Breaking news
  • No posts were found

Tag "msm"

[Vidéo] «En vrai patriote» et même s’il n’est pas ministre, Soodhun reste au pays

Comme dans Questions pour un champion, Showkutally Soodhun donne sa décision. «Je reste», dit-il en expliquant qu’il ne compte pas délaisser ses responsabilités politiques locales. Le président du MSM affirme avoir montré l’offre des Saoudiens à ses proches. Pour ce qui est du Premier ministre toutefois, le député botte en touche. Il estime que la réponse du Premier ministre était claire, même si Pravind Jugnauth a donné l’impression, vendredi, de

[Vidéo] Les députés de l’opposition s’accordent sur la dépénalisation du gandia

Le MMM et le Mouvement patriotique disent oui à la dépénalisation du gandia. Veda Baloomoody et Alan Ganoo l’ont tour à tour affirmé, le jeudi 28 juin, lors de la table ronde organisée dans le cadre de la campagne «Support, Don’t Punish». Avec presque tous les autres panellistes présents à l’Institut Cardinal Jean Margéot, ils sont tombés d’accord pour se rencontrer de nouveau afin d’approfondir cette réflexion et les amendements à

[Vidéo] Dayal a perçu Rs 15 m de salaires et non de dommages, soutient Gobin

L’Attorney General avait jusqu’ici gardé le silence sur cette affaire. Maneesh Gobin a aujourd’hui tenu à mettre les points sur les i dans l’affaire des Rs 15 millions qu’a reçues Raj Dayal suivant un arrangement avec l’Etat. Toutes les procédures ont été suivies, insiste le ministre de la Justice. Qui attend «de pied ferme» ceux qui prétendent le contraire. Shakeel Mohamed, du Parti travailliste, a hier déposé une «motion of no confidence» contre

[Vidéo] Affaire Sonah-Ori : «Qu’en est-il du bagage moral ?» demande le PMSD

Le PMSD n’en a pas tout à fait fini avec l’affaire Shamila Sonah-Ori. Certes, l’avouée s’est désistée alors qu’elle devait être nommée à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission. N’empêche qu’il y a des «inexactitudes», selon Aurore Perraud. La principale concernée se défend d’être une «activiste notoire» ? La députée du PMSD dégaine les photos publiées par l’express, cette semaine. Et souligne les omissions sur le CV de Sonah-Ori. Perraud

[Vidéo] Shamila Sonah-Ori se dit «humiliée» après une «campagne de bassesse» contre elle

Shamila Sonah-Ori se défend d’être une «activiste notoire», contrairement à ce qu’a affirmé Xavier Duval. L’avouée soutient d’ailleurs n’être membre d’aucune instance politique. «Blessée et humiliée»  par la «campagne de bassesse» qu’elle dit avoir été menée contre elle, l’avouée a préféré renoncer à siéger sur l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission. Shamila Sonah-Ori était à la municipalité de Port-Louis, ce jeudi 31 mai, pour le lancement de la seconde édition

[Audio] Nomination de Sonah-Ori : Que Vyapoory écoute la «voix de la sagesse», dit Duval

Sa rencontre avec l’Acting President a duré plus d’une heure, ce matin. Xavier Duval a évoqué avec Barlen Vyapoory la nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission. Une nomination que le leader de l’opposition conteste vivement, tout comme d’autres partis. «L’indépendance du processus électoral est en jeu», soutient Duval. Car outre d’avoir été conseillère municipale, l’avouée de Pravind Jugnauth a aussi été agent d’un candidat

[Vidéo] Bérenger : Shamila Sonah-Ori «n’a pas le droit d’être nommée» à l’ESC

La nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission est un «vice de procédure», affirme Paul Bérenger sans ambages. L’avouée a non seulement été active au sein du MSM «depuis des années». Elle a également été conseillère municipale de 2000 à 2005, souligne le leader du MMM. Or, la section 38 de la Constitution est claire, poursuit le chef des mauves : si la personne considérée pour

[Live] 1er-Mai : Le debrief avec Roshan Seetohul et Bobby Hurreeram

Le 1er-Mai 2018 permet-il de tirer certaines conclusions sur la situation politique ? Les stratégies des partis et des blocs sont-ils plus clairs ? Vient-on d’ailleurs, comme l’estiment certains politiques, d’assister au dernier rassemblement de la fête du travail avant les prochaines législatives ? Bobby Hurreeram, élu MSM et Chief Whip du gouvernement, ainsi que Roshan Seetohul, trésorier du PMSD, répondent à ces questions, ce jeudi 3 mai. Invité à participer au

[Vidéo] 1er-Mai: Le MSM s’insurge contre les critiques «démagogiques» du MMM

Le MSM prend ombrage des critiques du MMM, en particulier de Rajesh Bhagwan, quant aux ressources financières mobilisées pour son meeting du 1er-Mai. La direction des mauves sait pourtant comment cela s’organise, relève Nando Bodha, secrétaire général du parti soleil. Qui s’insurge contre cette «critique démagogique». «Je ne serais pas surpris par la désintégration du MMM», note pour sa part Anil Gayan. Le président du Muvman liberater s’appuie pour cela sur

[Vidéo] Duval: Le MMM commet un acte de traîtrise en voulant faire plaisir au MSM

Le chef des bleus s’en est à nouveau pris au MMM et à son leader. Pour Xavier Duval, Paul Bérenger n’attaque plus Pravind Jugnauth car il cultive l’espoir d’entrer au gouvernement à travers une alliance avec le MSM. En faisant cela, les mauves commettent «une trahison», accuse Duval, car ils s’attaquent alors à l’opposition. Xavier Duval s’est à nouveau fermement opposé à l’abolition du Best Loser System (BLS), allant jusqu’à

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>