Breaking news
  • No posts were found

Tag "nouvelle carte d’identité"

[Vidéo] Lalit en appelle au Data Protection Office sur la protection des données personnelles

Quand les données personnelles recueillies pour les besoins de la nouvelle carte d’identité seront-elles détruites ? C’est la question qu’a posé Lalit à la mi-journée. D’autant que la Cour suprême a statué dans cette affaire il y a trois mois et ordonné leur destruction, jugeant leur collecte « anticonstitutionnelle ». Devant la lenteur des autorités à agir, le parti a donc décidé de saisir le Data Protection Office. Dans la lettre déposée

[Vidéo] Rajah Madhewoo: «La Cour suprême a livré un verdict qui nous est assez favorable»

La Cour suprême a tranché aujourd’hui dans les deux procès intentés à l’Etat concernant la carte d’identité biométrique. L’Etat n’a pas le droit de stocker des données biométriques récoltées pour la nouvelle carte d’identité. Pour Rajah Madhewoo, l’un des plaignants, ce jugement est « assez favorable ». Car il vient donner raison aux nombreuses personnes et associations qui se sont élevées contre la constitutionnalité de la collecte obligatoire et du stockage de

Carte d’identité : 4 centres de conversion resteront ouverts jusqu’à fin septembre

Au bâtiment Emmanuel Anquetil, à Port-Louis ce matin, la grogne pouvait se faire entendre. Le public venu récupérer sa carte d’identité ne comprend pas pourquoi les files d’attente s’allongent. Mais chacun prend tout de même son ticket, et fait la queue. « Bien sûr que les files vont s’allonger », dit Rao Rama. C’est à cause des  « retardataires », poursuit-il. « Il y a toujours des gens qui viennent à la dernière minute », affirme

[Vidéo] Carte biométrique : L’audition des témoins terminée, le procès reprend la semaine prochaine

Il ne reste plus qu’à entendre les plaidoiries de la poursuite et de la défense. Avant que la Cour suprême ne rende son jugement dans le procès intenté par Rajah Madhewoo pour contester la carte d’identité biométrique. L’audition des témoins a, en effet, pris fin aujourd’hui, avec Gopalen Pavaday. Le Head of Operations du Mauritius National Identity Card Project est intervenu par rapport aux aspects techniques de la carte biométrique.

Contestation de la carte biométrique : Ish Sookun pourra déposer en Cour en tant qu’expert informatique

Une étape franchie dans le procès intenté à l’Etat pour contester la carte d’identité biométrique. Le juge Eddy Balancy a agréé, aujourd’hui en Cour suprême, qu’Ish Sookun dépose en sa qualité d’expert informatique. Celui-ci a été appelé à témoigner par Sanjeev Teeluckdharry, avocat de Rajah Madhewoo qui a initié ce procès. L’Etat, représenté par Shanawaz Namdarkhan, avait cependant argué qu’Ish Sookun ne peut déposer en tant qu’expert, n’étant détenteur d’aucun diplôme

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>