Breaking news
  • No posts were found

Tag "NHRC"

[Audio] Jonathan Ravat «fier» de siéger à la Commission des droits humains

Jonathan Ravat rejoint la Commission nationale des droits humains. Sa nomination au sein de la Human Rights Division a été annoncée par le bureau de la présidence de la République, ce mardi 14 août. Le principal intéressé se dit «fier» de cette nomination qui intervient alors que l’année 2018 marque ses 20 ans d’engagement dans le social et le dialogue interculturel.

[Vidéo] Ramgoolam se dit «l’adversaire direct» de Pravind Jugnauth, «mwa ki lor so sime»

«Direz-vous à vos enfants de ne pas travailler dur et de passer par l’imposte pour obtenir quelque chose ?» Navin Ramgoolam a encore donné la réplique au Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui l’avait critiqué durant la semaine. Pour le leader des rouges, ce dernier se préoccupe encore de lui car il est son «adversaire direct». «Mwa ki lor so sime», a lancé Ramgoolam aux partisans rassemblés à l’auditorium Octave Wiehé. Le

[Audio] Révocation de la Commission des droits humains: l’Onu critique l’Etat, selon Babooram

La correspondance adressée, il y a une dizaine de jours, par le Sous-Comité pour la prévention de la torture à l’Etat mauricien sonne comme une «victoire». Anishta Babooram avait saisi cette instance onusienne, l’année dernière, suivant son limogeage de la National Human Rights Commission. Babooram indique que le Sous-comité pointe du doigt l’Etat mauricien et notamment les provisions qui permettent la révocation d’un membre de la NHRC. L’Etat a ainsi

[Vidéo] Ejectée de la Commission des droits humains, Anishta Babooram veut savoir pourquoi

Serait-elle victime de représailles ? Anishta Babooram se pose la question depuis qu’elle a été révoquée de la National Human Rights Commission (NHRC). La légiste faisait partie de la National Preventive Mechanism Division depuis juin 2014, et devait être en poste pendant quatre ans. Notifiée ce lundi 5 juin, Anishta Babooram se demande si cette décision est liée à ses déclarations suivant la mort du policier Arvind Hurreechurn en cellule, fin octobre 2016. La

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>