Breaking news
  • No posts were found

Tag "olivier bancoult"

[Vidéo] Hausse des tarifs des taxis: Les habitants de Les Salines et de Cassis outrés

Ils sont très remontés. Les habitants de Cassis et de Les Salines ne comptent pas céder face à la hausse des tarifs des taxis qui desservent leur région. Le trajet sur Port-Louis est passé, durant la semaine, de Rs 20 à Rs 25. Une hausse injustifiée, selon eux, et qui est une conséquence directe de la hausse des tarifs de l’essence et du diesel. Suivant une réunion nocturne, le vendredi 25 mai, à

[Vidéo] Visites aux Chagos: Bancoult lance un appel au boycott

«Ne laissons pas les Anglais nous diviser !» Les trois nouvelles visites aux Chagos qu’organise le gouvernement britannique irritent Olivier Bancoult au plus haut. Pour le président du Groupe réfugiés Chagos, c’est là une énième tentative pour tenter de diviser la communauté. D’autant que les visites, prévues en octobre et novembre 2018, ainsi qu’en février 2019, incluront cette fois-ci les descendants des natifs. Les Chagossiens intéressés ont été invités à contacter

[Vidéo] Les traditions chagossiennes s’exposent à Maurice et en Grande-Bretagne

«Chagos: Cultural Heritage Across Generations». Dans le cadre de ce projet, une exposition consacrée aux traditions chagossiennes sera lancée ce week-end. Cuisine, musique, objets traditionnels ou encore herbes médicinales… L’héritage culturel du peuple de l’archipel se met en scène. Ce projet est dirigé par Laura Jeffery, anthropologue à l’université d’Edinburgh en Ecosse, et est financé par le UK Arts and Humanities Research Council. L’exposition se tiendra au siège du Groupe

[Vidéo] ‘Chagos mon amour’: Françoise Labelle et Jean Clément Cangy racontent Lisette Talate

Comment faire connaître l’histoire du peuple chagossien ? Françoise Labelle, ancienne députée et membre du MMM, est partie de cette réflexion pour l’écriture de Chagos mon amour. Ce livre retrace l’histoire de Lisette Talate, figure emblématique de la lutte chagossienne. Ou plutôt, il lui laisse la parole. Les souvenirs de celle qui est née et a grandi à Diego Garcia défilent à la première personne. De sa déportation à la mort de

[Vidéo] De l’ONU, Bancoult salue un vote «historique» pour Maurice et le peuple chagossien

«Une victoire importante.» Olivier Bancoult salue la solidarité affichée par les pays ayant soutenu Maurice en votant, ce 22 juin à l’Onu, pour sa résolution sur les Chagos. Maurice peut maintenant saisir la Cour internationale de justice et lui demander son avis sur l’excision, par les Britanniques, de l’archipel en 1965. De New York où il s’est rendu au sein de la délégation mauricienne menée par sir Anerood Jugnauth, Bancoult note la

Chagos: Le Royaume-Uni pourrait perdre le vote à l’ONU, écrit The Guardian

The Guardian rapporte la nouvelle dans son édition d’aujourd’hui. Le Royaume-Uni pourrait le vote sur la résolution que porte Maurice à l’Onu. Inscrit à l’item 87, la résolution sera considérée ce jeudi 22 juin à New York, lors de la 88e Assemblée générale. Sir Anerood Jugnauth s’y est rendu à la tête d’une délégation qui comprend également Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos. Si Maurice remporte le soutien de la majorité des

Droit de pêche: Chagossiens de Maurice et des Seychelles poursuivent le Royaume-Uni

Les Chagossiens militent pour leurs droits de pêche autour de l’archipel. Ils contestent la zone de protection marine Marine Protection Area créée par le Royaume-Uni autour des Chagos. L’affaire sera entendue le 28 et le 29 juin en Cour suprême, au Royaume-Uni. Une délégation du Groupe Réfugiés Chagos (GRC) de Maurice s’y rendra, soutenue cette fois-ci par les Chagossiens résidents aux Seychelles. Revenant sur son audience avec le Pape François, Olivier

[Vidéo] Ameenah Gurib-Fakim «a le devoir moral de s’expliquer sur l’affaire Sobrinho», dit Duval

La présidente de la République a peut-être été dupée dans l’affaire Álvaro Sobrinho, avance Xavier Duval. Ameenah Gurib-Fakim a toutefois le « devoir moral de s’expliquer devant la population », estime le leader de l’opposition. Le leader du PMSD n’a pas souhaité s’étendre sur cette affaire qui défraie la chronique depuis une semaine. Duval indique toutefois avoir discuté avec Roshi Bhadain, leader du Reform Party, dont il trouve les explications « crédibles » et

[Vidéo] Bancoult : « Qu’on nous tue s’il le faut, nous irons aux Chagos d’un moment à l’autre »

L’accord des britanniques pour un retour dans l’archipel n’est pas indispensable. C’est bien pourquoi Olivier Bancoult prévient : « qu’on nous tue s’il le faut, nous irons aux Chagos d’un moment à l’autre ». Les Chagossiens ne veulent pas du fonds d’aide de Rs 1,7 milliard que leur propose le gouvernement britannique. C’est le principal message de la lettre que le Groupe Réfugiés Chagos a déposé au Haut-Commissariat britannique, ce mercredi 25 janvier.

[Vidéo] Olivier Bancoult: «Nous irons sur Chagos sans que les Britanniques s’y attendent»

Leur détermination à retourner sur leurs îles natales ne faiblit pas. Pancartes en main, des Chagossiens scandent, devant le Haut-commissariat britannique depuis 8h ce matin : « Angle voler! » Ils comptent bien rester là jusqu’à 16h aujourd’hui, bien qu’il semble que le Haut-commissaire Jonathan Drew n’y soit plus. Ils comptent bien se faire entendre, et réclamer encore – comme ils le font valoir dans un énième courrier adressé au gouvernement du Royaume-Uni

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>