Tag "msdtf"

[Vidéo] Ramgoolam : «Ils ont saboté la fédération de tous les hindous, la MSDTF»

Navin Ramgoolam ne fait pas grand cas des critiques de Bobby Hurreeram à son encontre. Le Chief Whip estime, en effet, que le leader du Parti travailliste ne compte pas affronter le chef du gouvernement Pravind Jugnauth. Le chef des rouges estime cependant qu’en snobant la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation, c’est la «fédération de tous les hindous» qui a été «sabotée». Conviée par cette association pour être son invité

[Audio] Hurreeram sur les propos de Ramgoolam : «Le lion a peur et se sauve»

Navin Ramgoolam veut quitter la scène politique parce qu’il ne peut pas affronter Pravind Jugnauth lors des prochaines élections générales. Constat du Chief Whip du gouvernement après que le leader du Parti travailliste a exprimé son souhait d’être comme un guide politique alors qu’il était à Grand-Bassin, il y a quelques jours. Ramgoolam «pa kapav manz ar Pravind Jugnauth», affirme Hurreeram. Le chef des rouges, surenchérit Bobby Hurreeram, est intimidé

Ramdhean déplore le manque d’attention de Pravind Jugnauth envers la MSDTF

«Les récentes pluies torrentielles sont les larmes de nos ancêtres». C’est ce que croit savoir en tout cas le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF). Pour lui, ces inondations sont la preuve d’un gouvernement inactif et incompétent. Intervenant dans le cadre des célébrations en marge de la fête Maha Shivaratri le vendredi 1er mars à Ganga Talao, Rajendra Ramdhean a fustigé l’attitude de Pravind Jugnauth envers les

[Vidéo] Au Ganga Talao, Ramgoolam dit vouloir être un «guide» politique

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam souhaite être un «guide» politique. Notamment pour les siens au sein du Parti travailliste (PTr). Invité au Ganga Talao par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF), le leader du Parti travailliste (PTr), qui était accompagnée de son épouse, Veena, a tenu un discours d’une quinzaine de minutes remplis de rappel autour de l’histoire du lac sacré. Il a fustigé l’absence de Pravind Jugnauth, qu’il

[Vidéo] Ramdhean : «Vous pouvez ne pas m’aimer, respectez les 300 temples que je représente»

Le refus de Pravind Jugnauth d’assister à la célébration de la fête Divali au village d’Isidore-Rose, à Flacq, par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF), est resté en travers de la gorge de son président, Rajenrah Ramdhean. Après avoir expliqué que les gouvernements se succèdent, mais que cette organisation va demeurer, il lance un message au chef du gouvernement : «Ou kapav pa kontan Ramdhean, li’nn invit ou, sa 300

[Vidéo] Ramdhean : Ramgoolam a suggéré Jugnauth comme invité d’honneur, il a refusé

C’est vers Navin Ramgoolam que la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) s’est tournée, dans un premier temps, pour être l’invité d’honneur de leur célébration de Divali à Isidore Rose, Flacq, ce samedi 3 novembre. Mais Rajenrah Ramdhean, le président de la MSDTF, assure que le chef du Parti travailliste a suggéré que ce soit Pravind Jugnauth qui soit l’invité vedette. La suggestion entérinée par le conseil de direction de

[Vidéo] La tension entre la MSDTF et Jugnauth est «secondaire»

Le Premier ministre ne compte pas revenir sur sa décision. Et peu importe si son refus d’assister aux célébrations de Maha Shivratri par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation provoque une tension. Tout cela est «secondaire», dit Pravind Jugnauth. En rappelant que pour lui, c’est le bon déroulement du pèlerinage au Ganga Talao qui est sa priorité. Interrogé par les journalistes sur le traitement accordé à David Gaiqui pendant sa

[Vidéo] La MSDTF se rabat sur Ramgoolam mais «laisse la porte ouverte» à Jugnauth

Devant le refus du Premier ministre d’être l’invité d’honneur de la célébration de Maha Shivratri de l’organisation socioculturelle, celle-ci a décidé de solliciter Navin Ramgoolam. Qui a accepté, malgré son calendrier chargé, précise Rajendrah Ramdhean. Toutefois, le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) suggère à Pravind Jugnauth de reconsidérer sa décision. Vu que l’invitation n’émane pas de la direction de la MSDTF, mais de «toute la communauté

[Vidéo] MSDTF: La nouvelle équipe travaillera avec le gouvernement mais ne négligera pas l’opposition

Si Somduth Dulthumun n’est plus à la tête de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF), c’est parce qu’il «n’a pas été à l’écoute». Et alors qu’il clamait représenter «le gouvernement», le nouveau comité exécutif que dirige Rajenrah Ramdhean veut, lui, représenter le pays. Le nouveau président de la MSDTF veut se démarquer de Dulthumun, rassembler les organisations socioculturelles. Toutes sont d’ailleurs invitées à «donn koudmin». Il n’y aura pas

Derrière les élucubrations de la Hindu House

C’est plus fort qu’eux. Ils doivent se faire remarquer dans le concours sans fin de celui qui cirera le mieux – et si possible, avec la langue – les pompes du puissant du moment. Le président de la Hindu House s’est prêté à l’exercice au Ganga Talao, la semaine écoulée. Résumons le propos de Viren Ramdhun, débité avec l’éloquence d’un idiot du village et diffusé – par les bons soins

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>