Breaking news
  • No posts were found

Tag "msm"

Bande sonore chez les Jugnauth : Seetulsingh Meetoo trouvé coupable

«Je demande à la cour, je demande à Pravind Jugnauth des excuses.» Seetulsingh Meetoo a été trouvé coupable par la magistrate Navina Parsuramen dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth. Le jeune homme de 28 ans avait partagé sur son profil Facebook une vidéo intitulée, «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth [sic]». Poursuivi sous une charge de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to

[Vidéo] Rétrospective : Rs 2,6 milliards de drogues saisies en 2018

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont permis la saisie de Rs 2 621 639 326 de drogues en 2018. L’année précédente, les saisies se montaient à un record de Rs 2 779 043 276 grâce notamment aux colis d’héroïne importés par Navind Kistnah. Pour 2018, ces bons résultats s’expliquent par la saisie des 110 kilos d’héroïne d’une valeur

[Editorial] Le duo tragi-comique de l’année

Si on se fie à la définition académique, une tragi-comédie est une œuvre dramatique qui allie la tragédie et la comédie. Où s’alternent des évènements graves et drôles qui aboutissent à un dénouement heureux. Si on doit retenir un duo tragi-comique au sein de notre paysage politique local, le choix semble évident : Pravind Jugnauth et Paul Bérenger. Après avoir roucoulé durant la période 2000-2005 avec la perspective d’un primeministership partagé

[Vidéo] Pravind Jugnauth à Paul Bérenger : «Mo pa’nn dimann twa rapros twa ar mwa»

«Je suis déjà marié.» A l’instar de Paul Bérenger, Pravind Jugnauth affirme qu’il n’est aucunement question d’alliance entre le leader du MMM et lui. Intervenant au comité régional spécial du Mouvement socialiste militant (MSM) ce jeudi 27 décembre, dans la circonscription Moka/Quartier-Militaire, le Premier ministre a indiqué que l’alliance entre son parti et le Mouvement Liberater d’Ivan Collendavelloo tient bon. Le chef du gouvernement dit aussi regretter que le projet

[Vidéo] Transfert d’un policier après une contravention : Gayan prend la défense de Vijaya Sumputh

Le ministre du Tourisme Anil Gayan est catégorique : le transfert du constable Cardesa n’est aucunement lié au fait qu’il ait pris en contravention son amie Vijaya Sumputh, ex-directrice du Centre de cardiologie éjectée pour avoir perçu un double salaire. Il dit souhaiter qu’une question parlementaire soit posée sur cette affaire et estime que le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, «va dire toute la vérité». Anil Gayan, qui a longtemps été

[Vidéo] SAJ : «J’ai été élu comme député, non pas comme Premier ministre»

Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth tente tant bien que mal de justifier le fait que son fils l’ait remplacé à la tête du pays. Invité à un dîner offert par ses sympathisants à Roches-Noires le mardi 18 décembre, il a trouvé une pirouette pour expliquer pourquoi Pravind Jugnauth a toute la légitimité pour occuper le siège pour lequel lui-même avait été élu. Dans son discours d’une cinquantaine de minutes, sir

Post-Rapport Lam Shang Leen : l’avocat Raouf Gulbul interrogé sur ses biens par l’ICAC

L’Independent Commission against Corruption (ICAC) a entendu ce mercredi 12 décembre l’avocat Raouf Gulbul quant aux allégations formulées contre lui devant la Commission d’enquête présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et par des tierces personnes dans des dépositions devant cette instance. L’ancien candidat malheureux du Mouvement socialiste militant aux dernières législatives et qui avait été parachuté à la présidence de la Gambling Regulatory Authority (GRA) a été interrogé sur

[Vidéo] Jean Claude de l’Estrac : «SAJ et Bérenger continueront à peser lors des prochaines élections»

«Jugnauth-Bérenger : ennemis intimes». Le nouvel ouvrage de Jean-Claude de l’Estrac n’a pas pour but de plaire à sir Anerood Jugnauth ou à Paul Bérenger. Il revient sur une époque de l’histoire qui a marqué la scène politique mauricienne. Ayant été un témoin privilégié de cette période, l’ancien journaliste qu’il est retrace l’histoire de ces deux bêtes de la politique locale qui ont tantôt marché main dans la main, tantôt

[Vidéo] Réforme électorale : Jugnauth renonce à soumettre le projet de loi au vote

Il est clair pour Pravind Jugnauth qu’il ne réunira pas les 52 voix nécessaires pour faire passer la réforme électorale. Le Premier ministre a donc renoncé à soumettre le projet de loi au vote, ce mardi 11 décembre. Le chef du gouvernement n’a pas caché son «profond regret» et sa «déception» devant ce qui, dit-il, était un changement majeur de notre système électoral pour la première fois depuis l’indépendance. «Je m’attendais

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>