, ni même une amorce de discussions, assure le président du Mouvement patriotique. La situation étant encore «floue» sur la scène politique, poursuit-il, il est difficile de savoir ce qui se passera d’ici les prochaines législatives. Le parti de la rose n’est donc «pas pressé» de négocier une

[Vidéo] Boolell: La réforme du secteur de l’eau inévitable mais non à toute forme de privatisation

Les efforts pour réformer le secteur de la distribution d’eau datent de 2013, affirme Arvin Boolell. Si le député du Parti travailliste (PTr) estime que la réforme est «inévitable», il explique que la méthode qu’utilise le gouvernement prépare la voie à la privatisation de la Central Water Authority. Shakeel Mohamed a, lui, critiqué la décision de la Speaker de ne pas circuler deux rapports commandités par le Parliamentary Gender Caucus

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>