Breaking news
  • No posts were found

Tag "olivier bancoult"

[Vidéo] Ameenah Gurib-Fakim «a le devoir moral de s’expliquer sur l’affaire Sobrinho», dit Duval

La présidente de la République a peut-être été dupée dans l’affaire Álvaro Sobrinho, avance Xavier Duval. Ameenah Gurib-Fakim a toutefois le « devoir moral de s’expliquer devant la population », estime le leader de l’opposition. Le leader du PMSD n’a pas souhaité s’étendre sur cette affaire qui défraie la chronique depuis une semaine. Duval indique toutefois avoir discuté avec Roshi Bhadain, leader du Reform Party, dont il trouve les explications « crédibles » et

[Vidéo] Bancoult : « Qu’on nous tue s’il le faut, nous irons aux Chagos d’un moment à l’autre »

L’accord des britanniques pour un retour dans l’archipel n’est pas indispensable. C’est bien pourquoi Olivier Bancoult prévient : « qu’on nous tue s’il le faut, nous irons aux Chagos d’un moment à l’autre ». Les Chagossiens ne veulent pas du fonds d’aide de Rs 1,7 milliard que leur propose le gouvernement britannique. C’est le principal message de la lettre que le Groupe Réfugiés Chagos a déposé au Haut-Commissariat britannique, ce mercredi 25 janvier.

[Vidéo] Olivier Bancoult: «Nous irons sur Chagos sans que les Britanniques s’y attendent»

Leur détermination à retourner sur leurs îles natales ne faiblit pas. Pancartes en main, des Chagossiens scandent, devant le Haut-commissariat britannique depuis 8h ce matin : « Angle voler! » Ils comptent bien rester là jusqu’à 16h aujourd’hui, bien qu’il semble que le Haut-commissaire Jonathan Drew n’y soit plus. Ils comptent bien se faire entendre, et réclamer encore – comme ils le font valoir dans un énième courrier adressé au gouvernement du Royaume-Uni

[Chagos] Le comité parlementaire juge «utterly disrespectful» l’offre de £40 millions des britanniques

Le gouvernement et l’opposition sont sur la même longueur d’onde au sujet du récent communiqué du Royaume-Uni au sujet de la mise en place d’un fonds d’aide à l’intention des Chagossiens. Composé du Premier ministre, du leader de l’opposition et d’un représentant de chaque parti présent à l’Assemblée nationale, le comité parlementaire sur les Chagos considère la dernière proposition des Britanniques «utterly disrespectful». Et comme une tentative « d’acheter leur droit

[Vidéo] SAJ : Les discussions avec les officiels britanniques sur les Chagos débutent ce 9 novembre

Le Premier ministre dit être arrivé à la conclusion que les Britanniques ne souhaitent pas restituer à Maurice la souveraineté de l’archipel des Chagos. Toutefois, sir Anerood Jugnauth dit espérer que le dialogue et la bonne foi primeront à partir du 9 novembre. C’est à la demande du gouvernement britannique que les deux pays discuteront à partir de ce mercredi afin de trouver une solution diplomatique. Si ce n’est pas

[Vidéo] Décès de Fernand Mandarin: Bancoult salue «un combattant, un frère»

Le leader du Comité social chagossien s’est éteint, ce jeudi 13 octobre, à l’âge de 73 ans. La communauté chagossienne, mais aussi tous ceux engagés dans la lutte pour les droits humains, perdent « un combattant, un frère ». Ainsi réagit Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos, suite au décès de Fernand Mandarin. Militant de la première heure de la cause chagossienne, Fernand Mandarin est natif de l’archipel : il vient au monde, en 1943,

[Vidéo] SAJ, passionnément Chagos à la tribune des Nations unies

Les Chagos et la lutte pour la souveraineté sur cet archipel que mène Maurice « depuis des décennies » ont été au cœur du discours de sir Anerood Jugnauth, hier. Le Premier ministre intervenait à la tribune de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Les principes que véhicule la Charte des Nations unies, a-t-il fait valoir, ne peuvent être pleinement réalisés « que si la décolonisation est complète ». Or, a affirmé

[Chagos] Les Britanniques dans de bonnes dispositions, selon SAJ après son entretien avec Boris Johnson

Les négociations avec Londres ne peuvent se poursuivre que si elles portent sur la souveraineté de Maurice sur les Chagos. Sir Anerood Jugnauth a insisté sur ce point lors de sa rencontre avec Boris Johnson, ministre des Affaires étrangères britannique, ce 22 septembre à New York. Si la rencontre a été cordiale, avec un Boris Johnson « jovial et plein d’humour » selon le Premier ministre, ce dernier a toutefois insisté sur le

[Vidéo] Jack Bizlall : «Il faut associer les Chagossiens à toutes les actions de l’Etat»

Qu’ils soient en Angleterre, aux Seychelles ou à Maurice, l’Etat doit s’assurer du soutien de tous les Chagossiens, estime Jack Bizlall. Pour le porte-parole du Mouvement Premier Mai : « Si nous perdons [leur] soutien, nous courons le risque de perdre les Chagos. » Le syndicaliste et militant prévient, dans la foulée,  le leader du Groupe Réfugiés Chagos, Olivier Bancoult, contre ceux qui tenteraient de le « manipuler ». Outre de saisir l’Assemblée générale des Nations unies,

[Vidéo] Chagos: Bancoult dit avoir eu une «discussion franche» avec SAJ

La rencontre a été brève, environ une demi-heure, mais « franche ». Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos, s’est entretenu avec le Premier ministre aujourd’hui, peu après 13h. Le leader du Groupe Réfugiés Chagos n’a pas souhaité s’étendre sur les détails de cette discussion avec sir Anerood Jugnauth (SAJ). Expliquant qu’il doit d’abord en rendre compte à la communauté chagossienne et que les deux parties « ont fait connaître leurs positions ». SAJ a

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>