Breaking news
  • No posts were found

Tag "national disaster risk reduction and management centre"

[Vidéo] Le soutien des habitants pour faire face aux calamités

Inondations, débordements de drains et de rivières. Voilà certains problèmes dont les habitants de Cité La Cure, à Port-Louis, sont confrontés lors de grosses averses. Lors des précipitations du début d’année, certains se sont retrouvés souvent piégés dans leurs maisons à cause d’une montée des eaux. Afin d’éviter des drames à l’avenir, les habitants ont décidé de passer à l’action. Avec le soutien du gouvernement, ils se sont inscrits au «Community

[Vidéo] Jeewa-Daureeawoo : Un plan de travail est en place pour les drains

«La situation est sous contrôle et nous la surveillons de près.» C’est ce qu’assure Fazila Jeewa-Daureeawoo à l’issue d’une réunion du National Disaster Risk Reduction and Management Centre. Après les fortes pluies de ce matin, la ministre des Collectivités locales estime que les services d’urgence ont pu parer au plus pressé. Et que les régions à risque continuent à faire l’objet d’une surveillance accrue des autorités. Interrogée sur le mécontentement

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center»

«Maurice est le 7e pays le plus vulnérable», fait ressortir Vishnu Lutchmeenaraidoo, au changement climatique et aux catastrophes naturelles. «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center», soutient Lutchmeenaraidoo. C’est la «première priorité», poursuit-il, afin de pouvoir se préparer notamment en termes de logistique (plus sophistiquée) et de personnel formé. Un National Disaster Risk Reduction and Management Centre existe sous l’égide du ministère de l’Environnement. Son rôle : «planifier,

[Vidéo] Sinatambou: Un centre de refuge pas un «logement» où «passer des vacances»

Le nombre de sinistrés dans les centres de refuge a considérablement augmenté. Les premières estimations de ce matin faisaient état de 671 personnes. Un chiffre qui a presque triplé selon les derniers relevés : plus de 2 100 habitants dans une quarantaine de centres à travers l’île, a indiqué Etienne Sinatambou, cet après-midi. Durant sa conférence de presse, le ministre est également revenu sur les conditions d’accueil dans ces centres. Déclarant que selon le

Une dizaine d’interventions des pompiers pour chutes d’arbres

A mesure que Berguitta se rapproche, les vents soufflent de plus en plus fort depuis hier. Des images ont d’ailleurs circulé de pylônes électriques et d’arbres qui se sont couchés. Au niveau des pompiers et du National Disaster Risk Reduction and Management Centre, il y a eu de nombreuses interventions pour dégager les routes d’arbres ou de branches qui obstruent les routes entre 18h hier et 6h ce matin. A

Fortes pluies: 201 personnes dans les centres de refuge

Les fortes averses qui ont repris hier après-midi ont poussé plusieurs personnes vers les centres de refuge. Soit 200 au total. Le centre de Tranquebar recense le plus grand nombre : 150, indique le National Disaster Risk Reduction and Management Centre, c’est à Tranquebar où on recense le plus grands nombres de réfugiés soit 150. Les pompiers restent mobilisés. Leurs services sont diversement sollicités en cas d’accumulation d’eau, de boue et autres

Météo: Fantala au plus près d’Agalega ce samedi matin, les autorités mobilisées

Si Fantala n’est pas une menace pour Maurice et Rodrigues, tel n’est toutefois pas tout à fait le cas pour Agalega. Le cyclone tropical intense passera, en effet, à son point le plus rapproché de l’archipel dans la matinée de demain, vers 10h. Soit à environ 150 km au sud, prévoit Météo Maurice. Des pluies modérées à fortes sont attendues dans la soirée d’aujourd’hui, et des orages « tard dans la nuit ».

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>