Breaking news
  • No posts were found

Tag "olivier bancoult"

[Vidéo] Décès de Fernand Mandarin: Bancoult salue «un combattant, un frère»

Le leader du Comité social chagossien s’est éteint, ce jeudi 13 octobre, à l’âge de 73 ans. La communauté chagossienne, mais aussi tous ceux engagés dans la lutte pour les droits humains, perdent « un combattant, un frère ». Ainsi réagit Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos, suite au décès de Fernand Mandarin. Militant de la première heure de la cause chagossienne, Fernand Mandarin est natif de l’archipel : il vient au monde, en 1943,

[Vidéo] SAJ, passionnément Chagos à la tribune des Nations unies

Les Chagos et la lutte pour la souveraineté sur cet archipel que mène Maurice « depuis des décennies » ont été au cœur du discours de sir Anerood Jugnauth, hier. Le Premier ministre intervenait à la tribune de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Les principes que véhicule la Charte des Nations unies, a-t-il fait valoir, ne peuvent être pleinement réalisés « que si la décolonisation est complète ». Or, a affirmé

[Chagos] Les Britanniques dans de bonnes dispositions, selon SAJ après son entretien avec Boris Johnson

Les négociations avec Londres ne peuvent se poursuivre que si elles portent sur la souveraineté de Maurice sur les Chagos. Sir Anerood Jugnauth a insisté sur ce point lors de sa rencontre avec Boris Johnson, ministre des Affaires étrangères britannique, ce 22 septembre à New York. Si la rencontre a été cordiale, avec un Boris Johnson « jovial et plein d’humour » selon le Premier ministre, ce dernier a toutefois insisté sur le

[Vidéo] Jack Bizlall : «Il faut associer les Chagossiens à toutes les actions de l’Etat»

Qu’ils soient en Angleterre, aux Seychelles ou à Maurice, l’Etat doit s’assurer du soutien de tous les Chagossiens, estime Jack Bizlall. Pour le porte-parole du Mouvement Premier Mai : « Si nous perdons [leur] soutien, nous courons le risque de perdre les Chagos. » Le syndicaliste et militant prévient, dans la foulée,  le leader du Groupe Réfugiés Chagos, Olivier Bancoult, contre ceux qui tenteraient de le « manipuler ». Outre de saisir l’Assemblée générale des Nations unies,

[Vidéo] Chagos: Bancoult dit avoir eu une «discussion franche» avec SAJ

La rencontre a été brève, environ une demi-heure, mais « franche ». Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos, s’est entretenu avec le Premier ministre aujourd’hui, peu après 13h. Le leader du Groupe Réfugiés Chagos n’a pas souhaité s’étendre sur les détails de cette discussion avec sir Anerood Jugnauth (SAJ). Expliquant qu’il doit d’abord en rendre compte à la communauté chagossienne et que les deux parties « ont fait connaître leurs positions ». SAJ a

Chagos: «Souveraineté et repeuplement sont indissociables», soutient SAJ

Maurice attend les propositions du Royaume-Uni sur le dossier Chagos avant de prendre une décision. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a lourdement insisté sur ce point au Parlement, aujourd’hui. Même si, de son propre aveu, le Premier ministre (PM) reste convaincu que les Britanniques n’ont « aucune intention » de rendre l’archipel. Alors que l’ultimatum posé au Royaume-Uni est arrivé à terme le 30 juin, le chef du gouvernement a accordé au Royaume-Uni une

[Audio] Bancoult: La UK Supreme Court «envoie un signal fort au gouvernement anglais»

Le jugement de la Cour suprême britannique n’est, certes, pas en leur faveur. Les Chagossiens ne sont pas perdants pour autant, estime Olivier Bancoult. Ce qu’il faut surtout retenir, souligne le leader du Groupe réfugiés Chagos, c’est que les juges ont avancé des arguments qui permettront à la communauté chagossienne de faire appel. S’il ne renverse pas la décision de la House of Lords, le ruling, dit-il, « envoie un signal fort

[Document] Chagos: L’appel d’Olivier Bancoult rejeté par la Cour suprême britannique

Le jugement vient de tomber. La Cour surprême de Londres rejette l’appel d’Olivier Bancoult à une majorité de trois contre deux. Le chef de file du Groupe Réfugiés Chagos contestait la décision de la House of Lords, en 2008, en faveur du Secretary of State for Foreign and Commonwealth Affairs et qui interdit le retour des Chagossiens dans l’archipel. Le Full Bench estime que les documents non divulgués par les autorités

Chagos : Semaine décisive

Pourront-ils retourner sur les îles natales ? Après un peu plus d’un an d’attente, et près de deux décennies de recours légaux, les Chagossiens seront enfin fixés sur leur sort. Ce mercredi 29 juin, la Cour suprême britannique fera connaître sa décision. Celle-ci, saisie par Olivier Bancoult, doit se prononcer sur la légalité de l’interdiction posée aux Chagossiens par la House of Lords de retourner sur leurs îles natales, apprend-on du Guardian.

[Vidéo] La communauté chagossienne commémore la déportation des habitants de l’archipel

« Un exil forcé » et une « déportation », c’est ainsi qu’Olivier Bancoult, principal animateur du Chagos Refugees Group, qualifie le déracinement des habitants de l’archipel des Chagos à la fin des années 1960 et début 1970 à la suite de l’indépendance de Maurice. Cette journée du 3 novembre a donc été l’occasion de rendre hommage aux Chagossiens qui ont âprement défendu la cause de la communauté et son retour sur l’archipel. Pour Olivier

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>