Breaking news
  • No posts were found

Tag "nathalie rose"

[Vidéo] Réduction des risques: Les ONG préconisent une approche plus humaine

Moins de répression, une révision du mode de financement et une approche plus humaine dans la lutte contre la drogue et le VIH. Les associations mauriciennes engagées dans la réduction des risques sont confortés dans leurs axes de plaidoyer après avoir assisté à une conférence internationale sur le sujet, à Montréal. Des représentants du Collectif Urgence Toxida (CUT), de Pils, de Leadership and Empowerment for Action and Development (LEAD) et

Colloque régional sur le VIH: L’Etat mauricien absent selon des ONG, le ministère dément

« Le gouvernement mauricien brille une fois de plus par son absence ! » Les associations mauriciennes présentes insistent : aucun représentant du ministère de la Santé n’a assisté au XVe Colloque VIH et hépatites dans l’océan Indien. Celui-ci s’est tenu cette semaine, du 26 au 28 septembre, à Madagascar. Cette rencontre annuelle est notamment l’occasion pour chacune des îles de la région de faire le point sur les réponses mises en place face à l’épidémie.

[Vidéo] Dr Ramkoosalsing: «L’addiction ne se guérit pas, il faut un traitement à vie»

Il existera toujours des personnes fragiles exposées à la consommation problématique de drogues et il leur faut des soins à vie et apprendre à vivre avec. C’est ce qu’a fait ressortir le psychiatre Vinod Ramkoosalsing, cette semaine, au Rajiv Gandhi Science Centre, lors d’une conférence-débat sur les politiques de drogues à Maurice. Celui qui est à l’origine du programme de substitution à la méthadone à Maurice argue, d’entrée, que les

[Vidéo] Un plan national sur les drogues basé sur la santé nécessaire, estiment les ONG

Les drogues font, certes, des ravages. Mais la répression, surtout à l’encontre des consommateurs, causent aussi des dégâts. Les intervenants lors du débat organisé à l’Institut Cardinal Jean Margéot, ce jeudi 25 juin, le reconnaissent tous. Et tous le disent : il faut revoir la politique nationale sur les drogues à Maurice. Avoir un plan qui considère la problématique sous l’angle de la santé publique, et plus seulement comme un problème à

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>