Breaking news
  • No posts were found

Tag "nandanee soornack"

Affaires Roches-Noires : Ramgoolam n’a pas répondu aux quarante questions du CCID

Une quarantaine de questions avait été préparée par l’équipe du Central Criminal Investigation Department (CCID) chargée d’enquêter sur l’affaire Roches-Noires. L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam n’a cependant répondu à aucune d’entre elles lors de son interrogatoire. C’est ce qu’a indiqué le chef inspecteur Goinden lors de son audition en Cour intermédiaire ce mardi 20 novembre. L’affaire Roches-Noires porte sur les allégations de l’homme d’affaires Rakesh Gooljaurry contre l’ancien Premier ministre.

[Affaire Roches-Noires] L’ex-DCP Jokhoo: «Gooljaury is a self-confessed liar»

«Rakesh Gooljaury is a self-confessed liar.» Dev Jokhoo l’a répété pas moins de trois fois lors de son interrogatoire par la police, il y a trois ans. Quand le sergent Seebaruth, qui enregistrait sa déposition, lui a demandé si, comme dans la version de l’homme d’affaires, Navin Ramgoolam et Nandanee Soornack étaient dans une position compromettante quand le voleur est entré dans le bungalow dans la nuit du 2 au

[Vidéo] Gooljaury révèle les détails scabreux du vol au campement de Ramgoolam

Le procès intenté à Navin Ramgoolam et deux ex-hauts gradés de la police dans l’affaire Roches-Noires a repris aujourd’hui. Fait marquant de cette audience, qui a repris à 13h30 : le témoignage, très attendu, de Rakesh Gooljaury. L’homme d’affaires est revenu sur la soirée du 2 au 3 juillet 2011 au campement de l’ex-Premier ministre à Roches-Noires. Rakesh Gooljaury répond aux questions de Mohana Naidoo, l’avocate du bureau du Directeur des poursuites publiques.

[Vidéo] Extradition de Nandanee Soornack: L’Etat a déboursé Rs 2,5 millions

Le coût des procédures d’extradition de Nandanee Soornack ? Un peu plus de Rs 2,5 millions, a précisé l’Attorney General Ravi Yerrigadoo, au Parlement. Il répondait à une question du député bleu, Guito Lepoigneur, ce mardi 4 juillet. L’élu du PMSD a également voulu confirmer si la femme d’affaires réclame des dommages de Rs 400 millions à l’Etat et comment le gouvernement compte régler cette somme. Yerrigadoo, visiblement agacé par la question, a répondu : «If

[Live] Soornack et le Petroleum Hub à l’agenda des questions parlementaires

A la reprise des travaux, cet après-midi à 14h30, il sera question du coût des procédures judiciaires enclenchées contre Nandanee Soornack. Les ministres devront aussi répondre aux interrogations sur le Petroleum Hub à Albion, le salaire des chairpersons et CEO de la Banque de Maurice, la State Commercial Bank Holding, la SICOM et de Mauritius Telecom… Ou encore l’accès des handicapés aux sites Web ainsi que la rénovation de maisons par

[Audio] Sinatambou : Le choix de Sohun n’a rien à faire avec sa proximité avec Collendavelloo

Il ne veut entendre parler ni de proximité, ni d’intimité avec Ivan Collendavelloo. Pour le ministre de la Sécurité sociale, c’est la seule compétence de Christelle Sohun qui lui vaudra la fonction de Haut-commissaire de Maurice en Australie. Etienne Sinatambou, du haut de son expérience au ministère des Affaires étrangères, avance même que la jeune juriste, qui a fait ses débuts aux Collendavelloo Chambers, est mieux qualifiée que des diplomates

L’embuscade de Soornack

Une bonne partie des critiques à l’issue de la conférence de presse de Nandanee Soornack sont injustes. Aussi bien à l’égard des journalistes qu’envers Nandanee Soornack dans une certaine mesure.  Teasé à mort ; survendu comme un déballage de faits les uns plus croustillants que les autres, l’exercice de communication de la femme d’affaires a généré une grande attente parmi les Mauriciens connectés. Le résultat final a donc fortement déplu et déçu

[Vidéo] Soornack pas prête à revenir au pays malgré l’annulation des mandats d’arrêt contre elle

« Nous n’avons pas confiance dans le système ». C’est ainsi que Savina Choolun-Boodhoo explique pourquoi sa cliente n’est pas prête à rentrer à Maurice. Même si l’avocate, qui défend les intérêts de Nandanee Soornack en Italie, explique que sa cliente souhaiterait pouvoir s’exprimer et s’exprimer à Maurice. Ce vendredi 7 avril, la magistrate Adila Hamuth a refusé de prolonger les mandats d’arrêt pour des délits de blanchiment d’argent et de corruption

[Vidéo] Yerrigadoo attend de lire la décision de la justice italienne sur Soornack pour se prononcer

L’Attorney General est prudent. Il dit n’avoir pas encore pris connaissance de l’arrêt de la Cour de cassation de Rome rejetant la demande de l’Etat mauricien pour l’extradition de Nandanee Soornack vers Maurice. En attendant de lire l’arrêt de la justice italienne, Ravi Yerrigadoo dit s’en tenir au communiqué émis par le professeur Andrea Saccucci qui a représenté l’Etat à Rome [lire le communiqué ici]. Le juriste explique notamment que

[Audio] Nandanee Soornack peut rester, tranche la Cour suprême d’Italie

La Cour suprême d’Italie a tranché. Nandanee Soornack ne pourra pas être extradée vers Maurice. La plus haute instance juridique italienne maintient le jugement de la Cour de Bologne. La décision est tombée ce lundi 6 février. Au grand soulagement de l’ex-proche de Navin Ramgoolam et de son équipe légale. Nandanee Soornack était présente à l’audience, à Rome, aux côtés de son équipe légale britannique et italienne. S’ils étaient confiants de l’issue

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>