Breaking news
  • No posts were found

Tag "olivier bancoult"

[Vidéo] Exposition sur les Chagos : comprendre la culture derrière le combat

Les Chagossiens militent pour revenir sur leur archipel après leur déportation forcée en 1967. Leur combat les a menés jusqu’à la Cour internationale de justice, à La Haye, en septembre dernier.  Le projet CHAGOS : Cultural Heritage Across Generations, créé en partenariat avec le Groupe Réfugiés Chagos (GRC), vise à préserver et transmettre la culture du peuple de l’archipel. Le coco qui y tient une large place, que ce soit en

[Vidéo] SAJ confiant d’un dénouement positif sur le dossier Chagos

Le déracinement des Chagossiens de leur terre natale représente une violation des droits fondamentaux. Selon le ministre mentor, Sir Aneerood Jugnauth, il faut corriger cette injustice et c’est pour cela qu’il a mené ce combat auprès des Nations Unies et la Cour internationale de justice en septembre dernier. Prenant la parole ce samedi 3 novembre lors d’une cérémonie commémorant de la déportation des Chagossiens dans la zone portuaire en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth et

Fête des morts : Le Groupe réfugiés Chagos s’élève contre les vols de fleurs

Le 2 novembre marque la fête des morts. A cette occasion, nombre de Mauriciens se rendent au cimetière pour honorer leurs proches disparus. Les tombes sont alors nettoyées et fleuries. Mais depuis quelques années, relève Olivier Bancoult, des «profiteurs» chapardent les bouquets et tiges déposées pour les revendre. «Nous demandons à la municipalité de Port-Louis, au maire, au Commissaire de police et tous ceux concernés d’y mettre bon ordre», a indiqué

Nando Bodha et Olivier Bancoult évoquent leur «sagrin» à La Réunion

Le ministre du Transport Nando Bodha était à l’île sœur pour présenter son dernier ouvrage, L’archipel du sagrin, le mardi 16 octobre. Il a indiqué au Quotidien de La Réunion avoir pris six ans pour compléter ce récit qui parle de la déportation des habitants des Chagos, ayant dû recueillir leurs témoignages. «Le mot sagrin est plus fort que chagrin, c’est un saisissement de l’âme», a-t-il fait valoir, tout en

[Audio] Bancoult dénonce l’expulsion de la petite-fille d’une Chagossienne en Grande-Bretagne

«Encore une fois, c’est la mauvaise foi des autorités britanniques vis-à-vis des enfants et des petits-enfants des membres de la communauté chagossienne. Elles divisent des familles alors que nous vivions comme une seule famille sur nos îles.» C’est en ces termes qu’Olivier Bancoult, chef de file du Chagos Refugees Group (GRC), déplore la décision du Home Office de déporter Taniella Moustache, une jeune de 18 ans, dont la grand-mère est une Chagossienne qui avait été envoyée aux Seychelles suivant la

[Vidéo] Chagos: Jugnauth et Bancoult appellent à «faire bloc» derrière Maurice à La Haye

Ses engagements sur le plan international expliqueront son absence lors de l’audition orale de Maurice devant la Cour internationale de justice, le 3 septembre. Pravind Jugnauth sera toutefois à La Haye le 6, jour de l’intervention de l’Union africaine qui soutient Maurice dans sa revendication sur les Chagos. Car pour Maurice, c’est une «étape cruciale». Le Premier ministre est revenu sur les détails des auditions, qui auront lieu du 3 au 6 septembre.

[Vidéo] L’Archipel du Sagrin, le roman historique de Nando Bodha

Le déracinement des Chagossiens est le sujet du roman que signe Nando Bodha. Le ministre des Infrastructures publiques replace ce drame humain dans son contexte historique. Le lancement de l’Archipel du Sagrin a eu lieu au siège du Groupe réfugiés Chagos, à Pointe-aux-Sables. Ce livre, a déclaré Pravind Jugnauth, vient à point nommer. Car Maurice, rappelle-t-il, sera devant la Cour internationale de justice le 3 septembre pour défendre sa revendication sur

[Vidéo] Hausse des tarifs des taxis: Les habitants de Les Salines et de Cassis outrés

Ils sont très remontés. Les habitants de Cassis et de Les Salines ne comptent pas céder face à la hausse des tarifs des taxis qui desservent leur région. Le trajet sur Port-Louis est passé, durant la semaine, de Rs 20 à Rs 25. Une hausse injustifiée, selon eux, et qui est une conséquence directe de la hausse des tarifs de l’essence et du diesel. Suivant une réunion nocturne, le vendredi 25 mai, à

[Vidéo] Visites aux Chagos: Bancoult lance un appel au boycott

«Ne laissons pas les Anglais nous diviser !» Les trois nouvelles visites aux Chagos qu’organise le gouvernement britannique irritent Olivier Bancoult au plus haut. Pour le président du Groupe réfugiés Chagos, c’est là une énième tentative pour tenter de diviser la communauté. D’autant que les visites, prévues en octobre et novembre 2018, ainsi qu’en février 2019, incluront cette fois-ci les descendants des natifs. Les Chagossiens intéressés ont été invités à contacter

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>